nouveau format pour site bi copie 2
dans , ,

CAN 2023 : Un scandale de tickets ébranle la Côte d’Ivoire, le Cameroun enrage

Par

le


La fête du football africain laisse un goût amer à certains en Côte d’Ivoire. Que ce soient les locaux, les étrangers, dont ceux du Cameroun venus pour suivre la CAN 2023, des problèmes liés aux billets d’entrée posent d’énormes difficultés. Avant la rencontre Cameroun – Guinée, nombreux sont les Camerounais qui crient leur ras-le-bol.

Nous l’évoquions depuis ce dimanche, la Côte d’Ivoire est secouée par un trafic de billets ou de tickets depuis le début de la CAN 2023. Depuis le démarrage de cette 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations, les stades peinent à faire le plein. Alors que plusieurs rencontres étaient annoncées en sold out, notamment le match d’ouverture, le constat est tout autre. Dans un stade qui peut avoir une capacité de 60 mille personnes, seuls 38 mille étaient présents. Ce dimanche, le constat était plus amer. Si des voix s’élevaient déjà pour appeler à un réveil du COCAN qui organise cette CAN, les Camerounais n’ont pas manqué de crier leur colère ce lundi avant Cameroun – Guinée Conakry.

La colère des supporters

En effet, arrivés nombreux pour soutenir leurs équipes, plusieurs supporters des Lions Indomptables peinaient à trouver des tickets d’entrée dans les points de vente. Le match annoncé sold out était malheureusement loin d’être le cas. La raison de ce cafouillage est l’achat au préalable en quantité des tickets par des personnes qui se permettent de les revendre à des prix exorbitants. D’après plusieurs recoupements, des tickets de 2000 fr se revendent à 20.000 fr CFA et plus, pareil pour d’autres. Vu la situation, plusieurs Camerounais ont manifesté leur désarroi.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Le problème des billets persiste, avec une absence dans les endroits agréés par le COCAN et la CAF. Contrairement aux consignes claires de la CAF après le problème lors du match d’ouverture, où les supporters ivoiriens ont eu des difficultés à obtenir des tickets, la situation ne s’est pas améliorée. Les billets sont étrangement disponibles principalement chez des revendeurs informels. Les supporters camerounais font maintenant face à cette situation problématique, mais le silence des médias sur ces problèmes persiste depuis le début de la compétition« , lâchait un compte social camerounais.

La réaction du COCAN

La colère est beaucoup plus aiguë vu la rivalité entre la Côte d’Ivoire et le Cameroun. Critiqués pour leur organisation de la CAN 2021, notamment par le président de la CAF, Patrice Motsepe, les Camerounais estiment vivre un acharnement. « Il y a un sentiment d’un deux poids deux mesures, notamment en se remémorant la période où les médias étrangers examinaient attentivement tous les incidents liés à la CAN au Cameroun« , peut-on lire sur la page la Tanière sur X (twitter).

CAN 2023 : Un scandale de tickets secoue la Côte d'Ivoire, le Cameroun hausse le ton

Visiblement, le coup de gueule fonctionne, puisque plusieurs personnalités publiques haussent le ton pour que la situation soit réglée au plus vite. Et dans la foulée de ces réactions, le COCAN annonce la multiplication des points de vente physiques. Si Idriss Diallo, le président de la FIF réagissait déjà au problème de ticket après Côte d’Ivoire – Guinée Bissau, un communiqué est sorti. « Le comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) 2023 souhaite rassurer la population sur les mesures prises afin de garantir un accès facile à la billetterie de la compétition. Dans le contexte des grands événements sportifs, le nombre de billets mis en vente correspond à la capacité exploitable des stades… », réagit le COCAN.

« Les billets sont remis en ventes »

« Pour assurer la représentation des pays participants à la CAN 2023 lors des différents matchs, la CAF et le COCAN allouent 5% de la capacité totale des stades aux supporters des équipes en compétition. Ces billets sont remis en vente en cas d’invendus. Cette initiative vise à garantir que les places disponibles soient mises à la disposition du public afin de donner l’opportunité aux supporters d’obtenir des billets…« 

« En cas d’annulation des réservations, les billets disponibles sont immédiatement remis à la vente et à la disposition du public. Conscients de la forte demande sur la plateforme de billetterie en ligne et des difficultés qu’elle pourrait entraîner, la CAF et le COCAN encouragent activement les populations à se rendre dans les points de vente physique pour acquérir leurs billets« , lit-on entre autres dans le message.

En tout cas, il faut une rapide prise de conscience et des solutions idoines pour ne pas gâcher la fête que devrait être la CAN 2023.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *