Coup de massue : Liverpool bloque encore Mohamed Salah, l’Egypte saisit la FIFA

Coup de tonnerre en vue pour les prochaines rencontres des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 dans la zone Afrique. La fédération égyptienne vient, par le biais d’un communiqué, d’annoncer que les Reds de Liverpool, refusaient de libérer Mohamed Salah pour les prochaines échéances des Pharaons. L’instance égyptienne saisit par la même occasion la FIFA.

Coup dur pour la sélection égyptienne ? L’équipe entraînée par Hossam El-Badry pourrait en effet être privée de la superstar lors deux prochaines rencontres dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, face à l’Angola et le Gabon. Comme raison avancée, Liverpool met en avant la période de quarantaine que devra respecter l’ancien joueur de Chelsea à son retour en sélection.

« Liverpool fait référence aux restrictions gouvernementales en Angleterre pour faire face à l’épidémie du coronavirus, qui place les rapatriés de certains pays en isolement sanitaire obligatoire pendant une période de dix jours à leur retour en Angleterre. Dans sa lettre, le club anglais a également exprimé son espoir que la Fédération égyptienne comprenne qu’elle y était contrainte, face au joueur soumis à une quarantaine pendant cette période. Il est à noter que le Liverpool FC a pris la même position avec un certain nombre de ses joueurs étrangers », peut-on lire dans le communiqué de l’EFA.

La question qui se pose désormais est : quid de Sadio Mané et Naby Keïta ?

Laisser un commentaire