template 36
dans , ,

Maroc – RDC (CAN 2023), Yassine Bounou déballe sur Chancel Mbemba : « Il disait d’aller… »

Par

le


La CAN 2023 a été marquée par une grosse altercation entre Walid Regragui, le sélectionneur du Maroc, et Chancel Mbemba. Plusieurs jours après la CAN, Yassine Bounou, le gardien des Lions de l’Atlas, a fait une confession sur ce moment chaud qui a fait grand bruit.

La 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations est rentrée dans l’histoire depuis le dimanche 11 février. Après le sacre des Éléphants de la Côte d’Ivoire, l’on se tourne vers l’après-compétition où plusieurs révélations ou anecdotes tombent. Ce dimanche, le gardien marocain Yassine Bounou est revenu sur un moment chaud de leur parcours durant la compétition. Dans un entretien avec le vidéaste français Colinterview, le portier d’Al Hilal en Arabie Saoudite a confié pourquoi son coéquipier Youssef En-Nesyri voulait en découdre avec le capitaine des Léopards de la RDC, Chancel Mbemba, à la fin du match de la deuxième journée de la CAN 2023.

Les révélations de Bounou

Maroc - RDC (CAN 2023), Yassine Bounou déballe sur Chancel Mbemba : "Il disait d'aller..."

Au coup de sifflet de cette rencontre, la fin de la rencontre a été marquée par une vive échange entre le défenseur de l’OM et le sélectionneur marocain. Pendant que les officiels intervenaient pour calmer la tension, l’attaquant du FC Séville, Youssef En-Nesyri, s’est rué vers les vestiaires, tentant de s’en prendre à Mbemba. Sur les images relayées par BeIN Sport, on voyait Yassine Bounou retenir avec force son coéquipier. Plusieurs semaines après ce moment chaud qui a conduit à une légère sanction de la CAF contre Regragui, le gardien marocain a pris la parole.

D’après l’ancien gardien du FC Séville, si En-Nesyri a voulu en découdre avec le capitaine de la RDC, ce serait à cause de ses propos durant la rencontre. « Youssef En-Nesyri m’a dit ‘Chancel Mbemba ne faisait que m’insultait tout le match et il disait aussi à ses coéquipiers de blesser Azzedine Ounahi’. Après le match, c’était vraiment chaud », a-t-il révélé dans l’entretien avec Colinterview.

[totalpoll id= »794558″]

Le Maroc très frustré à la CAN 2023

La révélation du gardien marocain suscite beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux. Pour certains, cette sortie n’est d’aucune utilité, car la meilleure façon de répondre à une provocation est de briller et faire mal à l’adversaire sur la pelouse. À la récente Coupe d’Afrique des Nations, les Lions de l’Atlas ont vécu une grosse désillusion après la phase de groupe parfaitement négociée. Comme le Sénégal, qui était l’un des plus grands favoris, le Maroc a été éliminé dès les huitièmes de finale par l’Afrique du Sud (2-0).

La défaite, qui n’était pas du tout attendue, a fait très mal au moral. Sans CAN depuis 1976, le royaume marocain ronge ses désillusions répétées sur l’échiquier africain. Comme l’a souligné Walid Regragui, la CAN 2025 qu’ils organiseront sera une occasion capitale pour mettre fin à cette Coupe qui dormira en Côte d’Ivoire pendant plus d’un an. D’ailleurs, le sélectionneur marocain annonce beaucoup de changements dans son effectif pour les échéances. Avec cette annonce, on se dirige vers la mise à l’écart de plusieurs joueurs (âgés surtout).

En attendant peut-être une réponse de Chancel Mbemba sur cette révélation de Bounou que certains Marocains estiment choquante, la RDC peut savourer sa belle CAN 2023 avec le dernier carré atteint. Avec un effectif relevé et bondé de talent, les Léopards de Sébastien Desabre devraient logiquement se qualifier pour la prochaine Coupe d’Afrique et peut-être croiser les chemins du pays organisateur. Il reste peu probable d’avoir un remake de cette tension. Pour rappel, l’altercation entre Mbemba et Regragui a finalement été mise de côté par les deux protagonistes avec l’appui des deux fédérations qui ont calmé les esprits.

Que pensez-vous de la sortie de Bounou? Y avait-il lieu de vouloir en découdre entre joueurs?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *