Regragui
dans

CAN 2023 : Mbemba-Regragui, la CAF a tranché (OFFICIEL)

Par

le


Le match entre le Maroc et la RDC à la CAN 2023 a été le théâtre d’une vive altercation entre le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, et le capitaine congolais Chancel Mbemba. Après une séquence confuse et des échanges verbaux acerbes, le jury disciplinaire de la CAF s’est réuni le 24 janvier pour statuer sur cet incident.

Le dimanche dernier, le Stade Laurent Pokou de San Pedro (Côte d’Ivoire) a été le théâtre d’une confrontation explosive entre le sélectionneur du Maroc, Walid Regragui, et le capitaine de la RDC, Chancel Mbemba. Cependant, l’information clé qui a éclaté ce mercredi soir est la suspension de Regragui, sélectionneur des Lions de l’Atlas.

La tension entre les deux équipes avait commencé bien avant la fin du match, avec un total de 34 fautes et 4 cartons jaunes. Les hostilités ont culminé dans le temps additionnel lorsque Chancel Mbemba, capitaine de la RDC, a refusé de quitter le terrain malgré une blessure au mollet droit. Cette décision a entraîné un carton jaune et déclenché la colère du sélectionneur marocain, Walod Regragui. Le staff médical et la civière sont intervenus, mais Mbemba a résisté à l’idée de quitter le jeu.

Après le coup de sifflet final, l’altercation a repris avec une poignée de main timide entre Regragui et Mbemba. Les échanges verbaux ont éclaté, avec des accusations d’insultes et des gestes agressifs. Les images diffusées par BeIN Sport ont capturé un moment tendu où Regragui retient la main de Mbemba, ce qui a déclenché une échauffourée générale entre les deux équipes.

[totalpoll id= »794558″]

La CAF sanctionne Walid Regragui

La sortie de Mbemba après le match ajoute un nouvel éclairage à la situation. Selon le capitaine congolais, Regragui aurait proféré des mots inacceptables, ce que le sélectionneur marocain nie fermement. Mais la Confédération Africaine de Football qui s’est saisi du dossier vient de trancher.

Réuni ce mercredi 24 janvier, le jury disciplinaire de la CAF a décidé de sanctionner Walid Regragui. Le sélectionneur du Maroc est suspendu pour 4 matchs avec les Lions de l’Atlas, dont 2 avec sursis pour une durée d’un an, pour voies de fait sur le joueur Chancel Mangulu Mbemba, en application de l’article 123 du code disciplinaire de la CAF. En plus, le technicien marocain est sommé de payer une amende de 5000 dollars.

 Automatiquement, la Fédération Royale Marocaine a fait appel à la décision de la CAF pour essayer de diminuer la suspension de son sélectionneur. En attendant, Walid Regragui ne devrait pas être sur le banc du Maroc ce mercredi soir contre la Zambie, lors du dernier match de la phase de groupes de la CAN 2023.

Commentaires

Une réponse à “CAN 2023 : Mbemba-Regragui, la CAF a tranché (OFFICIEL)”

  1. Avatar de Yvon luboya
    Yvon luboya

    Bonne nouvelle pour la sélection zambienne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *