template 45
dans ,

Chancel Mbemba : La réaction rafraîchissante après le penalty loupé en petite finale (CAN 2023)

Par

le


Le défenseur de l’OM et capitaine de la RDC, Chancel Mbemba, a bouclé sa CAN 2023 ce samedi sur une défaite lors du match de classement contre l’Afrique du Sud. En zone mixte après la rencontre, le joueur s’est encore distingué.

La 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations a révélé beaucoup de joueurs et d’équipes. Avant la grande finale de cette compétition organisée en Côte d’Ivoire du 13 janvier à ce 11 février entre le pays hôte et le Nigéria, l’on assistait à la petite finale ce samedi. Battue lors des demi-finales, l’Afrique du Sud et la République Démocratique du Congo se donnaient rendez-vous pour disputer la médaille de bronze, synonyme de podium de la CAN 2023. Après une belle bataille lors du temps réglementaire, les deux équipes vont finir par se départager lors de la séance des tirs aux buts. Là, Chancel Mbemba et Meschak Elia vont buter tour à tour sur Ronwen Williams.

Chancel Mbemba : La réaction rafraîchissante après le penalty loupé en petite finale (CAN 2023)

La réaction très classe de Mbemba

Avec les deux arrêts du solide gardien sud-africain qui est sans doute le meilleur gardien de la compétition (6 penalties arrêtés, 20 arrêts décisifs et 5 clean sheets), la RDC va concéder une nouvelle défaite qui fait mal au moral puisqu’elle a dominé dans le jeu et s’est procuré une multitude d’occasions franches. Après la rencontre, la déception était assez visible sur les Congolais qui quittent la Côte d’Ivoire sur une fausse note. Pendant que les visages étaient fermés en quittant le stade, le capitaine Chancel Mbemba va apparaître en zone mixte calme et visiblement détendu.

Interrogé sur son état d’esprit après la prestation collective et surtout individuelle, celui qui manque cruellement à l’OM depuis la fin décembre a refusé de ruminer la déception et de se projeter dans le futur. « Forcément déçu après le penalty manqué et la troisième place perdue? Non, moi je ne suis pas déçu. Le plus important c’est que quand tu tombes, il faut se relever derrière. La défaite fait mal mais ma vie c’est comme ça, quand je tombe, je ne regarde pas derrière. J’ai loupé mon penalty, j’assume, fallait que je marque mais j’ai loupé, dommage ! Le plus important c’est qu’on va continuer de travailler« , va confier Mbemba.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

L’un des hommes de la CAN 2023

Il s’agit d’une nouvelle sortie qui en dit long sur la personnalité du joueur de 29 ans, réputé pour son calme légendaire. Depuis le début de cette Coupe d’Afrique, Chancel Mbemba s’est démarqué sur la pelouse avec sa rage de vaincre qui a propulsé son équipe jusqu’au dernier carré. Pour la plupart du temps juste dans ses interventions, l’ancien joueur de Newcastle (2015-2018, 59 matchs et 1 but) n’a pas démérité. Lors du second match de poule de la CAN 2023, il s’est fait surtout remarquer au coup de sifflet final du duel contre le Maroc.

Chancel Mbemba : La réaction rafraîchissante après le penalty loupé en petite finale (CAN 2023)

En effet accosté par le sélectionneur marocain Walid Regragui au moment de son recueillement après la fin de la partie, l’ancien taulier du FC Porto (2018-2022, 138 matchs pour 9 buts) va se frotter à ce dernier. L’échauffourée a fait le tour des médias et a fait bondir la CAF qui va sanctionner le technicien marocain. En zone mixte après cette altercation, Mbemba s’est fait remarquer une nouvelle fois.

Quel avenir pour la RDC?

En tout cas, la 34e édition de la Coupe d’Afrique se ferme pour la RDC qui a fait plus qu’on ne s’attendait. Avec un excellent travail du sélectionneur Sébastien Desabre, Théo Bokonda, Simon Banza, Cédric Bakambu et l’autre Lionel Mpassi peuvent retourner à Kinshasa la tête haute et se concentrer sur les prochaines échéances continentales qui arrivent bientôt. Dans le groupe du Togo et du Sénégal dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du Monde 2026, les Congolais doivent continuer à surfer sur leur bonne CAN et tenter d’accrocher la place qualificative.

Avec les éliminatoires de la CAN 2025 qui arrivent à grand pas, il y aura du boulot pour la sélection congolaise qui s’est pour le moment désolidarisée des initiatives de la Confédération Africaine de Football.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *