Togo
dans

Le Togo tient en échec le Sénégal : Les notes des joueurs de 4,5 à 9 !

Par

le


La rencontre de la deuxième journée des éliminatoires du Mondial 2026 entre le Togo et le Sénégal dans le groupe B s’est soldée par un résultat nul et vierge(0-0).

Le stade de Kégué a été le théâtre d’une belle rencontre de football entre les Éperviers du Togo et les Lions de la Teranga du Sénégal ce mardi. Mythique confrontation sur le continent africain, la rencontre a été âprement disputée. Malgré une supériorité des champions d’Afrique sur le papier, les Togolais, poussés par leur public, ont livré une rencontre solide. Une fois encore, le Sénégal n’a pas réussi à prendre les trois points de la rencontre.

Dès les premières secondes du match, les Lions de la Teranga ont tenté d’imposer leur patte sur la rencontre. Mais face à une équipe togolaise bien regroupée défensivement et agressive avec le capitaine Djene Dakonam et le vétéran Alaixys Romao, ancien mondialiste de 2006, Sadio Mané et ses partenaires ont perdu les pédales. Rapides dans les transitions, les Éperviers vont se procurer quelques occasions de but mal négociées ou bien enrayées par Edouard Mendy. Juste avant la pause, le gardien sénégalais va se signaler avec un arrêt monstrueux devant Kevin Denkey, l’attaquant de pointe du Togo.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

En seconde période, les hommes d‘Aliou Cissé vont revenir avec de meilleures intentions. Avec un Sadio Mané repositionné sur le côté gauche, les Sénégalais vont se montrer dangereux sans trouver la faille dans une défense togolaise toujours bien contournée. En toute fin de rencontre, ce sont les locaux qui vont se procurer trois grosses occasions franches de but. N’eût été un Edouard Mendy dans ses beaux jours, le Sénégal perdrait la rencontre.

Avec ce résultat nul, le Sénégal garde la tête du groupe B avec 4 points tout comme le Soudan. Le Togo, quant à lui, reste quatrième avec 2 points derrière la RDC. Les notes des joueurs à présent.

Onze togolais

Steve Mensah (7) : Belle rencontre du gardien togolais. Pas trop sollicité, il s’est signalé dans les moments chauds, notamment sur les coups de pied arrêtés. En deuxième période, il va réaliser un bel arrêt devant Nicolas Jackson, l’attaquant sénégalais de Chelsea.

Loic Bessile (6,5) : Le défenseur de Charleroi en Belgique a bien muselé Krépin Diatta et ses adversaires sur le côté.

Alaixys Romao (7,5) : À 39 ans, le mondialiste de 2006 continue de surprendre. Milieu de terrain de métier, Romao a fait un match impressionnant dans l’axe de la défense. Homme de main de Paulo Duarte, le joueur d’Athens Kallithea n’a pas laissé assez de marge aux attaquants sénégalais, surtout Sadio Mané qu’il surveillait comme du lait sur le feu.

Djene Dakonam (7,5) : Encore un match solide pour le capitaine des Éperviers. Habitué des grandes rencontres avec son club de Getafe en Liga, le rugueux défenseur a posé d’énormes difficultés à Sadio Mané. Il a enrôlé plusieurs tentatives des champions d’Afrique.

Roger Aholou (6,5) : Le défenseur du Raja Casablanca s’est imposé avec son physique. Avec beaucoup de sérieux, il a fait son match.

Karim Dermane (8,5) : C’est le playmaker des Éperviers. À 19 ans, le jeune joueur s’est démarqué avec son aisance technique phénoménale. Dans l’entrejeu, il a ratissé beaucoup de ballons et créé le danger. Une très belle rencontre pour le joueur de Lommel SK en Belgique.

Ihlas Bebou (6,5) : Le joueur d’Hoffenheim a prouvé qu’il est un cadre de la sélection togolaise (30 sélections depuis 2016). En attaque, il a délivré des caviars à Deneky et Fessou. Bon match du joueur de 29 ans.

Kodjo Aziangbe (6) : À défaut de se montrer décisif devant, il s’est mis au service du collectif. Dans une rencontre comme celle-ci, Aziangbe n’a pas démérité jusqu’à la 62e minute où il va céder sa place à David Henen sur blessure.

Khaled Narey (6,5) : L’ailier togolais né en Allemagne s’est bien battu. Le joueur de 29 ans qui évolue en Arabie Saoudite a délivré quelques caviars en première période. Il a aussi fait son match.

Fessou Placca (7) : L’attaquant des Éperviers, formé à Agaza, a tenté de se montrer. Mais face à un Kalidou Koulibaly, il n’a pas eu assez de balles. En première période, il s’est signalé sur un coup de tête non cadré.

Kevin Denkey (7,5) : Remuant comme toujours, le prolifique buteur de Brudge a encore posé beaucoup de soucis aux défenseurs sénégalais. À plusieurs reprises, il a inquiété Mendy.

Onze sénégalais

Edouard Mendy (9) : Le gardien d’Al-Ahli a sauvé son équipe. Face à une équipe togolaise qui tentait beaucoup, Mendy a gardé une concentration phénoménale et a répondu présent avec des arrêts très importants surtout en fin de rencontre. Il est l’homme du match.

Ismail Jakobs (5) : Le joueur de l’AS Monaco n’a pas brillé. Face à une équipe togolaise mieux en place que le Soudan, le latéral sénégalais a eu beaucoup de mal à garder le pied sur le ballon. Défensivement, c’était aussi compliqué.

Moussa Niakhaté (6) : Le défenseur de Nottingham Forest a fait son match. Solide comme toujours, il s’est débattu pour enrayer de nombreuses tentatives des Éperviers. En toute fin de rencontre, il a souffert.

Kalidou Koulibaly (6,5) : Ce n’était pas flamboyant, mais il a assuré l’essentiel. En première période, il s’est loupé sur quelques interventions qui ont failli coûter à son équipe. En deuxième période, c’était beaucoup mieux.

Krépin Diatta (5,5) : Le joueur monégasque était plus visible offensivement que défensivement. Sur quelques accélérations des ailiers togolais, il s’est fait manger. Heureusement que ses coéquipiers étaient présents pour combler ses lacunes défensives.

Cheikhou Kouyaté (5) : Le vétéran sénégalais a eu du mal dans l’entrejeu face au remuant playmaker togolais, Karim Derman. Il va céder sa place à Lamine Camara à la 64e minute.

Idrissa Gana Gueye (6,5) : Bon match pour le milieu d’Everton. En difficulté en première partie, l’ancien joueur du PSG a haussé le niveau de jeu en deuxième mi-temps.

Pape Matar Sarr (4,5) : Il a galéré contre les Éperviers. Plus en vue contre le Soudan du Sud, le milieu des Spurs de Tottenham n’a pas réussi son match. Avec plusieurs balles ratées et perdu beaucoup de ballons.

Le Togo tient en échec le champion d'Afrique du Sénégal : Les notes des joueurs !

Sadio Mané (7) : Surveillé comme du lait sur le feu en première période, il a pris la mesure des défenseurs togolais en deuxième période. Replacé sur le côté gauche, il a posé beaucoup de problèmes à Romao même s’il n’a pas eu gain de cause.

Iliman Ndiaye (5,5) : Le Phocéen a aussi souffert dans ce match. Face à une défense des Éperviers très agressive, Ndiaye s’est très peu montré. Il sera remplacé par l’attaquant des Blues Jackson à la 73e minute.

Ismaila Sarr (6) : Le virevoltant Sénégalais a tenté de se montrer dès l’entame de la rencontre avec sa pointe de vitesse. Très vite remarqué par les défenseurs togolais, il sera maîtrisé avec un marquage à la culotte. Ce n’était pas un match facile.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *