nouveau format pour site bi (21)
dans ,

Karim Benzema au cœur d’une grosse polémique en Arabie Saoudite, Al-Ittihad brise enfin le silence

Par

le


L’attaquant français Karim Benzema est plus que jamais dans le dur en Arabie Saoudite. Pendant que la polémique enfle autour du joueur, Al-Ittihad a tenu à clarifier le départ en douce de son joueur, qui est actuellement hors du royaume saoudien.

Il ne s’attendait sans doute pas à vivre autant de difficultés. En grande forme avec le Real Madrid la saison dernière, Karim Benzema va décider de changer d’air après plus d’une douzaine d’années passées en Espagne. Avec une offre stratosphérique de l’Arabie Saoudite sur la table, l’ancien joueur de l’OL va plier bagage illico presto pour signer avec Al-Ittihad. Dans la peau du Ballon d’Or 2022 et du meilleur buteur de l’année 2023 du Real, Benzema sera accueilli en fanfare par les supporters qui voient un sacré buteur arriver dans leur club.

Les dernières semaines difficiles de Benzema

Espérant que cette signature fera d’Al-Ittihad une équipe difficile à jouer en Pro League Saoudienne et dans le Golfe, les nombreux fans vont vite déchanter. Malgré les 13 buts en 21 rencontres depuis son arrivée l’été dernier, Benzema va louper les grands rendez-vous. Pointé pour son manque d’implication dans l’équipe, il va voir sa situation s’aggraver il y a deux semaines avec l’élimination d’Al-Ittihad en demi-finale de la Coupe du Monde des Clubs contre la formation d’Al Ahly d’Égypte. Humilié 3 buts à 1, l’ancienne star madrilène va subir un déferlement de colère des supporters pour sa rencontre teintée d’un penalty manqué.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Même s’il a sauvé l’honneur en fin de match, Karim Benzema va se faire huer copieusement. Dans la foulée, Al-Ittihad va perdre une nouvelle rencontre en championnat contre une équipe du bas de tableau. Après cette rencontre où le Français de 36 ans va se faire remplacer tôt par l’entraîneur à cause de son incapacité à changer les choses, les Saoudiens vont lui donner un surnom humiliant et vexant. Ben-Hazima (le fils de la défaite) va rapidement se répandre dans le royaume comme la nouvelle appellation de Benzema qui est critiqué de ne pas pouvoir faire comme Cristiano Ronaldo qui brille de mille feux avec Al Nassr.

L’humiliation contre Al Nassr et le départ intriguant

Comme si ça ne suffisait pas, Benzema et Cristiano Ronaldo croisaient le fer dans le cadre de la 18e journée de la Pro League. Dans ce match, les choses vont s’aggraver pour Al-Ittihad qui va se faire laminer avec un doublé de l’attaquant portugais. Celui qu’on surnomme Ben-Hazima de son côté va être fautif sur le premier but d’Al Nassr, puisqu’il va concéder le penalty que CR7 va transformer. Après la rencontre, l’attaquant français va désactiver son compte Instagram après un déferlement de colère sans précédent des fans qui vont l’insulter copieusement.

Dans ce grand tohu-bohu, la presse saoudienne va annoncer le départ en cascade de Karim Benzema qui a manqué une séance d’entraînement de son équipe. Pour plusieurs, le joueur est encore dans un nouveau conflit avec son entraîneur qui vient d’ailleurs de prendre fonction après le limogeage de Espirito Santo. Pour d’autres, le joueur en difficulté avec Al-Ittihad aurait séché l’entraînement et quitté l’Arabie Saoudite à cause des critiques, et donc risque de ne plus pouvoir continuer avec son club d’ici l’hiver.

La sortie d’Al-Ittihad sur la situation de Benzema

Karim Benzema au cœur d'une grosse polémique en Arabie Saoudite, Al-Ittihad brise enfin le silence

Ce dimanche, il y a du nouveau. En effet, selon plusieurs médias saoudiens comme Asharq al-Awsat qui relayent maintenant des propos d’un dirigeant d’Al-Ittihad, Benzema n’a pas quitté sans autorisation. « Benzema a demandé un congé de trois jours en raison de circonstances particulières. Il s’est rendu à Madrid jeudi soir. Karim est un joueur très professionnel et reste attaché à l’équipe », a ainsi expliqué ce dirigeant, sous couvert d’anonymat.

Voilà qui est clair maintenant. La crise est quand même palpable, mais le joueur ne complique pas sa situation avec un écart de comportement selon le dirigeant du club. S’agit-il d’une simple façon de calmer le jeu en attendant de démêler la crise ? On attend de voir la suite de ce feuilleton qui doit être difficile pour le joueur qui a abandonné l’honneur et la gloire du Real Madrid pour se faire les poches avant de raccrocher les crampons.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *