template 7 1
dans ,

Arabie Saoudite : Très critiqué, Karim Benzema hérite d’un surnom humiliant à Al-Ittihad !

Par

le


Le Ballon d’Or 2022, Karim Benzema traverse une sombre période en Arabie Saoudite. Arrivé en grande pompe à Al-Ittihad il y a quelques mois, le joueur français s’est déjà mis à dos des influents médias locaux et des supporters qui lui ont donné un surnom amer.

À 36 ans, Karim Benzema traverse l’une des périodes les plus difficiles de sa carrière. Après plus de treize saisons dans l’un des plus grands clubs européens, le Real Madrid, le joueur français a opté cet été pour la sécurité financière en signant avec la formation d’Al Ittihad en Arabie Saoudite. Dans une grande campagne de modernisation de son football, les Saoudiens se sont lancés depuis plus d’un an dans une razzia de stars. Après la signature de Cristiano Ronaldo en fin d’année dernière, c’est le Ballon d’Or 2022 qui va officier en tant que vedette européenne inconditionnelle en Pro League Saoudienne.

La situation compliquée de Benzema en Arabie Saoudite

Après des débuts intéressants avec Al Ittihad, qui a signé d’autres noms pour l’épauler, tels que Ngolo Kanté, Jota, ou encore Fabinho, Benzema est rentré dans une période compliquée. Malgré ses 13 buts en 21 matchs, l’ancien Lyonnais n’arrive pas à porter son club à jouer les premiers rôles dans le championnat, comme le font les autres stars avec leur club, telles que Mané – Cristiano (Al Nassr), Mitrovic – Koulibaly (Al Hilal). Après 17 journées de championnat disputées, Al-Ittihad se trouve à la 6e place avec 28 points, à 22 points de la première place occupée par Al-Hilal.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Arabie Saoudite : Très critiqué, Karim Benzema hérite d'un surnom humiliant à Al-Ittihad !

Il y a quelques jours, Karim Benzema, qui revenait d’une blessure au dos en début décembre dernier, s’est signalé négativement avec son club en Coupe du Monde des Clubs. En effet, lors des quarts de finale de la compétition qui se déroulait en Arabie Saoudite, l’ancien buteur madrilène a eu beaucoup de difficultés contre la formation égyptienne d’Al-Ahly, avec un penalty raté, ce qui a conduit à une humiliation finale de 3 buts à 1 subie. Depuis cette humiliation, les critiques ne cessent de pleuvoir sur Benzema.

« Il ne fait aucun effort« 

Lors de la dernière rencontre, Marcelo Gallardo, le nouveau coach d’Al-Ittihad, a décidé de remplacer l’ancien joueur du Real Madrid à la 75e minute pour des raisons tactiques. Un geste qui a fait monter la pression à Riyad, où certains observateurs et fans estiment que le joueur français de 36 ans n’a plus la même motivation ni le même niveau que Cristiano Ronaldo, l’autre star de la Saudi Pro League. Selon Walid Al-Farraj, un présentateur réputé dans le royaume saoudien, Benzema a déçu plus d’un avec son comportement.

Arabie Saoudite : Très critiqué, Karim Benzema hérite d'un surnom humiliant à Al-Ittihad !

« L’écart entre Benzema et le public se creuse de jour en jour. Il n’a pas joué et n’a jamais réussi à faire une seule différence. Et surtout, il ne fait aucun effort, comme s’il disait au public : ‘je m’amuse juste avec vous.’ (…) Quand Ronaldo est arrivé en janvier, il a montré des signes qu’il voulait jouer, mais Benzema ne propose rien. C’est comme si l’équipe ne l’aimait pas. Il est mal à l’aise. Je ne connais pas la raison« , a lâché l’homme de média qui va appuyer ses propos avec le surnom sévère donné au joueur.

« Ils appelaient Benzema « Ben-Hazima » (Ndlr : Le fils de défaite)« 

« Après l’élimination de la Coupe du monde des clubs face à Al-Ahly, une phrase circulait chez une partie des fans. Ils appelaient Benzema « Ben-Hazima » (Ndlr : Le fils de défaite). Un joueur qui ne se donne pas assez. C’est comme si l’intéressé disait aux fans, “remerciez Dieu car je joue pour vous.” La distance entre le joueur et les fans se creuse », a lancé Al-Farraj, dont les propos relayés par L’Equipe font le tour du royaume. Ce dernier sera appuyé par Goal Arabe qui estime que la star française ne fait rien pour aider son équipe lors de cette rencontre. « Benzema n’a rien fourni de remarquable tout au long du match, puisqu’il est apparu comme invité d’honneur, et n’a pas aidé ses coéquipiers à marquer des buts. »

Sous les feux des critiques, Benzema aura peut-être l’occasion de se racheter ce mardi lors de la 18e journée de la Pro League contre Al Nassr de Ronaldo. Deuxième du classement avec 40 points, le club de Riyad ne va cependant pas lever le pied, vu l’écart qu’il y a avec la première place. En tout cas, la rencontre sera âprement disputée.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *