«C’est aggravé après la mort de sa mère», Ronaldinho a de nouveau sombré dans l’alcool

La mère de Ronaldinho Gaúcho est décédée le 20 février dernier et, depuis lors, l’ancienne star brésilienne inquiète ses amis les plus proches.

Après sa retraite, Ronaldinho a vécu ce que beaucoup peuvent appeler «l’enfer». La légende du FC Barcelone a d’abord été ruinée financièrement et semble emprunter une mauvaise voie qui l’a conduit directement en prison au Paraguay. Après sa libération contre une forte somme, Gaucho a commencé à reconstruire sa vie, et en février dernier, tout s’écroule une fois encore autour de lui, avec le décès de sa mère.

Interrogé par le journal Lance, l’un des amis du ballon d’or 2005 a précisé que les excès faisaient partie du quotidien du champion du monde Brésilien.

« Il commence à boire le matin – vodka, whisky, gin – et ne s’arrête que le lendemain matin. Ce n’est pas aujourd’hui, mais nous avons remarqué que la situation s’est aggravée après la mort de sa mère. Il vit dans une forteresse avec tout ce dont il a besoin. Ronaldinho a un cœur immense et met un point d’honneur à être généreux envers ses amis. Mais ils ne sont pas tous réels et ne voient pas qu’il se fait beaucoup de mal », a-t-il déclaré au Journal brésilien un ami de l’ancien international canarien.

 

Laisser un commentaire