Kevin Durant a surclassé LeBron en 2017, même les Cavs le disent

L’ego de Kevin Durant a pris un coup quand il a constaté que ses exploits face à LeBron ne lui permettaient pas d’être considéré comme le boss de la ligue.

Kevin Durant est difficile à cerner. Il y a toujours chez lui ce sentiment d’injustice ou de manque de reconnaissance de la part du public et des observateurs. Les décisions qu’il a prises depuis qu’il a quitté OKC, jusqu’à son départ des Warriors pour rejoindre Brooklyn, vont dans ce sens. KD considère, peut-être à juste titre, qu’il devrait être considéré presque unanimement comme le meilleur joueur du monde.
Or, même si tout le monde s’accorde sur son côté absolument létal et indéfendable lorsqu’il est en état de jouer, Kevin Durant n’a jamais vraiment fait consensus comme n°1 du game. De nôtre côté, on l’avait mis en tête de notre Power Ranking au sortir des Finales 2018 et il nous semblait assez évident que l’avenir lui appartenait comme figure majeure de la ligue. Peut-être aurait-ce été à nouveau le cas en 2019, sans sa blessure dramatique en Finales contre les Raptors. Mais le destin a voulu que ce qui pouvait ressembler à un début de règne s’est arrêté brutalement. Et de ce sentiment qu’il n’est pas reconnu à sa juste valeur, a aussi découlé ce besoin de changer d’air et d’aller gagner là où personne n’a jamais gagné, du côté de Brooklyn.

Lire aussi
LeBron James joueur le plus athlétique de l’histoire NBA ? Pas si vite : Bill Russell avance les arguments en sa faveur

Kevin Durant a commencé à vriller à cause de LeBron… et des médias ?

Cette question sensible pour KD est évoquée dans le livre d’Ethan Strauss, « The Victory Machine », sorti en avril dernier. Strauss y raconte notamment une conversation qu’il a eue avec un membre des Cleveland Cavaliers, au sortir des Finales NBA 2017 dont Durant est sorti MVP et titré pour la première fois de sa carrière.

« Quand j’ai discuté avec des membres du staff des Cavs des Finales 2017, ils ont été francs : ils ont trouvé que Kevin Durant avait dominé LeBron James. L’un d’eux m’a même dit : ‘KD a botté le cul de LeBron et l’a complètement surclassé pendant cette série. A chaque fois qu’il avait besoin de scorer, putain, il y arrivait à chaque fois, peu importe ce que pouvait faire LeBron.

J’ai été halluciné que l’on ne se soit pas plus demandé si Kevin Durant n’avait pas supplanté LeBron comme meilleur joueur du monde’. »

Kevin Durant est très attentif à ce qui se dit sur lui, à la télé ou sur le web. Lire ou entendre que le « King », qu’il admire par ailleurs, pique quotidiennement son orgueil. On a franchement hâte de voir comment les choses vont se passer pour lui à Brooklyn et s’il sera capable de réclamer le trône auquel il n’est pas seul à prétendre. Pendant sa convalescence, Giannis Antetokounmpo, Kawhi Leonard et même LeBron James n’ont pas chômé…

Lire aussi
Eric Paschall : « Je pensais être un gars costaud jusqu’à ce que je rencontre LeBron James »

 

Mohamed Salah écrit l’histoire à Liverpool…Van Persie désigne Sadio Mané au Ballon d’Or 2020 | Matinale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *