Courtois Tedesco
dans

Son départ de la sélection, Thibaut Courtois répond à son sélectionneur et clarifie les choses

Par

le


Thibaut Courtois met les choses au clair.

C’est la nouvelle polémique au sein de la sélection belge. Thibaut Courtois a quitté le regroupement avant le deuxième match de la trêve internationale de juin. Le gardien du Real Madrid ne sera pas dans les cages des Diables Rouges face à l’Estonie ce mardi (18h45 GMT).

En conférence de presse, Domenico Tedesco, le sélectionneur de la Belgique, a donné ses raisons du départ de Courtois.

« Nous avons décidé ensemble que Lukaku serait capitaine contre l’Autriche et Courtois demain. Après le dernier match, Courtois a soudainement voulu me parler. Il rentrait chez lui parce qu’il était déçu et se sentait insulté. C’est ce qu’il m’a dit. Je le répète : je suis surpris et choqué. Nous ne nous attendions pas à ce que quelque chose comme ça se produise. En mars, nous avons décidé que De Bruyne serait capitaine. Lukaku et Courtois sur un pied d’égalité au rang de vice-capitaine« , a révélé le sélectionneur.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Courtois contre-attaque…

A travers une publication sur Instagram, Thibaut Courtois met les choses dans leur contexte. Néanmoins, il donne la cause de son départ prématuré. D’ailleurs, cela n’a aucun rapport avec un problème de brassard de capitaine.

« Cet après-midi, j’ai entendu la conférence de presse de l’entraîneur avec beaucoup de surprises. Il a donné un compte rendu partiel et subjectif d’une conversation privée que nous avons eue après le match contre l’Autriche. Je tiens à préciser que ce n’est pas la première fois ni la dernière fois que je parle à un entraîneur de problèmes liés à un vestiaire. Mais, c’est la première fois que quelqu’un décide de le dire publiquement », a d’abord écrit Courtois avant d’ajouter.

« Je suis profondément déçu de cela. Mais je tiens à préciser que les évaluations de l’entraîneur ne correspondent pas à la réalité. Dans cette conversation, je lui ai demandé, pas pour un bénéfice direct, d’expliquer et de prendre des décisions pour éviter des situations qui dans le passé nous ont nui tout en recherchant toujours le bénéfice général. Être ou ne pas être le capitaine de l’équipe nationale n’est ni un caprice ni une décision aléatoire, cela devrait être sa décision et c’est ce que j’ai essayé de lui transmettre. Malheureusement je n’ai pas atteint mon but. », Ajoute Courtois

« J’insiste sur le fait qu’en aucun cas je n’ai exigé quoi que ce soit. J’ai parlé à mon coéquipier Romelu Lukaku pour clarifier toute circonstance liée à cette situation. En même temps, je tiens à préciser que je n’ai eu aucune discussion sur un sujet similaire avec un coéquipier, comme cela a été affirmé. De plus, hier après-midi, j’ai subi un examen pour un problème au genou droit. L’équipe médicale de mon Club et l’équipe nationale ont été en contact. Ils ont passé en revue tout le matériel correspondant pour prendre la décision de quitter le camp d’entraînement ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *