1 8
dans

Alvaro Morata enfonce le Real Madrid (son ancien club) et crée un grand tohu-bohu en Espagne

Par

le


L’attaquant espagnol de 30 ans, Alvaro Morata vient de lancer à son tour un pavé dans la mare. Alors que le Real Madrid est mal vu en Espagne pour les questions liées à l’arbitrage, l’ancien Merengue y est allé de sa sortie polémique.

Le foot espagnol est secoué par de nombreux scandales ces derniers mois. De l’affaire Negreira qui fait énormément de bruit à celle de racisme touchant dernièrement Vinicius Junior, ou encore l’affaire Luis Rubiales (Jenni Hermoso), l’actualité est dense dans le pays ibérique. Si tous ces scandales font rage, l’un en particulier revient avec insistance : celui du scandale arbitral qui touche sérieusement le Barça. En effet, après la révélation d’un versement de plus de 7 millions d’euros des anciens dirigeants catalans à l’ancien vice-président de la commission des arbitres espagnols, Enrique Negreira, pour « des rapports spécifiques », des révélations tombent.

L’ancien merengue entretien la polémique

Après l’inculpation récente du Barça par le juge en charge de l’affaire, plusieurs voix en Espagne se sont levées pour indexer également le Real Madrid, qui aurait des liens douteux avec certains arbitres. L’une, très virulente, d’un ancien commissaire de police espagnol, a d’ailleurs fait bondir le président madrilène Florentino Perez. Cette semaine, c’est l’ancien joueur du club madrilène, Alvaro Morata, qui en a rajouté une couche sur le supposé traitement de faveur arbitral dont bénéficie la Maison Blanche.

atletico de madrid v cadiz cf laliga santander

Actuellement en regroupement avec la sélection espagnole pour les journées FIFA de ce mois d’octobre, où les qualifications pour l’Euro 2024 se poursuivent, l’attaquant des Colchoneros a lâché une réponse très polémique lors d’un entretien dans l’émission El Partidazo de COPE. En effet, interrogé par le journaliste Juanma Castaño sur un traitement différent en tant que joueur de l’Atlético de Madrid par rapport à lorsqu’il jouait au Real Madrid, Alvaro Morata s’est caché tout en accusant la formation Merengue.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Tu connais déjà la réponse, et tout le monde la connaît aussi« , a-t-il lâché cash. Relancé par le journaliste qui lui demandait de le dire ouvertement, l’actuel numéro 9 des Colchoneros a insisté à deux reprises : « Tu le sais déjà« .

Une sortie qui passe mal chez les madrilènes

Actuellement en Espagne, la réponse implicite de Morata, qui suggère que le travail des arbitres est différent lorsque vous faites partie du club le plus titré d’Europe, enrage une partie considérable des supporters madrilènes. Pendant que le club spécialiste de la Ligue des Champions réfute toute collusion avec les arbitres et se dresse sérieusement contre tous ceux qui osent avancer le contraire de leur position, cette sortie venant d’un joueur formé au sein du club donne du poids aux détracteurs.

Alvaro Morata sous les couleurs du Real Madrid

Auteur d’un bon début de saison avec l’Atlético Madrid (5 buts en 486 minutes de jeu en Liga), l’attaquant de 30 ans s’attire la foudre sur lui. En tout cas, la question du traitement de faveur d’un club ou de l’autre reste un sujet épineux qui ne prendra jamais fin. En Espagne, en France ou en Angleterre, cette affaire fait couler beaucoup d’encre.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *