B9732756042Z.1 20221123181922 000GNCLNMVSC.2 0
dans ,

Humilié par le Japon, Gundogan balance le vrai problème de l’Allemagne, ce n’ était pas Hansi Flick

Par

le


Capitaine lors de la déroute contre le Japon (4-1) ce samedi, le milieu du Barça Ilkay Gundogan a fait une sortie fracassante après la rencontre.

L’Allemagne nage dans des eaux tumultueuses depuis le début de l’année. À la recherche de la moindre victoire depuis celle obtenue contre le Pérou (2-0) en mars dernier, l’équipe de Gundogan, Ter Stegen, Gnabry, Sané ou de Rüdiger vient d’enchaîner une cinquième rencontre sans succès. À défaut de réaliser une belle prestation, les Allemands font preuve d’une passivité incroyable dans tous les niveaux de jeu. Est-ce un véritable problème d’entraîneur ? Ilkay Gundogan pointe plutôt l’attitude des joueurs, lui-même y compris.

Devant la presse après l’humiliante défaite de l’Allemagne contre le Japon, Gundogan a poussé un gros coup de gueule. « C’est évident, on n’est tout simplement pas assez bons. C’est la réalité. On croit peut-être que l’on est meilleurs que ce que l’on est. D’un point de vue du jeu, on n’est pas au même niveau qu’une équipe comme celle que l’on a affrontée. C’est difficile et décevant, mais la tendance parle pour elle. Nos prétentions sont loin de la réalité. On doit accepter que l’on n’est pas assez bons en ce moment », a d’abord avancé l’ancien joueur de Manchester City.

« Trop d’erreurs individuelles », selon Gundogan

Si plusieurs observateurs dont Toni Kroos jettent la responsabilité des échecs récents sur Hansi Flick, limogé ce dimanche après le match du Japon, Ilkay Gundogan en pense clairement le contraire. « Quand on voit comment il est motivé, les mots qu’il nous dit après le match. Mais à un moment, ce n’est pas qu’une question d’entraîneur, c’est aussi une question d’équipe. Les Japonais étaient tout simplement meilleurs aujourd’hui, autant défensivement qu’offensivement. Ils ont joué, bien fait circuler le ballon, ont joué dans le bon espace, ils se sont créé beaucoup d’occasions de but. Il y a matière à réfléchir, on doit le reconnaître. On fait tout simplement trop d’erreurs individuelles. »

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Alors qu’une nouvelle dynamique est enclenchée avec le renvoi de Flick, vivement que le nouveau sélectionneur remobilise l’équipe allemande qui organise l’Euro 2024 qui arrive dans quelques mois.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *