408063
dans

L’émotion de Messi envers Bielsa : « On peut voir sa patte en plus de… »

Par

le


L’Argentine a subi sa première défaite depuis un an face à l’Uruguay, jeudi, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. L’Uruguay, dirigé par Marcelo Bielsa, a imposé son jeu intense et ses contres tranchants face à la sélection de Lionel Messi, qui a reconnu la patte du technicien argentin.

L’Uruguay a créé la surprise en s’imposant 2-0 à Buenos Aires, face à l’Argentine, qui restait sur 14 victoires consécutives. Les buts de Ronald Araujo et Darwin Nunez ont permis à la Celeste de revenir à deux points de l’Albiceleste, leader de la zone Amérique du Sud. L’Uruguay a affiché une solidité défensive et une efficacité offensive, à l’image de son nouveau sélectionneur, Marcelo Bielsa.

Messi vs Bielsa 1

Le coach argentin, qui a pris les rênes de l’Uruguay en septembre 2023, après avoir quitté Leeds United, a imprimé sa marque à son équipe. Il a instauré un système en 3-4-3, avec un pressing haut, un jeu en un contre un, et des transitions rapides. Il a su tirer le meilleur de ses joueurs, comme Federico Valverde, Lucas Torreira, ou encore Facundo Torres.

Messi, admiratif mais frustré

Face à l’Uruguay de Bielsa, l’Argentine de Messi n’a pas trouvé la solution. La Pulga, qui a marqué son 200e but en sélection contre l’Islande (1-0), n’a pas réussi à faire la différence. Il a même eu un accrochage avec Manuel Ugarte, qu’il a accusé de manquer de respect aux anciens. Il a toutefois félicité son adversaire, et salué le travail de Bielsa.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Nous avons eu du mal à jouer, admet le joueur de Miami. Ils sont intenses. Ils jouent en un contre un, ils ont des joueurs physiques et rapides au milieu. Nous avons eu du mal à trouver notre jeu. Nous ne nous sommes jamais sentis à l’aise. Nous n’avons pas trouvé le moyen d’avoir le ballon et de faire de longues possessions. Peut-être que leur jeu nous fait accélérer et que nous sommes pris dans ce rythme. C’est une équipe physique, qui travaille bien et qui est très dangereuse en contre-attaque. Dans chaque équipe nationale ou club, y compris l’équipe nationale d’Argentine, on peut voir sa patte. Ils ont une bonne équipe. Ils jouent très bien. C’était à notre tour de perdre. C’est aussi un test. Cela peut arriver et nous devons nous ressaisir et essayer de jouer un grand match au Brésil.

L’Argentine devra en effet se reprendre face au Brésil, mercredi, pour son dernier match de l’année 2023. Un choc qui s’annonce passionnant entre les deux géants du continent sud-américain.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *