ipiccy image11
dans ,

Olympico : La Ligue 1 fixe une nouvelle date pour OM vs OL

Par

le


Après le report suite au fiasco qu’il y a eu dimanche à l’arrivée du bus de l’OL au Vélodrome, la Ligue a décidé ce jeudi de fixer une nouvelle date pour l’Olympico.

Le Vélodrome était dimanche soir plein à craquer pour accueillir un Olympico des extrêmes entre l’Olympique de Marseille et un Olympique Lyonnais bon dernier du championnat. Mais finalement, la rencontre n’a jamais démarré. La raison ? Le bus des Gones de l’OL a été attaqué par des supporters phocéens qui ont caillassé le bus au point de briser des vitres. Fabio Grosso, le coach de l’OL a reçu un projectile en plein visage l’obligeait à recevoir 12 points de suture.


L’arbitre de la rencontre décidait alors de ne pas donner le coup d’envoi du match. Et on connaît désormais la nouvelle date de cette affiche. D’après les informations de RMC Sport, le choc entre les deux Olympiques se tiendra le mercredi 6 décembre suite à une décision de la commission des compétitions. On ne sait pas encore si ce choc se tiendra sur la pelouse du Stade Vélodrome et si les supporters pourront y assister.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Bus de l’OL caillasé, Geoffrey Kondogbia revient sur les faits

Quatre jours après les tristes évènements survenus en marge d’OM – OL et la grave blessure de Fabio Grosso, les Phocéens faisaient leur retour devant les médias avant l’affiche face à Lille prévu samedi soir. Geoffrey Kondogbia, le milieu de l’OM, était présent en conférence de presse

« On l’a vécu un peu comme tout le monde. Une soirée assez cauchemardesque, qui n’a pas du tout sa place dans le football. Quelque chose d’inadmissible, peste le milieu de terrain. On a essayé d’aller de l’avant, même si ce n’est pas quelque chose de simple. On a dû préparer notre semaine pour ce match très important pour nous. C’est beaucoup de frustration, de déception, de dégoût. C’était une soirée de spectacle, c’était quelque chose qu’on attendait. Sur le plan sportif, on voulait enchaîner. Sur le plan humain, ça nous a frappés. C’est inacceptable. Après, on a plus l’habitude de voir d’autres images. On avait vu une super belle image jeudi (contre l’AEK). Dans le stade, c’est toujours guichets fermés, on a du monde à chaque fois, des supporters magnifiques. C’était à l’extérieur du stade, mais c’est quand même inadmissible pour nous. », a déclaré Geoffrey Kondogbia.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *