pour site 1 (27) (1)
dans , ,

Dernière minute : Le transfert de Vitor Roque au Barça pourrait tomber à l’eau !

Par

le


Le transfert de Vitor Roque au FC Barcelone pourrait encore être sujet à un nouveau rebondissement. Le dossier du jeune joueur n’est pas encore entièrement finalisé.

D’après les informations relayées par Infos Sports, après avoir examiné une nouvelle fois la documentation relative au transfert de Vitor Roque, Javier Tebas a décidé de suspendre son inscription, le Barça ne disposant pas de l’espace nécessaire en termes de Fair-play financier ! Une situation financière qui a même mené à des risques d’exclusion de la Ligue des Champions.

transfert de Vitor Roque

Depuis plusieurs années, le club blaugrana fait face à d’importantes difficultés économiques, limitant sa capacité à être aussi actif qu’il le souhaiterait sur le marché des transferts.

Les maux des finances catalanes, c’est bien avant ce transfert de Vitor Roque…

Dans le cadre du respect du fair-play financier, la Ligue espagnole de football impose un contrôle strict des dépenses des clubs en salaires et transferts de joueurs. Le 14 septembre 2023, elle a décidé de réduire le plafond de dépenses du Barça, le fixant désormais à 270 millions d’euros. Ce plafond englobe les salaires des joueurs et du personnel, les coûts d’amortissement des transferts, les frais d’agent, ainsi que les bonus.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Depuis son accession à la présidence du club, Joan Laporta a recours à diverses stratégies, notamment la vente partielle d’actifs, pour générer des revenus. Par exemple, le Barça avait cédé ses droits de télévision et de licence pour les années à venir.

Ces mesures visent à améliorer les finances d’un club qui traverse des moments difficiles. Cependant, les résultats positifs de ces actions ne se font sentir que partiellement pour le moment. Le FC Barcelone demeure dans une situation financière délicate, et une menace d’exclusion de la prochaine Ligue des champions plane sur le club catalan, selon le journal allemand bien informé Welt Am Sonntag.

transfert de Vitor Roque

Le média allemand évoque un risque sérieux d’exclusion lié à une possible violation du règlement financier de l’UEFA. Le Barça n’aurait pas compensé ses dépenses par des recettes équivalentes au cours des trois dernières années.

Bien que le club catalan ait annoncé un bénéfice net de 304 millions d’euros lors de son bilan en septembre, le règlement de l’UEFA stipule que seules les ventes liées à l’activité footballistique doivent être prises en compte. Le Barça avait inclus la vente de futurs droits TV et marketing, ainsi que les bénéfices des autres sections sportives (basket, handball…) dans son bilan, ce qui ne serait pas conforme aux règles de l’UEFA.

Le transfert de Vitor Roque bloqué pour 50 000€ ?

Welt Am Sonntag précise que, en interne, l‘UEFA envisage une possible exclusion « pour deux à trois ans », expliquant que « plus la perte est grande, plus la pénalité est grande ». Cet été, l’instance du football européen avait déjà infligé une amende de 500 000 € au Barça pour avoir déclaré de manière incorrecte des bénéfices provenant de la vente d’actifs incorporels qui ne constituaient pas des revenus pertinents.

Selon le média allemand, des sources internes au Barça confirment ce risque d’exclusion de la Ligue des champions. Sans la participation à la C1 au cours des prochaines années, le FC Barcelone serait confronté à des difficultés économiques accrues. Dans ce contexte, la persistance du club avec son projet de Super Ligue s’explique davantage.

transfert de Vitor Roque

Actuellement, il manquerait 50 000€ aux Blaugranas, pour boucler ce transfert de Vitor Roque. Le président de LaLiga aurait même plaisanté devant ses collaborateurs dans les bureaux en suggérant au Barça de solliciter une avance sur le versement de la Super League.

Côté terrain, le Barça continue d’élaborer son plan malgré ces couacs annoncés. Selon Sport, la direction blaugrana accorde une période de six mois à Vitor Roque pour qu’il puisse s’acclimater à son nouvel environnement de travail. L’accent sera principalement mis sur son intégration et sa compréhension du style de jeu instauré par Xavi. En retour, le joueur de 18 ans devra s’investir au maximum et adopter une attitude irréprochable sur le terrain.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *