can1
dans , ,

CAN 2023 : Sofia Benlemmane, la supportrice algérienne qui choque la Côte d’Ivoire

Par

le


Dans cette CAN 2023, elle fait parler de lui bien plus que la prestation terne de son équipe durant la première journée. Sofia Benlemmane, puis que c’est d’elle qu’il s’agit, est incontrôlable.

Une agitatrice vivant de buzz, d’outrances verbales et de coups d’éclat, Sofia Benlemmane, Franco-Algérienne, est sur le point d’être expulsée par les autorités ivoiriennes suite à ses propos désobligeants envers les Ivoiriens dans une vidéo postée le 14 janvier.

Le 16 janvier, alors que ses déclarations suscitent la colère et l’indignation en Côte d’Ivoire et en Algérie, la youtubeuse a été arrêtée à Bouaké par des agents du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) avant d’être transférée à Abidjan pour être interrogée par la Direction de la surveillance du territoire (DST).

Sofia Benlemmane expulsée de la Côte d’Ivoire

Lors de son audition, l’agitatrice de 54 ans a reconnu les faits et affirmé les assumer. L’ambassade d’Algérie à Abidjan, informée de son interpellation, prévoit son expulsion vers l’Algérie, d’où elle était arrivée le 14 janvier avec un groupe de supporters algériens. Une source au sein du gouvernement ivoirien, citée par Jeune Afrique, indique qu’elle a été expulsée.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Sofia Benlemmane

Selon toujours ledit média, l’ambassadeur algérien, Idriss Boudissa, a discuté avec un responsable des services de renseignement ivoiriens, recommandant l’interpellation de la youtubeuse pour éviter des troubles à l’ordre public. Peu après son arrivée à Bouaké, Sofia Benlemmane a posté une vidéo devant la gare de la ville, tenant des propos vulgaires sur la prétendue misère et saleté du pays organisateur de la CAN 2023. Elle déclare : « Il faut que les Algériens sachent comment ils vivent ici. » Elle critique la Côte d’Ivoire et affirme que si elle avait le pouvoir, elle enverrait les Algériens voir comment ils vivent en Côte d’Ivoire.

Ancienne joueuse de football à Lyon, Sofia Benlemmane est connue pour ses coups d’éclat et ses déclarations provocatrices sur les réseaux sociaux. Arrivée en France en 1990, elle a travaillé comme chef d’agence dans une entreprise de télécoms tout en s’adonnant à sa passion, le football.

Elle fait parler d’elle pour la première fois le 6 octobre 2001 lors du match entre l’équipe algérienne et l’équipe de France au Stade de France. Sofia Benlemmane envahit le terrain avec un drapeau algérien, provoquant l’interruption du match. Jugée en novembre 2011, elle est condamnée à sept mois de prison avec sursis, à une amende et à trois ans d’interdiction de stade.

Sofia Benlemmane habituée des faits…

Cet épisode la propulse sur le devant de la scène et lui vaut une certaine notoriété. Supportrice des Verts, elle cumule les vidéos provocantes et les dérapages sur les réseaux sociaux. En 2019, elle demande le divorce de son mari sur YouTube, reprochant son vote pour le président Abdelmadjid Tebboune. Militante du Hirak, elle attaque Tebboune en le qualifiant de « chien », « bâtard », « vendu » et suppôt de la France.

Sofia Benlemmane

En novembre 2022, elle crée à nouveau l’événement, cette fois en Gambie, où elle est arrêtée alors qu’elle tente de s’approcher du siège de la fédération de football à la recherche de Bakary Gassama, l’arbitre du fameux match Algérie-Cameroun. Sans fournir le moindre début de preuve, elle affirme que Gassama a été corrompu par les Camerounais pour éliminer les Verts. Bien qu’aucune poursuite ne soit engagée contre elle par les autorités gambiennes, elle s’en tire à bon compte.

La Coupe du monde au Qatar lui offre une nouvelle occasion de se mettre en avant. Sa cible ? Samuel Eto’o, le président de la Fédération camerounaise de football. La youtubeuse amatrice de scandales n’accepte pas l’élimination de l’Algérie du mondial après sa défaite contre le Cameroun en mars 2022. Toujours aussi vulgaire et provocatrice, elle lance un défi en duel à Eto’o : « Je vais te casser les dents, éructe-t-elle. Tu n’es qu’un fils de p… ». Cependant, le récent épisode en Côte d’Ivoire et son expulsion imminente vers Alger auront-ils un effet modérateur sur cette récidiviste ? Rien n’est moins sûr.

Commentaires

Une réponse à “CAN 2023 : Sofia Benlemmane, la supportrice algérienne qui choque la Côte d’Ivoire”

  1. Avatar de
    Anonyme

    Hey quand ta une maladie et ta une gueule à chier wech va te cacher putain!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *