nouveau format pour site bi 12 2
dans ,

Avant la CAN 2023, le père d’Eric Choupo-Moting lâche tout sur Samuel Eto’o

Par

le


Alors que les Lions Indomptables s’apprêtent à lancer leur CAN 2023 sans Eric Choupo-Moting, le père et agent du joueur bavarois se sont confiés sur Samuel Eto’o. Dans l’incompréhension de l’absence de son fils avec l’équipe de Rigobert Song, Just Choupo-Moting a préféré tout lâcher.

Les Lions Indomptables du Cameroun sont en Côte d’Ivoire. Qualifiés pour la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations qui démarre le samedi prochain, les Camerounais s’apprêtent à défendre vaillamment les couleurs nationales. Pour l’occasion, 27 joueurs ont été choisis par le sélectionneur Rigobert Song. Depuis l’annonce officielle de la liste, des polémiques et des critiques pleuvent. Si le refus de Régis Mughe tout comme le comportement d’André Onana font couler de l’encre, la non-convocation de l’attaquant Eric Choupo-Moting ne passe pas sans vague. À quelques jours du démarrage de la CAN, le père du joueur du Bayern s’est confié et a fait des révélations sur Samuel Eto’o, le président de la Fecafoot.

Avant la CAN 2023, le père d'Eric Choupo-Moting lâche tout sur Samuel Eto'o

La sortie de Just Choupo-Moting

Étonné de ne pas voir son fils être convoqué pour la CAN 2023, Just Choupo-Moting a donné les éventuelles raisons de la non-sélection de son fils Éric Maxim. « Je ne sais pas pourquoi il n’a pas été sélectionné (Choupo-Moting, ndlr) mais deux jours avant la publication de la liste des joueurs, il y a eu des bruits qui couraient qu’il n’allait pas être sélectionné. Ça veut dire que parmi les décideurs, il y en avait qui étaient pour et d’autres contre. Eric est mon fils unique. Il a joué avec toutes les sélections allemandes inférieures. S’il a accepté de jouer pour le Cameroun, c’est par amour », a-t-il d’abord avancé sur Radio Balafon.

Dans la suite de son intervention, le père et agent de l’ancien joueur du PSG relate un grief avec Samuel Eto’o qui, pour certains, est la cause fondamentale de la non-sélection d’Eric Choupo-Moting.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Samuel Eto’o m’a appelé et essayé de me menacer »

« On dit que Maxim choisit les matchs, j’ai donné pourquoi ce n’est pas le cas et que ce n’est pas lui qui a décidé de ne pas venir pour cette continuité. Il y a un autre cas où on dit que c’est parce qu’il y a eu un problème de chèque (après la Coupe du Monde 2022) et que c’est son père, son manager qui a déclenché l’affaire et que la Fecafoot veut se venger. L’affaire d’ouverture de compte était fondée. Les journalistes m’ont demandé après le Mondial si les primes ont été touchées, j’ai répondu (à l’époque) que je n’ai pas vu les primes de mon enfant et de mon joueur. »

Avant la CAN 2023, le père d'Eric Choupo-Moting lâche tout sur Samuel Eto'o

« Le vrai problème était qu’on était au Qatar à ce moment-là et j’ai dit que je n’ai pas vu les primes (finalement révélés par Camfoot). Et cela a été interprété qu’on n’a pas payé les primes. Samuel Eto’o m’a appelé et a essayé de me menacer. Il était très fâché puisqu’il a compris mon intervention à l’époque comme on l’a interprété. Quand j’ai dit que je n’ai pas vu les primes, ça ne veut pas dire qu’on n’a pas donné les primes. Je voulais lui expliquer quand il m’a appelé, mais il ne voulait pas me laisser m’expliquer. Il m’a dit que j’ai gâté tout le travail qu’il a fait […] Il m’a dit Papa, ça je ne vais pas le laisser. »

« C’est normal que je dise qu’il n’a pas touché de prime »

Si certains pensent que cette sortie a fait du tort à Samuel Eto’o et à la Fecafoot, Just Choupo-Moting s’est défendu. « Quand j’avais donné l’interview, j’ai dit que c’était possible qu’il y ait des raisons valables pour qu’on ouvre les comptes aux joueurs sans leur dire, mais quand même il faut dire aux joueurs avant. Je rentre au Cameroun et c’est là que je vois les documents où on demande à mon fils d’ouvrir le compte, alors que l’argent est déjà dans un compte qui est supposé être le sien. Moi qui gère ses finances, qui a accès au compte, je ne vois rien, c’est normal que je dise qu’il n’a pas touché de prime… Les gens disent que c’est ça qui énerve Samuel Eto’o« , a-t-il poursuivi.

En tout cas, avec cette nouvelle épisode, l’avenir de l’international de 34 ans (73 matchs et 20 buts depuis 2010) est remis en question au Cameroun. En attendant, rendez-vous à la CAN 2023 avec les Lions Indomptables qui ont intérêt à faire une bonne participation.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *