nouveau format pour site bi 25 1
dans , ,

CAN 2023 : « Je ne peux pas », Samuel Eto’o refuse de se mouiller pour le Cameroun

Par

le


À moins d’une semaine du début de la CAN 2023, le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o, a fait une sortie remarquable au sujet des Lions Indomptables du Cameroun. Le moins qu’on puisse dire est que l’ancien attaquant du Barça, qui s’en est de nouveau pris à ses détracteurs, reste extrêmement méfiant à l’égard de l’équipe de Rigobert Song.

Le Cameroun reste l’un des grands pays de football du continent africain. Toujours présent lors des grands rendez-vous de football, le pays de Roger Milla et de Joseph Antoine Bell est très attendu en Côte d’Ivoire pour la Coupe d’Afrique des Nations 2023 qui démarre le 13 janvier prochain. Cinquième fois champions, le Cameroun reste l’un des favoris automatiques de cette 34e édition de la CAN 2023. Alors que les préparatifs se poursuivent avec l’arrivée de Patrick Mboma pour apporter son expérience, on ne connaît pas vraiment l’objectif que la Fecafoot de Samuel Eto’o assigne à l’équipe dirigée par Rigobert Song.

En compagnie du Sénégal, de la Gambie et de la Guinée dans le groupe C de cette CAN 2023, les Lions Indomptables n’ont pas le droit à l’erreur. Alors que les polémiques autour de l’équipe du Cameroun, mises en place par le sélectionneur, ne cessent d’émerger et que les critiques continuent de pleuvoir sur ce dernier, Samuel Eto’o se montre particulièrement méfiant. Du moins, c’est ce que l’on comprend après sa sortie de ce samedi lors des Awards de 1XBET E-HUB.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Eto’o, très peu bavard sur les objectifs du Cameroun

CAN 2023 : "Je ne peux pas", Samuel Eto'o refuse de se mouiller pour le Cameroun

En effet, invité à dévoiler publiquement les objectifs assignés aux Lions à quelques jours de leur entrée en compétition, le patron de la FECAFOOT va publiquement refuser de se mouiller. « Je ne peux pas me prononcer sur l’événement qui aura lieu dans quelques jours (CAN 2023) dans notre beau pays qui est la Côte d’Ivoire, mais le Cameroun, c’est le Cameroun. Et pour nous, le Cameroun est même devenu le continent », va balancer Samuel Eto’o dans des propos relayés par Actucameroun.

Il faut le dire, la CAN 2023 reste une compétition très ouverte où toutes les équipes se valent. Pour plusieurs observateurs ou grands noms du football du continent, il est difficile de désigner un grand favori pour le sacre final. Le Cameroun de Rigobert Song, qui reste une grande nation de football, n’a toutefois pas la sérénité nécessaire pour s’affirmer directement comme un candidat au sacre final devant des équipes comme le Sénégal, le Maroc ou même l’Algérie. Vivement critiqué pour sa gestion à la tête de la FECAFOOT, Samuel Eto’o évite sans doute de donner l’occasion à ses nombreux détracteurs de le prendre au mot en cas de fiasco lors du tournoi à venir.

« Ceux qui sont de mauvaise foi se mettront à genoux« 

D’ailleurs, lors des Awards de 1XBET E-HUB, l’ancien buteur des Blues de Chelsea et de l’Inter Milan a envoyé un message salé à ceux qui s’en prennent à lui. Que ce soit ses anciens collaborateurs ou les aînés de la sélection qui ne cessent de dénoncer sa manière de gérer le football au Cameroun, Samuel Eto’o en a distribué à chacun.

« Souvenez-vous, il y a un peu plus de deux ans, quand je me présentais aux élections de la FECAFOOT, ils ont dit que c’était impossible, qu’il fallait être un sorcier pour battre ceux qui étaient là. Nous l’avons fait. Et chaque jour qui passe, ils critiquent tout car ils n’aiment pas cette jeune brillante. Ça ne me pose aucun problème […] Dans 4 ans, ils jugeront ce que j’ai fait, mais je suis certain que même ceux qui sont de mauvaise foi se mettront à genoux », enfonce-t-il dans des propos toujours relayés par Actucamerouna.

En tout cas, c’est sûr, les Camerounais attendent beaucoup de leur équipe à la CAN 2023. Que les objectifs soient donnés publiquement ou pas, une humiliation durant le tournoi qui prendra fin le 11 février fera énormément de bruit. Eto’o, qui est souvent taxé de favoritisme envers son ancien capitaine, Rigobert Song, qui dirige la sélection, sera de nouveau pris en griffe. Vivement que tout se passe bien pour le Cameroun.

Selon vous, jusqu’où ira le Cameroun à la CAN 2023?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *