template 30 2
dans ,

CAN 2023 : Bus caillassés, les terribles images en Côte d’Ivoire après la gifle (VIDÉO)

Par

le


La Côte d’Ivoire est plongée dans un KO total après la lourde défaite contre la Guinée-Équatoriale ce lundi. Alors que la CAN 2023 avait commencé en grande joie, les Ivoiriens vivent mal la déroute, certains n’hésitent pas à s’en prendre aux symboles de l’État, bref se défoulent sur tout ce qui peut encaisser sans parler.

Elle fait mal, très mal, la défaite des Éléphants de la Côte d’Ivoire ce lundi soir contre la Guinée-Équatoriale dans le compte du troisième match de poule de la CAN 2023. Annoncés favoris du groupe A devant le Nigéria, la Guinée-Bissau et celle qui vient de faire encore mal, les Ivoiriens n’ont finalement pas fait le poids et ont réalisé une minable performance en encaissant deux défaites pour une victoire. Alors qu’une victoire ou même un match nul pourrait faire l’affaire pour les hommes de Jean-Louis Gasset, rien ne s’est passé comme prévu.

CAN 2023 : Bus caillassés, les terribles images en Côte d'Ivoire après la gifle (VIDÉO)

La défaite qui passe mal

Malgré la volonté en début de rencontre, la Côte d’Ivoire va manquer de baraka devant les buts. Du côté de la Guinée-Équatoriale, c’était tout simplement clinique. Sur la première occasion du match, le Nzalang Nacional va punir Yaya Fofana et continuer en deuxième mi-temps. Sans pitié, il va continuer jusqu’à la 88è minute et porter l’addition à 4-0. Pour les supporters qui ont fait le déplacement, c’était insupportable. Juste avant le coup de sifflet final, beaucoup de supporters en colère ont tenté d’envahir la pelouse pour en découdre avec les joueurs.

Cependant, les stadiers vont réussir à contenir la foule en colère. Au coup de sifflet final, les joueurs vont goûter à la colère des Ivoiriens qui vont s’en prendre aux joueurs avec des jets de projectiles. Les représentants de la Côte d’Ivoire ont été escortés sur leur propre stade pour rentrer au vestiaire. À la sortie du stade Olympique Alassane Ouattara, plusieurs vont crier leur ras-le-bol.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Les scènes catastrophiques

Dans la foulée, d’autres vont décider de s’en prendre aux symboles de l’État en caillassant les bus de transport. Sur les images qui abondent, des voitures ont en prendre pour leur compte, même si elles sont innocentes dans ce qui se passe avec les Éléphants à la CAN 2023. Pour un pays festif comme la Côte d’Ivoire qui organise l’une des meilleures Coupes d’Afrique des Nations, il s’agit d’une situation catastrophique. Il faut le dire, il y a de quoi être en colère pour ces nombreux supporters qui ont mis leur énergie, leurs finances pour supporter une équipe qui va finir par montrer un visage lamentable. Cependant, la violence ou les émeutes ne changeront pas les choses sur le coup.

Pour le moment, la Côte d’Ivoire n’est pas totalement éliminée puisqu’il reste une infime chance d’être la quatrième équipe à décrocher une place pour les huitièmes en tant que meilleur troisième. Il va falloir croiser les doigts pour que les équipes comme le Cameroun et la Zambie fassent de mauvaises opérations pour leur troisième match de poule de la CAN 2023. Le Ghana vient de louper sa chance. Faut-il vraiment espérer un miracle ? Plusieurs Ivoiriens refusent de voir leur équipe continuer cette belle compétition.

Avec des joueurs qui vont manquer de lucidité et tout donner dans un match décisif, contre une très bonne équipe de la Guinée-Équatoriale qui n’est toutefois pas une ogre sur le continent africain, on comprend la volonté de ces derniers qui ne souhaitent plus voir les leurs continuer.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *