nouveau format pour site bi 2024 02 01T084032.613
dans ,

CAN 2023 : La lourde charge sur la Côte d’Ivoire à 48h des quarts de finale

Par

le


Après le hold-up contre les Lions de la Teranga du Sénégal en huitièmes de finale de la CAN 2023, les Éléphants de la Côte d’Ivoire sont revenus au devant de la scène. À quelques heures du début des quarts de finale, le pays organisateur de cette compétition est plus que jamais attendu, une énorme charge que va devoir assumer l’équipe d’Emerse Fae.

L’inédit est en train de se passer dans cette 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Démarrée le 13 janvier dernier, la CAN 2023 a déjà fait un bon bout de chemin et s’apprête à entamer une énième étape cruciale dans la course au titre final : les quarts de finale. À quelques heures de cette étape où le Nigeria ouvrira le bal contre l’Angola ce vendredi au stade Félix Houphouet-Boigny d’Abidjan, un petit bilan autour du pays organisateur, la Côte d’Ivoire, s’impose.

La Côte d’Ivoire : de la boue à la pureté

Dos au mur il y a quelques semaines, après la deuxième rencontre du groupe A contre le Nigeria (défaite 1-0), les Éléphants de la Côte d’Ivoire ont été humiliés lors de la troisième journée, décisive pour la qualification pour les huitièmes de finale. Annoncé favori contre la modeste équipe de la Guinée-Équatoriale, les Ivoiriens se sont fait déchiqueter en encaissant 4 buts contre 0 marqués. Dès lors, personne ne voyait plus le pays de Didier Drogba se qualifier pour la suite de la compétition. Cependant, le Maroc va donner une nouvelle chance au pays organisateur de la CAN 2023.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Qualifiée au bout d’un scénario inédit, l’équipe dirigée actuellement par Emerse Fae (succédant à Jean-Louis Gasset en pleine compétition) n’était plus vue comme un favori, et c’était normal après la phase de groupe catastrophique. Contre toute attente, le réveil sera tonitruant contre le Sénégal qui, lui, a marché sur ses adversaires en phase de groupe et était annoncé comme le grand favori pour sa propre succession. Dans un match hyper tendu, les locaux vont se qualifier avec des polémiques d’arbitrages. Après les Lions de la Teranga, ce seront les Aigles du Mali en quarts de finale pour la Côte d’Ivoire.

CAN 2023 : La lourde charge sur la Côte d'Ivoire à 48h des quarts de finale

Le lourd statut de favori retrouvé

Aujourd’hui, la Côte d’Ivoire est redevenue un grand favori de sa CAN 2023. Face aux éliminations des équipes comme le Maroc (demi-finaliste de la dernière Coupe du Monde), le Sénégal (champion en titre), de l’Algérie (champion en 2019) et du Cameroun (quintuple champion) sans oublier l’Égypte (septuple champion), les Éléphants se savent attendus. Sans discussion aucune, on ne peut plus considérer les Éléphants comme outsiders.

Deux fois champion en titre, les Ivoiriens s’imposent désormais comme l’une des équipes capables d’aller au bout et de s’adjuger une troisième étoile. Avec le visage démontré contre les Sénégalais, Seko Fofana, Franck Kessié, Odilon Koussounou et autres doivent désormais composer avec leur nouveau statut qui n’est pas sans conséquence.

Le grand danger pour les favoris de la CAN 2023

Contre les Aigles du Mali en quarts de finale, la Côte d’Ivoire part désormais comme un grand favori. Malgré le talent exceptionnel au milieu de terrain malien, les Ivoiriens, en tout cas, plusieurs supporters ne voient pas comment ils vont échouer. C’est normal, sortir le Sénégal donne des ailes, mais avec tous les scénarios qui se passent depuis le début de la compétition, tout peut se passer. Comme face à la Guinée-Équatoriale, la pression du favori peut jouer contre l’équipe d’Emerse Fae.

Pour désormais maintenir le cap et poursuivre les objectifs, il va falloir réussir à vaincre toute sorte de pression extérieure liée au nouveau statut. Il s’agit d’une nouvelle charge immense pour le staff du sélectionneur intérimaire, très plébiscité pour la force redonnée à ses joueurs. En tout cas, comme il l’a proclamé devant ses joueurs, l’humilité sera l’une des clés fondamentales pour la suite de la compétition puisqu’il faut le souligner, la Côte d’Ivoire n’a pas dominé outrageusement le Sénégal. Une belle prestation ne suffit plus pour se voir plus grand que les autres équipes, l’Algérie en témoignera tout comme le Ghana.

Commentaires

Une réponse à “CAN 2023 : La lourde charge sur la Côte d’Ivoire à 48h des quarts de finale”

  1. Avatar de Abbe
    Abbe

    Pardonne gagné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *