cote 1 1
dans ,

CAN 2023 : Le déploiement exceptionnel de la Côte d’Ivoire avant le Sénégal

Par

le


Revenu de très loin pour disputer les huitièmes de finale de la CAN 2023, la Côte d’Ivoire se mobilise comme jamais. Annoncé outsider contre le Sénégal, les Ivoiriens préparent une folie au stade de Yamoussoukro pour contrer la machine sénégalaise.

La CAN 2023 s’apprête à entrer dans une étape cruciale ce samedi : les huitièmes de finale. Après les phases de poules, c’est désormais la victoire ou le retour au bercail pour les 16 pays qui sont qualifiés pour cette phase. Dès ce samedi, l’on aura droit à un choc avec le match entre le Nigeria et le Cameroun. Si ce match reste l’un des gros duels de cette édition vu la notoriété des deux pays sur le continent africain, il reste moins bruyant que le match entre la Côte d’Ivoire et le Sénégal qui aura lieu lundi prochain.

Les manœuvres en cours en Côte d’Ivoire

CAN 2023 : Le déploiement exceptionnel de la Côte d'Ivoire avant le Sénégal

Oui, l’engouement est total autour de ce duel entre l’Éléphant et le Lion qui se connaissent très bien dans la forêt. Même si ces derniers mois, le Lion de la Teranga s’est imposé comme le roi et donc part grand favori pour ce match qui s’annonce chaud bouillant, l’Éléphant de la Côte d’Ivoire qui a subi deux corrections durant cette CAN 2023 veut se relever. Revenus du coma grâce au Lion de l’Atlas du Maroc, les Ivoiriens mettent tout en œuvre pour dompter le Sénégal et ses stars afin de poursuivre la compétition qui suscite un engouement sans précédent.

À part la FIF dirigée par Idriss Diallo, qui a tenté de ramener le sélectionneur français Hervé Renard pour prendre les commandes de l’équipe nationale avant ces huitièmes, c’est le gouvernement qui a décidé de rapprocher les joueurs de la population. En effet, ce jeudi, le ministère délégué auprès du Premier Ministre, chargé des Sports et du Cadre de Vie annonce « créer un élan de solidarité autour de l’équipe nationale ». Et pour y arriver, ce département du gouvernement de la Côte d’Ivoire sollicite de la population « une capsule vidéo de 30 secondes en disant : je soutiens, j’ai confiance aux Éléphants », lit-on dans un communiqué rendu public. Toutes les vidéos qui seront récoltées seront envoyées aux joueurs d’Émerse Fae.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

CAN 2023 : Le déploiement exceptionnel de la Côte d'Ivoire avant le Sénégal

Les supporters ivoiriens s’exécutent

Dans cette missive, le gouvernement invite les supporters des Éléphants à créer « une marée Orange au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro, le lundi 29 janvier 2024. Il faut le dire, la mobilisation sans précédent de la Côte d’Ivoire a effectivement démarré ce vendredi après ce courrier du gouvernement. Sur des images relayées par des médias ivoiriens, une marée humaine s’est déployée pendant qu’il ne faisait pas jour pour s’offrir le ticket de ce match très attendu durant cette CAN 2023. Le Sénégal est-il prêt psychologiquement pour se déployer contre le pays organisateur comme il le fait si bien depuis le début de la compétition? C’est la question qui se pose.

https://twitter.com/LucaVaran/status/1750815796203254030

Il faut le dire, le duel du lundi prochain penche véritablement en faveur des hommes d’Aliou Cissé, mais contre le pays organisateur, ce sont les détails qui joueront. La Côte d’Ivoire reste une bonne équipe avec des joueurs talentueux qui n’ont pas su se montrer solidaires, surtout contre la Guinée-Équatoriale.

Attention au Sénégal

Mais avec le changement de sélectionneur, la mobilisation générale de la population, le sursaut d’orgueil peut représenter un atout que les Sénégalais n’ont pas. Les huitièmes de finales, tout comme toutes les phases à élimination directe, se gagnent peu importe la manière. Et depuis le début de cette CAN 2023, les surprises ne cessent de tomber.

Humiliée en phase de groupe, la Côte d’Ivoire peut devenir une bête inarrêtable avec tout ce qui se met en place. En tout cas, il y a de quoi tout tenter du côté des Ivoiriens qui n’ont plus la pression après la qualification arrachée par « chance ». Le Sénégal va-t-il réussir à déjouer tous les plans du pays organisateur de la CAN 2023, comme l’a fait ce jeudi la FFF dans le dossier Hervé Renard? Les sénégalais y croient dur comme fer comme le notifie la RTS. On attend de voir dans la nuit du lundi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *