cote divoire 1
dans , ,

CAN 2023 : Trois (03) indices offrent le trophée à la Côte d’Ivoire

Par

le


La Côte d’Ivoire se qualifie pour la finale de sa CAN 2023 après une victoire sur le fil 1-0 hier face à la RDC en demi-finale du tournoi. Ce succès reluisant ouvre les portes de la finale aux Eléphants pour la première fois depuis 9 ans. Cependant, trois indices militent en faveur des hommes d’Emerse Fae.

La Côte d’Ivoire revient de loin pour se hisser en finale de la CAN 2023. Battue par le Nigéria 1-0 puis par la Guinée Equatoriale 4-0, les Eléphants au bord de l’élimination ont été sauvés de justesse par la victoire du Maroc contre la Zambie. Ce succès des Lions de l’Atlas maintient la Côte d’Ivoire en vie en tant que l’un des meilleurs troisièmes à l’issue de la phase de groupes de la CAN 2023.

Dans la foulée, une cacophonie totale avec le départ de Jean-Louis Gasset de la tête des Eléphants. La FIF (Fédération Ivoirienne de Football) s’est jetée sur Hervé Renard pour un prêt qui ne s’est pas fait finalement. Emerse Fae prend alors les rènes de la sélection ivoirienne et va faire des miracles. Précédemment adjoint du technicien français, Fae, ancien international ivoirien va conduire une Côte d’Ivoire malade et abattue jusqu’en finale de la CAN 2023. Ceci après avoir éliminé respectivement en huitièmes de finale, quarts de finale et demi-finales, le Sénégal, le Mali et la RDC.

L’histoire se répète pour la Côte d’Ivoire…

Qualifiée pour la finale de sa CAN 2023, la Côte d’Ivoire a toutes les chances d’aller au bout et de remporter sa troisième couronne de l’histoire. En tout cas, trois indices prouvent aisément que les Eléphants ont toutes les chances de gagner la Coupe d’Afrique des Nations 2023.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Côte d'Ivoire 1992

En effet, le scenario ressemble aisément au premier sacre de la Côte d’Ivoire. En 1992 au Sénégal, la Côte d’Ivoire a affronté en finale de la CAN, une équipe anglophone de l’Afrique de l’Ouest, le Ghana et elle s’est imposée aux tirs au but au terme d’un match absolument fou.

Côte d'Ivoire 2015

Le même schéma s’est observé en 2015, où la Côte d’Ivoire a mal démarré la CAN avant de monter en puissance pour s’imposer en finale aux tirs au but face à la même équipe, le Ghana, une équipe anglophone de l’Afrique de l’Ouest. Cette année, ce n’est pas certes le Ghana, mais le Nigéria, une autre équipe anglophone de l’Afrique de l’Ouest que la Côte d’Ivoire d’Emerse Fae va affronter dimanche en finale de la CAN 2023. C’est le premier indice de taille qui confirme la chance de la Côte d’Ivoire.

Les Eléphants comme l’Egypte et la Tunisie ?

C’est une prouesse assez remarquable de la Côte d’Ivoire d’Emerse Fae qui se hisse en finale de sa CAN 2023. Dans le livre d’histoire de la compétition phare de la Confédération Africaine de Football (CAF), rares sont les pays hôtes qui vont au bout de leur Coupe d’Afrique des Nations.

Egypte 2006

Depuis 2006, aucun pays organisateur ne s’est hissé en finale de la Coupe d’Afrique des Nations. Ce que la Côte d’Ivoire vient de réaliser. Mais ce qui va faire plaisir aux supporters des Eléphants est la statistique intéressante sur les pays hôtes de la compétition. En effet, les deux derniers pays organisateurs qui se sont hissés en finale, ont gagné le trophée.

D’abord en 2004 avec la Tunisie qui a terminé championne d’Afrique. Deux années après, c’est à dire en 2006, l’Egypte qui organisait la CAN cette année-là, se hisse en finale et gagne le trophée aussi. Dans cette liste, la Côte d’Ivoire devient le troisième pays organisateur à se qualifier pour la finale de sa CAN au vingtième siècle sachant que les deux premiers qui ont réussi cet exploit, ont gagné le trophée au final.

Tunisie 2004

Wilfried Zaha, le porte bonheur de la Côte d’Ivoire ?

Le troisième indice qui fait de la Côte d’Ivoire, la future championne d’Afrique est liée à Wilfried Zaha, zappé de la liste de Jean-Louis Gasset. Son absence a fait grand bruit dans les médias et en Côte d’Ivoire, étant l’une des grandes stars des Eléphants.

Drogba

Cependant, cette situation est similaire de celle de 2015 où Hervé Renard a dû composer sans l’une sinon le meilleur joueur ivoirien : Didier Drogba. Sans l’ancien numéro 11 des Eléphants, la Côte d’Ivoire a réussi contre toute attente, à aller au bout de la CAN 2015.

Wilfried Zaha

9 ans après, c’est au tour de Wilfried Zaha de manquer à l’appel. Et malgré l’absence de l’attaquant de Galatasary, l’équipe réussit à se qualifier pour la grande finale de la CAN 2023 qu’elle organise.

Commentaires

Une réponse à “CAN 2023 : Trois (03) indices offrent le trophée à la Côte d’Ivoire”

  1. Avatar de Franck
    Franck

    La coupé C’est pour la côte d’ivoire 1-0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *