fifi
dans , ,

Hervé Renard s’explique : « C’est pourquoi je n’ai pas rejoint la Côte d’Ivoire »

Par

le


Hervé Renard exprima sa déception de ne pas avoir pu prendre en charge la Côte d’Ivoire pour la fin de la CAN 2023. Malgré les tentatives infructueuses des fédérations française et ivoirienne pour parvenir à un accord sur ce prêt exceptionnel, le sélectionneur des Bleus a confié à Canal qu’il aurait « adoré » cette opportunité.

L’idée d’un prêt d’Hervé Renard par la FFF à la Côte d’Ivoire pour terminer la Coupe d’Afrique des Nations semblait farfelue. Alors que les négociations entre les fédérations française et ivoirienne n’ont pas abouti, le coach des Bleues n’a pas caché sa déception.

Les explications de Hervé Renard

 « Si les discussions n’ont pas abouti, c’est que ce n’était pas destiné à se concrétiser. J’aurais aimé, mais le destin en a décidé autrement », a confié Hervé Renard à Canal + jeudi soir.

 Hervé Renard

Malgré son contrat avec l’équipe de France jusqu’aux Jeux Olympiques cet été, Hervé Renard a manifesté son intérêt pour ce défi surprenant, alors que la Côte d’Ivoire doit affronter le Sénégal en huitièmes de finale lundi, l’une des équipes favorites du tournoi. Il prend ainsi le risque de contrarier certains qui s’étonnaient déjà de voir la FFF envisager cette « pige » inédite alors que les Bleues doivent se préparer pour les Jeux et jouer la demi-finale de la Ligue des nations contre l’Allemagne le 23 février.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Bien que l’idée de voir les Éléphants se tourner vers celui qui les a menés au titre de la CAN en 2015 soit compréhensible, Alain Giresse, ancien sélectionneur du Sénégal, du Gabon, du Mali et de la Tunisie, s’était étonné de cette hypothèse lorsqu’on l’avait contacté à ce sujet avant l’annonce de l’échec des négociations. « Il quitterait l’équipe de France pendant un certain temps ? Mais il y a des matchs en février pour l’équipe féminine », avait remarqué l’ancien joueur de l’équipe de France.

Emerse Faé au lieu de Hervé Renard

C’est donc un autre homme qui va mener les Ivoiriens vers leur choc face au Sénégal. Nommé sélectionneur intérimaire de la Côte d’Ivoire après l’éviction de Jean-Louis Gasset suite à la claque contre la Guinée-Equatoriale, Emerse Faé (40 ans) a réagi via Canal+ Sport Afrique sur la qualification in extrémis des Eléphants qui défieront le Sénégal en huitièmes de finale.

 Hervé Renard

« On est content. Depuis lundi, on retient un peu notre souffle. On a été vraiment entre la déception de notre propre match et la peur de ne pas se qualifier pour notre CAN. C’était des jours difficiles mais on va maintenant dire que la journée se termine bien. Et c’est une très bonne chose. Mais on est passé grâce aux autres. On n’est pas passé parce qu’on a été bons sur le terrain. Donc, il faut rester humble et avoir une joie mesurée. Il faut se servir de cette qualification comme un soulagement.

Je pense qu’on aura moins de poids sur les épaules parce que l’attente nous faisait vraiment mal. Là, on n’est libérés mais il faut qu’on se concentre sur le match contre le Sénégal qui est une bonne équipe. On doit notre peuple une revanche, un pardon et des excuses. On doit montrer que ce qui s’est passé contre la Guinée-Equatoriale était un accident et qu’on a vraiment à cœur d’apporter beaucoup de joie au pays et de donner au peuple ce qu’il mérite ».

Commentaires

Une réponse à “Hervé Renard s’explique : « C’est pourquoi je n’ai pas rejoint la Côte d’Ivoire »”

  1. Avatar de Bernard Kamulete
    Bernard Kamulete

    La coupe reste entre ()

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *