nouveau format pour site bi 2024 01 28T010348.360
dans , ,

Historique des confrontations : Les Eléphants marquent leur territoire face au Sénégal

Par

le


Le match des huitièmes de finale entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire, prévu pour ce lundi 29 janvier au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro, marquera la 18e confrontation entre ces deux nations ouest-africaines.

Toutefois, il s’agira seulement de leur troisième affrontement dans le cadre des phases finales de la Coupe d’Afrique.

Historique des confrontations : Les Eléphants marquent leur territoire face au Sénégal

Le match tant attendu de ce lundi en 8e de finale de la CAN 2023 entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire représente leur troisième confrontation en phase finale de la Coupe d’Afrique. Leur toute première rencontre amicale a eu lieu en 1962 à Dakar, se terminant sur un match nul (0-0). Les deux équipes ouest-africaines se sont affrontées pour la première fois en compétition lors de la CAN 1965 en Tunisie. Ce match de classement, joué le 21 novembre 1965, a été marqué par des complications qui ont failli conduire le Sénégal à boycotter le reste de la compétition, se soldant par une victoire ivoirienne (1-0).

Il a fallu attendre 21 ans pour que les deux nations se rencontrent à nouveau, cette fois lors de la CAN 1986 au Caire. Après 18 ans d’absence, les Lions de la Teranga retrouvent les Éléphants en Égypte, partageant le même groupe que l’Égypte, pays organisateur. Suite à une victoire surprenante contre l’Égypte (1-0) et le Mozambique, le Sénégal n’avait qu’à gérer son avantage pour atteindre les demi-finales. Cependant, le match décisif du 13 mars 1986 s’est avéré désastreux pour le Sénégal. Un but d’Abdoulaye Traoré, surnommé Ben Badi, a assuré la victoire de la Côte d’Ivoire (1-0) et leur qualification en demi-finale.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

En plus de leurs confrontations lors de la CAN, les « Lions » du Sénégal et les « Éléphants » de la Côte d’Ivoire se sont également affrontés dans d’autres compétitions, comme le Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Lors de la première édition du CHAN à Abidjan, les deux équipes, placées dans le même groupe, se sont affrontées en phase de poules et le match s’est terminé sur un score nul (0-0).

Le Sénégal, régulièrement présent en phase finale avec cinq participations consécutives, cherchait à se qualifier pour la CAN de Johannesburg en 2013. Le 8 septembre 2012, ils ont remporté une victoire (4-2) à Abidjan contre la Côte d’Ivoire, mais lors du match retour le 12 octobre 2012, la Côte d’Ivoire, menée par Didier Drogba, a conforté sa suprématie avec une victoire de 2-0. Ce match a été interrompu à la 78e minute à cause d’incidents, entraînant la suspension du stade Léopold Senghor par la CAF.

Historique des confrontations : Les Eléphants marquent leur territoire face au Sénégal

Un an plus tard, ils se sont retrouvés au stade Houphouët-Boigny pour le match aller des barrages de la Coupe du monde 2014, avec une victoire ivoirienne (3-1). Lors du match retour disputé le 16 novembre au stade Mohamed V de Casablanca, les deux équipes ont fait match nul (1-1).

En comptabilisant l’ensemble des rencontres historiques entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire, tous tournois confondus, les Éléphants détiennent un avantage notable. Sur les 17 confrontations entre les deux équipes, la Côte d’Ivoire s’est imposée 10 fois, tandis que le Sénégal a remporté 4 victoires, avec 3 matchs se terminant par un match nul.

Commentaires

3 réponses à “Historique des confrontations : Les Eléphants marquent leur territoire face au Sénégal”

  1. Avatar de KOFFI
    KOFFI

    ANATOLE YAO

  2. Avatar de
    Anonyme

    Cette équipe du Sénégal est bien homogène et forte. Nous, en en sommes conscients. Mais elle perdra et vois verrez. D’abord à cause de sa suffisance mais surtout parce qu’on a rien à perdre. C’est le Sénégal le champion en titre et le favoris.
    C’est la seule équipe pouvant battre les Lions du Sénégal dans ce tournoi.

    En réalité, la 00225 débute sa Can ce lundi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *