sadio 3
dans ,

Sadio Mané : « Craindre une équipe à la CAN 2023 est un manque de respect… »

Par

le


La vedette de l’équipe nationale du Sénégal, Sadio Mané, s’est confiée à la presse nationale et internationale ce jeudi au sujet de la CAN 2023. Champion en titre, l’attaquant d’Al Nassr ne compte pas se rendre en Côte d’Ivoire avec la peur au ventre.

Le Sénégal fait partie des grands favoris pour la CAN 2023 qui se tiendra très prochainement du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire. Grande nation de football sur le continent, les Lions de la Teranga seront très attendus à la 34e édition de la compétition avec leur statut de champion en titre. Constituée de grands joueurs comme Sadio Mané, l’ancien taulier des Reds de Liverpool qui évolue depuis l’été dernier en Arabie Saoudite comme Kalidou Koulibaly et Edouard Mendy, tous deux anciens de Chelsea, l’équipe dirigée par Aliou Cissé ne se cache pas.

« Craindre une équipe dans cette CAN…un manque de respect pour le Sénégal »

Sadio Mané : "Craindre une équipe à la CAN 2023 est un manque de respect…"

Après la sortie forte d’Ismaila Sarr, le virevoltant ailier de l’Olympique de Marseille récemment, c’est Mané qui a annoncé l’état d’esprit du Sénégal. Depuis le camp de base de l’équipe nationale sénégalaise ce jeudi, l’international aux 101 sélections (40 buts) depuis 2012 s’est livré à la presse dans le cadre de la journée Open Media organisée par la Fédération Sénégalaise de Football (FSF). Tirant la sonnette d’alarme patriotique, Sadio Mané qui fait un bien fou aux Sénégalais depuis le début de sa carrière professionnelle, prévient les autres favoris de la CAN 2023.

« Nous respectons toutes les équipes, mais nous craignons aucune d’entre elles. Jouer pour le Sénégal et craindre une équipe dans cette CAN, c’est un manque de respect pour le drapeau national. Nous partons pour défendre notre trophée avec toute la combativité que cela pourrait demander », va lancer le joueur passé par le Bayern Munich (38 matchs pour 12 buts) entre 2022 et 2023.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Sadio Mané n’a pas changé

Approché par le média algérien shoot-Africa dans cette journée porte ouverte à la presse, Sadio Mané s’est confié sur la préparation de l’équipe sénégalaise et son état d’esprit. « Le travail se déroule dans d’excellentes conditions et une bonne ambiance règne dans le groupe. On travaille dur pour être prêt le jour J. Je suis toujours le même joueur, c’est juste vous les journalistes qui adorez faire les comparaisons, vous allez vous rendre compte lors de la CAN », a lancé Mané.

Même si le partenaire de Cristiano Ronaldo en club depuis juin confie que le Sénégal se rendra en Côte d’Ivoire dans quelques jours sans craindre aucune équipe, il s’attend à une rude compétition. D’ailleurs, les Lions de la Teranga auront fort à faire dès l’entame de la compétition avec une phase de groupe relevée.

« Pour moi, il n’y a aucun favori« 

Sadio Mané : "Craindre une équipe à la CAN 2023 est un manque de respect…"
Soccer Football – Africa Cup of Nations – Final – Senegal v Egypt – Olembe Stadium, Yaounde, Cameroon – February 6, 2022 Senegal players celebrate winning the penalty shoot out REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

« Notre groupe est très relevé avec la présence d’un des ténors de l’Afrique, le Cameroun« , poursuit Sadio Mané dans l’entretien avec le média algérien. « La Gambie a réalisé une excellente CAN 2021 et en constante progression et la Guinée avec ces stars n’est plus à présenter. Aujourd’hui, il n’y a plus de petites nations en Afrique, il faut accorder de l’importance à toutes les équipes. Pour moi, il n’y a aucun favori, toutes les équipes ont leur chance, les nations africaines ont beaucoup avancé. La lutte sera âpre pour la victoire finale », a-t-il terminé.

Une chose est sûre, l’on vivra une CAN 2023 très disputée avec des équipes composées de très grands joueurs. Si les autorités ivoiriennes font tout pour offrir une belle compétition aux 24 équipes qui seront présentes et aux amateurs du football, la CAF met également les petits plats dans les grands pour rehausser l’image de la compétition. L’instance dirigée par le Sud-Africain Patrice Motsepe a d’ailleurs communiqué les enveloppes pour les équipes avec une hausse de 40%. Si Sadio Mané et ses partenaires ont empoché une cagnotte intéressante l’édition dernière, ils vont sans doute mettre la main sur l’enveloppe colossale de cette édition.

Pensez-vous que le Sénégal peut rééditer l’exploit de 2021?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *