Santos
dans

Brésil : Santos relégué en 2e division, la terrible réaction de Neymar Jr

Par

le


Santos n’est plus en première division brésilienne. Une descente qui a fait réagir Neymar Jr, ancien joueur dudit club.

Santos n’est plus en première division brésilienne, une descente qui a suscité une réaction de Neymar Jr, ancien joueur du club.

Santos

Actuellement éloigné des terrains, Neymar a suivi avec attention la situation autour de son ancien club, Santos. Il a ainsi vécu la relégation des siens, une première pour le club brésilien en 111 ans d’histoire du Peixe, un club dont la plus grande idole fut Pelé, le roi du football.

Neymar croit au retour de Santos

Sur les réseaux sociaux, Neymar a envoyé un message d’espoir, affirmant que Santos reviendrait dans l’élite du football brésilien. « C’est sur les réseaux sociaux que l’attaquant brésilien a réagi face à cette grosse déconvenue. Santos, toujours Santos. Nous sourirons de nouveau… », a publié l’ancien enfant prodige du club, club qu’il a quitté pour s’engager avec le FC Barcelone.

[totalpoll id= »794558″]
Santos

Le joueur d’Al-Hilal a regardé son ancienne équipe, en direct à la télévision, tomber dans les abysses. En effet, le club brésilien a terminé la Serie A à la 17ᵉ place. Le club n’a malheureusement pu récolter que 43 infimes points, un de moins que Bahia. Les concurrents de l’ancien club de Neymar sont sortis du bourbier en battant, sur le score de 4-1, l’Atlético-MG à Fonte Nova.

Une nuit de toutes les émotions pour Santos et cie

Dans la course effrénée pour le maintien au Brésil, le titre de Palmeiras semble quasiment scellé, laissant place à un suspense intense du côté de la lutte pour éviter la relégation entre Bahia, Vasco da Gama et Santos.

Au fil des rencontres jouées simultanément, chacune de ces équipes a occupé, à un moment de la soirée, la redoutée 17e place synonyme de relégation. Vasco, notamment, se trouvait dans cette position délicate à dix minutes de la fin de son match contre Bragantino. Cependant, Serginho a inscrit de la tête le but salvateur, assurant ainsi à Dimitri Payet de retrouver l’élite du football brésilien la saison prochaine.

Cette soirée de mercredi a laissé un goût amer à John Textor, propriétaire de l’Olympique Lyonnais et également de Botafogo, un club basé à Rio de Janeiro. Après la défaite 3-0 de l’OL contre Marseille en Ligue 1, le milliardaire américain a vu son équipe brésilienne échouer en cinquième place, suite à une défaite 3-1 face à l’International à Porto Alegre.

Lire aussi:  VIDEO : Le magnifique but de Rodrygo avec le Brésil sur une bonne passe de Raphinha

Santos relégué, c’est le feu dans les rues de Sao Paulo

Le naufrage historique du Santos FC a déclenché jeudi à Sao Paulo des scènes de colère d’une intensité rare.

En position de non-relégable avant l’ultime journée, le club brésilien a plongé dans la zone rouge au pire moment avec une défaite à domicile face à Fortaleza (1-2), conjuguée aux succès de Bahia contre Mineiro (4-1) et de Vasco contre Bragantino (2-1). À la fin du match, les joueurs, accablés, se sont effondrés de désespoir sur le terrain.

Santos

Ils ont ensuite été la cible de la colère des supporters, qui ont jeté divers projectiles sur le terrain, allant des sièges aux feux d’artifice, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre. Les membres de l’équipe sont demeurés un long moment prostrés dans le rond central, subissant les chants hostiles de leurs fans les qualifiant de « l’équipe de la honte ». La tension s’est également exacerbée en dehors du stade Vilma Belmiro, où un bus a été incendié.

La voiture d’un joueur de Santos incendiée.

De nombreuses voitures, dont celle de l’attaquant Steven Mendoza, ont été détruites par les flammes, selon Globo Esporte. La voiture aurait été visée au hasard par des supporters mécontents. Des actes de vandalisme et de destruction ont été constatés dans les rues environnantes. La police a eu recours à des gaz lacrymogènes pour disperser les groupes et assurer le départ des joueurs en toute sécurité.

Santos

Les joueurs ont pu trouver un peu de réconfort grâce à Neymar (31 ans), qui a publié un message empreint d’optimisme sur son compte Instagram. Cette relégation survient moins d’un an après la disparition de l’idole du club et du football brésilien, Pelé, le 29 décembre 2022.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *