cedric doumbe a reagi a la nouvelle defaite de tony yoka contre ryad merhy
dans

Boxe : Cédric Doumbé lâche ses vérités à Tony Yoka après Ryad Merhy !

Par

le


L’ancien kickboxeur et actuelle star du MMA, Cédric Doumbé, est sorti du silence après le combat de Tony Yoka contre Ryad Merhy. Des heures après la nouvelle désillusion du boxeur français des poids lourds, Doumced dit ouvertement ce qu’il pense.

Le 9 décembre dernier, l’ancien champion olympique français, Tony Yoka, faisait son retour dans le ring. Sur deux défaites d’affilée, la star française du noble art avait pour objectif de se relever et de prendre la marche en avant. Contre le Belge d’origine ivoirienne, Ryad Merhy, Yoka devait donc s’imposer et montrer un visage reluisant, lui qui est annoncé comme le boxeur qui pourrait titiller le sommet du noble art dans le monde entier. Cependant, les choses ont mal tourné une fois encore avec une nouvelle défaite aux points et un combat moins flamboyant que celui qu’il avait annoncé. Pour Cédric Doumbé, c’était prévisible.

« Tony Yoka, c’est compliqué…Il est trop gentil »

Sur le réseau social Snapchat, l’ancien champion du Glory (Kickboxing) et figure importante dans les sports de combat en France a lâché son analyse. Devant les écrans, Doumbé n’a visiblement pas loupé la moindre séquence du combat de Tony Yoka. Pendant que le nouveau poulain de Don Charles, l’emblématique entraîneur des stars de la boxe anglaise, doit ruminer sa défaite contre Merhy, le sulfureux Cédric révèle les causes principales de cette déchéance qui fait énormément couler d’encre.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Tony Yoka, c’est compliqué. Ce qui lui manque, c’est la niaque du boxeur. Je l’ai vu dans ses yeux, dans son comportement, et surtout dans sa boxe, qu’il ne serait jamais champion du monde. Il lui manque la hargne, ce côté gladiateur. On monte pour tuer, pour éteindre, c’est la guerre. Il est trop gentil. Je le vois un peu comme Ciryl Gane », a froidement balancé la vedette du PFL qui remontera dans la cage en début d’année prochaine.

« Ne tombe pas dans le piège à prendre un mec éclaté« 

S’il n’est pas vraiment emballé par la carrière de Tony Yoka, Cédric Doumbé ne souhaite pas qu’il raccroche sur cette défaite. Tout cru, le natif de Douala invite le boxeur aux 11 victoires et 3 défaites en professionnel à redoubler d’effort et surtout à revenir dans le ring avec un adversaire encore plus solide. « Reviens. Entraîne-toi. Ton prochain adversaire va te sous-estimer. Ne tombe pas dans le piège à prendre un mec éclaté pour ton prochain affrontement », avertit The Best.

Boxe : Cédric Doumbé lâche ses vérités à Tony Yoka après Ryad Merhy !

La dernière phrase est vraiment capitale pour Cédric Doumbé. En effet, il y a quelques mois, l’ancien du Glory reprochait sévèrement au boxeur né sur l’île de France de mentir au public qu’il était fort en allant chercher des boxeurs faibles de seconde zone. Il traitait Yoka de boxeur surcoté d’ailleurs. « À l’unanimité des juges, à l’unanimité de la France, du monde, de l’univers, il (Tony Yoka) est surcoté à mort. On ne va pas dénigrer, il a été champion olympique, mais il est surcoté parce que vous avez vu son premier adversaire (le boxeur américain Travis Clark qu’il met KO au milieu du deuxième round), c’était comme “la boule” dans Fort Boyard avec le même tatouage. »

« Il a signé un bon contrat avec Canal + qui donne de l’oseille, c’est tout ce qu’on souhaite. On aimerait tous avoir ce contrat, c’est certain, mais par contre, ne mens pas au public, encore nous les boxeurs. On sait que c’est du mytho, on sait que tu dois monter progressivement, tranquillement. Au début, tu as la boule de Fort Boyard, d’accord, mais progresse. Prends des meilleurs de mieux en mieux, là que des chèvres, moi je ne le vois pas être champion du monde », crachait sévèrement Cédric Doumbé.

Avec les récents événements dans la carrière de Yoka, on ne peut pas dire que Doumbé a tort. Reste maintenant à savoir si ses conseils trouveront écho favorable chez le clan du boxeur parisien.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *