benjamin 1
dans

France : Benjamin Mendy déjà impliqué dans une vilaine affaire à Lorient !

Par

le


Sorti de l’enfer depuis quelques mois en Angleterre, Benjamin Mendy se trouve déjà au cœur d’une tension à Lorient. De retour à la compétition en Ligue 1 grâce au club breton et à son entraîneur qui a validé la piste, le latéral français se signale par son caractère.

Arrivé cet été à Lorient, Benjamin Mendy espérait se relancer après deux ans sans jouer. Ancien joueur de Manchester City, Mendy a vu sa carrière basculer dans le rouge en 2021 avec des accusations de viols et d’agressions sexuelles en Angleterre qui l’ont amené entre temps en prison et après loin de la compétition. Finalement relaxé, on croyait que le joueur allait s’assagir et éviter toute autre polémique inutile qui pourrait nuire à son image, le voilà déjà au cœur d’une polémique au sein du club de Lorient, qui l’a accueilli malgré ses longs mois sans compétition.

Benjamin Mendy pointé pour sa grosse tête

France : Benjamin Mendy déjà impliqué dans une vilaine affaire à Lorient !

Relégué en Ligue 1 actuellement, Lorient de Bamba Dieng n’est pas au mieux de sa forme. Dans cette ambiance tendue, l’entraîneur breton a quelques joueurs, dont Benjamin Mendy, dans son viseur. En effet, selon L’Equipe, la lourde défaite de Lorient dans le derby face à Brest (4-0) ce mercredi, lors de la 17e journée, a fait monter la tension d’un cran dans le vestiaire. L’entraîneur Régis Le Bris aurait pointé du doigt le manque d’humilité de certains de ses joueurs, ce qui aurait provoqué la colère de Vincent Le Goff, le vice-capitaine de l’équipe, qui aurait exigé de savoir qui étaient les fautifs.

Sans mâcher les mots, Le Bris aurait alors cité quatre noms, à savoir Benjamin Mendy, Jean-Victor Makengo, Isaak Touré et Romain Faivre. Les deux premiers, les plus grosses têtes du vestiaire qui partagent également le même agent que le coach, n’auraient pas du tout apprécié et auraient promis de régler leurs comptes à la reprise, après la trêve hivernale. D’après les informations, le climat est donc très tendu à Lorient, où l’effectif serait divisé en « clans ».

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Des choix forts attendus à Lorient

D’ailleurs, après la fessée de ce mercredi à Brest, plusieurs joueurs, dont Mendy, se seraient envolés directement vers leurs destinations de vacances, tandis que le reste du groupe est rentré en car à Lorient, rapporte le journal.

Selon L’Equipe, la situation à Lorient risque de faire sauter des têtes rapidement. Alors que l’entraîneur, Le Bris, a personnellement validé l’arrivée de Benjamin Mendy cet été et a promis de l’aider à retrouver sa forme, il semble que l’entente est compliquée. Depuis son retour à la compétition, Mendy a disputé son troisième match de la saison comme titulaire ce mercredi. Le défenseur de 29 ans a rejoint la Bretagne après avoir été blanchi de plusieurs accusations de viols et d’agressions sexuelles en Angleterre, où il n’avait plus joué depuis août 2021 avec Manchester City.

Mendy et son avenir incertain

Le 10 décembre dernier, il avait marqué son premier but avec Lorient, lors de la défaite contre l’OM (2-4), en jouant comme milieu de terrain. Le Bris avait alors salué sa performance, notamment sa capacité à « contenir » Jonathan Clauss, le latéral droit adverse. Mais le ton a changé depuis. Après avoir critiqué ses quatre joueurs dans le vestiaire, il avait déploré en conférence de presse un manque d’humilité de certains éléments de son groupe. Ce nouvel échec à Brest laisse une plaie plus profonde chez les Merlus.

https://twitter.com/supp_Lorient/status/1737946874366333224

En tout cas, quelle sera la solution de Lorient avec Benjamin Mendy qui serait en courroux contre son entraîneur, on n’en sait rien pour le moment. Mais une chose est sûre, après des difficultés vécues loin des pelouses, ce n’est pas judicieux pour l’ancien joueur de l’OM de se signaler dans des histoires qui n’arrangent pas sa cote. Avec son âge et ses capacités physiques, rien ne prouve que des gros contrats s’aligneront pour le champion du monde 2018 qui n’a plus une situation financière costaud.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *