template 77 1
dans ,

VIDÉO : Endrick débarque au Real Madrid, les images avec le vestiaire enflamment la toile !

Par

le


Le jeune attaquant brésilien, Endrick, est depuis ce vendredi en Espagne où il fait la connaissance de sa nouvelle équipe, le Real Madrid. Après une saison remplie avec Palmeiras, la jeune pépite est arrivée en grande pompe à Madrid.

"VIDÉO : Endrick débarque au Real Madrid, les images avec le vestiaire enflamment la toile !

Le Real Madrid accueille depuis quelques heures un invité de taille : Endrick Felipe Moreira de Sousa. Vainqueur de la bataille des clubs qui souhaitaient enrôler le jeune attaquant actuellement âgé de 17 ans, les Madrilènes préparent l’arrivée de leur joyau en juin prochain. Après l’officialisation du transfert du natif de Taguatinga en décembre 2022, il ne reste plus que quelques mois (le temps d’avoir 18 ans) pour le voir démarrer sa nouvelle aventure très prometteuse. Joueur très adulé par Florentino Perez et son état-major, Endrick a déjà un planning bien établi pour faciliter son intégration.

La visite d’Endrick à Madrid

En effet, comme l’évoquait la presse espagnole depuis quelques jours, le jeune international brésilien (2 sélections depuis novembre) devrait arriver à Madrid pour rencontrer ses nouveaux coéquipiers et se familiariser avec le club. Ce vendredi, Endrick est bel et bien arrivé en Espagne.

View this post on Instagram

A post shared by Real Madrid C.F. (@realmadrid)

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Accueilli en fanfare à l’aéroport par les médias et des Madrilènes, l’avant-centre n’a pas mis de temps à retrouver ses futurs coéquipiers. En prélude de la rencontre de la 17e journée de Liga ce dimanche contre Villarreal, Carlo Ancelotti et ses poulains affûtaient leur préparatif ce samedi à Valdebebas sous les regards d’Endrick.

Comme une star, le jeune joueur de 17 ans a ensuite pris connaissance avec ses coéquipiers et le staff technique du Real Madrid avec comme spécial guide, Rodrygo Goes. Logiquement plus familier avec les Brésiliens de l’équipe madrilène, notamment Vinicius Junior et Rodrygo, Endrick a, avec un grand sourire aux lèvres, échangé quelques mots avec Jude Bellingham, Arda Guler, Toni Kroos, David Alaba et bien d’autres.

Le Real aux petits soins de leur prodige

En tout cas, les images de ces premières rencontres sont largement relayées et font la fierté de plusieurs Madrilènes qui vont encore patienter quelque peu pour voir leur recrue disputer ses premières minutes.

Signalons que le joueur brésilien de 17 ans a à sa disposition le détecteur de talent madrilène, Juni Calafat, qui l’accompagne dans les activités prévues par le club durant son séjour. Le club merengue prend grand soin d’Endrick et veut lui montrer tous les espoirs placés en lui. Avec tout ce que le jeune attaquant réalise ces derniers mois avec Palmeiras, il faut dire qu’il y a matière à espérer pour Carlo Ancelotti privé de numéro 9 pour le moment. Champion du Brésil pour la deuxième fois d’affilée, Endrick (60 matchs, 17 buts) a largement contribué. Cette saison, il a remporté deux trophées après le championnat, dont celui du plus beau but de la saison.

Le prodige qui coûte cher au Real Madrid

VIDEO : Endrick débarque au Real Madrid et enflamme la toile

Recruté pour un montant total de 70 millions d’euros, bonus et autres frais compris par le Real Madrid, on devrait apprécier le talent du jeune gaucher la saison prochaine. Les Madrilènes ont sorti le chéquier pour mettre la main sur le talent brésilien avec un schéma financier bien ficelé. Selon le média brésilien, Globoesporte, le deal entre les deux parties ne concerne qu’une somme de 60 millions d’euros au maximum. Les 10 millions restants correspondent par ailleurs aux divers coûts liés à la législation espagnole ainsi qu’aux diverses commissions.

Ainsi, le Real Madrid, qui a déjà payé une part fixe de 35 millions en deux fois (une en janvier 2023 et l’autre quand Endrick arrivera en 2024), versera les 25 M€ de bonus selon quatre autres critères. Il s’agit du nombre de matchs joués (y compris avec Palmeiras, jusqu’à son départ en Espagne), le nombre de titularisations, le nombre de buts marqués et le nombre de convocations en sélection nationale. Notons également que Palmeiras ne touchera pas toute cette somme puisque le club ne possède que 70% des droits économiques d’Endrick. Les 30% restants appartiennent à la famille du néo-Madrilène.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *