lamineeee
dans

Lamine Camara se confie, « C’est mon plus grand modèle en sélection, je m’inspirais de lui depuis tout petit »

Par

le


Le milieu de terrain Lamine Camara, dans une interview accordée aux médias officiels de la Ligue 1, s’est confié sur plusieurs sujets. Son adaptation rapide au FC Metz, ses modèles et aussi son favori pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, qui aura lieu en Côte-d’Ivoire.

Lamine Camara, milieu de terrain du FC Metz, a été honoré dans la catégorie du meilleur jeune africain de l’année 2023 (durant laquelle il a notamment remporté la Coupe d’Afrique des Nations U20). Après avoir brillé avec Génération Foot où il a fait ses débuts professionnels, le milieu sénégalais n’a pas non plus eu du mal à s’imposer au sein de la formation des Grenats. Arrivé lors de la dernière fenêtre de mercato, le natif de Dioloulou fait déjà partie des éléments clé de Lazlo Boloni, entraîneur du club Messi.

Lamine Camara évoque son intégration à Metz

Dans son entretien avec la Ligue 1, le meilleur jeune joueur africain de l’année, a parlé de son intégration au FC Metz, lui qui a rapidement été adopté par le coach Laszlo Boloni.

Lamine Camara

« En venant ici, je savais que le club avait besoin de moi et qu’il fallait que je sois prêt. Je me suis préparé pour ça à Génération Foot et je me suis mis en tête qu’il fallait que j’aide mes nouveaux coéquipiers tout de suite. J’ai tout fait pour convaincre le coach (László Bölöni) et même si je me disais qu’il allait peut-être me faire confiance, je ne m’attendais pas à être titulaire aussi vite », a confié le milieu de terrain.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Lamine Camara est totalement fan d’Idrissa Gueye

S’il fait partie des chouchous de l’effectif du FC Metz, Lamine Camara, malgré son jeune âge est aussi apprécié par Aliou Cissé en équipe nationale du Sénégal. International à trois reprises, l’ancien de Génération Foot, qui a côtoyé les Sadio Mané et Koulibaly, a désigné son plus idole chez les Lions de la Téranga. C’est Idrissa Gueye que le joueur Messin a choisi comme modèle.

« Pour ceux qui ne t’ont jamais vu jouer, comment décrirais-tu ton style ? Je dirais que je suis un milieu box to box, que j’aime aider mes coéquipiers sur les efforts… Et si je peux pourquoi pas aller marquer… J’ai trois modèles : Kevin De Bruyne, Toni Kroos mais, mon plus grand modèle, c’est Idrissa Gueye. Depuis tout petit, je m’inspire beaucoup de lui. Et maintenant que je suis avec lui en sélection, je regarde ce qu’il fait, lors des entraînements, en dehors…»

Idrissa Gueye désigne Lamine Camara comme successeur

Idrissa Gueye est également un grand fan de Lamine Camara. Alors qu’il est désormais proche d’un départ à la retraite en équipe nationale, le milieu de terrain d’Everton s’est prononcé sur les deux joueurs qui pourront le remplacer à l’avenir. Et comme attendu, c’est Pape Matar Sarr et Lamine Camara qu’il a choisi.

« Il y a beaucoup de jeunes talentueux, et cela est réjouissant. Nous sommes là pour les accompagner, et le jour où nous prendrons notre retraite, ils auront déjà la force nécessaire pour porter l’équipe nationale du Sénégal. Je pense à des jeunes comme Pape Matar Sarr, qui fait ses preuves à Tottenham, et Lamine Camara avec le FC Metz, entre autres », a-t-il déclaré.

Lamine Camara évoque la CAN 2023

Lamine Camara

L’actualité en Afrique, c’est aussi la 34e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. A quelques jours de la compétition, qui aura lieu en Côte-d’Ivoire du 13 février au 11 janvier, chacun y va de son pronostic. A l’instar de Kalidou Koulibaly, qui a dévoilé les ambitions du Sénégal tenant du titre, Lamine Camara a lui aussi annoncé la couleur pour la compétition, qui s’annonce passionnante.

« La CAN représente tout pour moi, parce que remporter la CAN avec ton pays, c’est quelque chose d’immense, une fierté. On va aller là-bas la tête haute comme les vrais champions d’Afrique et pourquoi pas conserver notre titre. Les favoris de la CAN ? Le Sénégal. Oui, juste nous », a déclaré Lamine Camara. Le message est donc clair, le Sénégal veut absolument conserver son titre.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *