messi1
dans

Lionel Messi au centre d’une grosse polémique avec l’Inter Miami

Par

le


L’absence de Lionel Messi au dernier match d’Inter Miami à Hong Kong suscite une grosse polémique. L’attaquant argentin, utilisé comme moyen marketing pour vendre l’événement, n’a pas foulé la pelouse.

Ce dimanche aurait dû être une journée mémorable pour les amateurs de football à Hong Kong, alors que l’Inter Miami s’apprêtait à disputer une rencontre amicale contre une sélection locale. Cependant, le match a été entaché par un scandale retentissant, avec la star argentine Lionel Messi privée de jouer une seule minute, déclenchant ainsi la colère du gouvernement local.

Lionel Messi, toujours aussi vendeur

L’annonce de la participation de Messi, l’un des footballeurs les plus célèbres au monde, avait suscité une grande attente parmi les fans hongkongais. Selon les organisateurs, le joueur devait fouler le terrain pendant au moins 45 minutes, une perspective qui a déclenché un intérêt considérable pour l’événement. Cependant, cette attente a été cruellement déçue lorsque Messi, touché aux adducteurs, a été contraint de rester sur le banc pendant toute la durée du match.

aqwse

Les raisons de cette exclusion ont déclenché une vive controverse. Les tribunes ont été envahies par des huées et des sifflets alors que plus de 38 000 spectateurs, ayant déboursé au moins 115 euros pour assister à la performance de la star argentine, exprimaient leur colère. Une partie du stade a même scandé « Nous voulons Messi ». « Il était très risqué pour le footballeur de jouer aujourd’hui. Je m’excuse auprès des supporters pour son absence et je comprends leur déception », a expliqué Tata Martino, le manager des Hérons.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Selon Kevin Yeung, secrétaire à la culture, aux sports et au tourisme d’Hong Kong, le gouvernement aurait lié son financement public à la participation de Messi. Un accord aurait été conclu avec Tatler Asia, l’organisateur de l’événement, stipulant que la star argentine devait jouer au moins 45 minutes, sous réserve de considérations médicales et de sécurité.

Cependant, malgré les assurances données par l’organisateur juste avant le coup d’envoi, Messi n’a jamais foulé la pelouse. Les tentatives de négociation entre le gouvernement d’Hong Kong et Tatler Asia n’ont abouti à aucun compromis, aggravant davantage les tensions. Le gouvernement local aurait proposé une apparition symbolique de Messi pour saluer les supporters et recevoir le trophée, une suggestion qui aurait été rejetée par l’organisateur.

Lionel Messi installe une grosse crise

Cette situation a plongé l’événement dans une crise majeure, avec des implications financières significatives. Selon Kevin Yeung, le gouvernement d’Hong Kong menace désormais de retirer un financement public de 1,9 million d’euros à Tatler Asia, mettant ainsi en péril l’avenir de l’organisateur. Cette décision draconienne est perçue comme une réaction sévère aux manquements présumés de l’organisateur et à la déception générale des supporters.

lm

Le scandale a également suscité des réactions mitigées parmi les passionnés de football et les observateurs internationaux. Certains critiquent le gouvernement d’Hong Kong pour son intervention dans des affaires sportives, arguant que les décisions politiques ne devraient pas dicter les événements sportifs. D’autres condamnent l’organisateur pour ne pas avoir respecté ses engagements et pour avoir compromis l’intégrité de l’événement.

Pendant ce temps, les fans de Messi et de l’Inter Miami expriment leur déception et leur frustration face à cette tournure des événements. Pour beaucoup, l’occasion de voir Messi en action était un rêve devenu réalité, un moment qui a été cruellement gâché par des considérations politiques et financières. Alors que l’Inter Miami reprendra bientôt sa saison régulière, ce scandale jettera probablement une ombre sur ses activités futures. La réputation de l’équipe et de ses joueurs, y compris celle de Messi, pourrait être entachée par cette controverse, rappelant aux amateurs de sport la fragilité des alliances entre le sport et le monde politique.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *