super1 1
dans

Super League : Real Madrid, PSG, Barça… voici comment la compétition va se jouer

Par

le


L’UEFA a essuyé un revers significatif dans sa lutte contre les partisans de la Super League européenne. La justice européenne a infligé une sévère défaite à l’instance dirigeante du football européen. De plus, le format de cette nouvelle compétition commence à se dessiner.

Comment se jouera la Super League ?

Une étape cruciale a été franchie dans l’établissement de la Super League, offrant un certain soulagement au Real Madrid, au FC Barcelone et aux autres clubs à l’origine de cette initiative, en attendant la suite des développements judiciaires. Parallèlement, des détails émergent quant au format de la Super League Européenne.

Super League

La compétition sera ouverte à tous les clubs, permettant leur intégration en fonction de leurs performances dans les championnats nationaux. Chaque club disputera un total de 14 matchs (7 aller, 7 retour), regroupant ainsi 64 clubs répartis en 3 divisions. Des promotions et relégations auront lieu à chaque saison, avec les divisions organisées comme suit :

Star League : 16 clubs (répartis en 2 groupes)

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Gold League : 16 clubs (répartis en 2 groupes)

Blue League : 32 clubs (répartis en 4 groupes)

À la fin de la saison, une phase à élimination directe déterminera les champions de chaque ligue ainsi que les clubs promus. Un avantage majeur de cette Super League réside dans la possibilité pour tous les participants de générer des revenus importants, avec une diffusion gratuite des matchs.

La Super League diffusée gratuitement pour les fans…

Si de nombreuses spéculations circulent déjà sur l’identité des futurs participants, des règles strictes en matière de Fair Play financier ainsi qu’une mise en œuvre transparente de celles-ci seront instaurées afin d’assurer des conditions de concurrence équitables entre les clubs participants.

Super League

Dans le dessein d’assurer la stabilité du lancement de ces compétitions, le promoteur précise que les revenus des trois premières années de la nouvelle compétition seront garantis et dépasseront ceux prévus pour le prochain cycle.

Interrogé sur cette nouvelle formule, le PDG de la société promotrice de la Super League a, par ailleurs, affirmé que ce projet révolutionnaire visait également à séduire un public particulier. « Les jeunes fans, familiers du numérique et ayant accès à de nombreuses formes de divertissement, se détournent du football et des compétitions européennes actuelles. Notre message s’adresse avant tout aux fans : le football est libre », a-t-il ainsi assuré, annonçant par la même occasion la création d’une plateforme de grande envergure (de type Netflix ou Meta, ndlr) qui sera financée par des publicités et développée en collaboration avec des partenaires déjà présents dans le monde entier afin de diffuser gratuitement tous les matchs de la compétition.

L’UEFA s’érige contre la Super League

Suite à cette victoire de la Super League, l’UEFA a réagi rapidement. Bien qu’elle reconnaisse l’arrêt rendu et les lacunes qu’il souligne, l’UEFA refuse d’interpréter cette décision comme une ouverture à la création éventuelle d’une Super League.

Super League

L’instance qui dirige le football européen dit prendre acte du jugement prononcé aujourd’hui par la CJUE dans l’affaire de la Super Ligue européenne. Cette décision ne constitue pas une approbation ou une validation de la prétendue « super ligue »; elle met plutôt en lumière une lacune préexistante dans le cadre de préautorisation de l’UEFA, une question technique déjà reconnue et traitée en juin 2022. Elle dit également avoir confiance dans la robustesse de ses nouvelles règles, en assurant notamment leur conformité à toutes les lois et réglementations européennes pertinentes.

L’UEFA demeure résolue dans son engagement à préserver la pyramide du football européen, veillant à ce qu’elle continue de servir les intérêts plus vastes de la société. Nous continuerons à façonner collectivement le modèle sportif européen avec les associations nationales, les ligues, les clubs, les supporters, les joueurs, les entraîneurs, les institutions de l’UE, les gouvernements et les partenaires.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *