messi
dans

Filipe Luis trahit Diego Simeone : « A chaque match contre le Barça, c’est comme ça qu’il appelait Messi »

Par

le


L’ancien arrière gauche brésilien, Filipe Luis, ressasse son passé à l’Atletico Madrid. Évoquant les duels contre le Barça de Lionel Messi, le néo-retraité a confié la stratégie étrange que leur entraîneur, Diego Simeone, mettait en place pour contrer le génie argentin.

Il est l’un des meilleurs que l’Atletico Madrid a connus à son poste. Retraité depuis quelques mois, Luis Filipe a fait les beaux jours de sa carrière chez les Colchoneros. Après des débuts prometteurs au Deportivo La Corogne (2006-2010, 137 matchs pour 8 buts), l’ancien footballeur de 38 ans débarquait à Madrid en 2010. En quatre saisons, il va jouer 180 matchs pour 5 buts avant de tenter sa chance chez les Blues de Chelsea. Malheureusement, il ne séduira pas José Mourinho lors de la saison 2024-2015 (26 matchs pour 1 but). Illico expresso, Luis va revenir dans l’équipe de Diego Simeone la saison d’après et reprendre sa place.

Luis raconte se confie sur Messi

Luis Filipe trahit Diego Simeone : "A chaque match contre le Barça, c'est comme ça qu'il appelait Messi"

Avant de quitter définitivement l’Atletico et l’Europe en 2019, Filipe Luis va défendre les couleurs rouge et blanc à 153 reprises pour 7 buts. Durant son épopée madrilène, l’arrière gauche a croisé le fer avec le Barça. Loin de ce que représente l’actuelle équipe catalane, version Xavi, c’était compliqué de faire un bon résultat pour les équipes dans le passé contre les Barcelonais menés par un Lionel Messi intenable. Dans Charla Podcast, une émission brésilienne qui donne l’opportunité aux joueurs de se confier sur leur carrière, Filipe Luis a révélé quelques moyens que Diego Simeone utilisait pour les préparer avant de défier l’ancien Barça.

« Il y a des entraîneurs qui mettent un joueur pour surveiller Messi, certains en mettent 2-3. Nous, à l’Atleti, nous mettions 4 joueurs pour le surveiller seulement… Il ne se soucie pas de passer une demi-heure sans toucher le ballon, mais quand il l’obtient, c’est un but. Et quand il marque, qui est à blâmer ? Personne, nous avons tous fait notre travail correctement, mais c’est Messi« , a d’abord évoqué Luis Filipe.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Luis Filipe trahit Diego Simeone : "A chaque match contre le Barça, c'est comme ça qu'il appelait Messi"

« Il l’appelait ‘Le Nain’ pour que nous n’ayons pas peur de lui« 

Dans la suite de l’entretien avec Charla, il va dévoiler le nom très particulier que Diego Simeone utilisait pour désigner l’octuple Ballon d’Or. « Avant les matches contre Barcelone, Simeone ne disait pas le nom de Messi… Il l’appelait ‘Le Nain’ pour que nous n’ayons pas peur de lui. » Malheureusement, la réalité des terrains donnait tout autre chose puisque « Le Nain » faisait toujours la différence, comme le confie toujours l’ancien international brésilien (2009-2019, 44 matchs pour 2 buts), qui a récemment demandé pardon à l’autre Argentin, Angel Di Maria, pour un mauvais comportement.

« Chaque match que Messi a joué dans sa carrière, l’entraîneur adverse a mis en place une stratégie pour l’arrêter, mais Messi a quand même marqué et fait des passes décisives. Si l’entraîneur adverse mettait une stratégie pour m’arrêter, je ne ferais rien… Messi est le meilleur joueur contre qui j’ai jamais joué. J’ai regardé tous ses matches de 2006 à 2016. Vraiment amusant« , va entre autres confier Filipe Luis.

Messi toujours dans ses merveilles

Aujourd’hui loin de l’Europe, Lionel Messi continue en tout cas de faire parler son génie que ce soit en sélection ou avec l’Inter Miami. Arrivé tambour battant dans le club floridien cet été, La Pulga, comme on le surnomme, s’est mis dans la peau du super-héros pour conduire directement son nouveau club au sommet de la Leagues Cup. Il s’agissait du premier trophée de l’histoire de la jeune équipe de David Beckham aux USA. Messi manquait de justesse d’offrir un second trophée dans la foulée à l’Inter Miami en finale de la Coupe des États-Unis.

En tout cas, Filipe Luis et Diego Simeone n’ont pas réussi à empêcher la star argentine de faire des merveilles. Il semble peu probable que quelqu’un d’autre arrive à le faire.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *