algerie
dans , ,

CAN 2023 : Les Algériens attaqués par des supporters (VIDEO)

Par

le


L’Algérie ne verra pas les huitièmes de finale de la CAN 2023. Les hommes de Djamel Belmadi ont été éliminés, ce mardi soir, par la Mauritanie. Une défaite qui a eu du mal à passer chez certains supporters présents à Bouaké.

La Mauritanie a adopté une stratégie regroupée axée sur les contres dans son affrontement contre l’Algérie, une tactique qui s’est avérée payante avec l’ouverture du score par Dellahi à la 37e minute sur un corner. Au lieu de simplement célébrer une victoire, les Mourabitounes tiennent à la mi-temps une qualification tout aussi historique. Malgré l’entrée de Mahrez dans le jeu pour les Fennecs, ce sont les Mauritaniens qui continuent de se distinguer, mettant en difficulté la défense algérienne avec deux corners consécutifs.

L’Algérie impuissante face à la Mauritanie

L’Algérie cherche à réagir, mais le bloc algérien est désuni et trop lent pour perturber le collectif mauritanien. Les Mourabitounes, plutôt que d’attendre, tentent d’agresser les Fennecs, avec Koïta montrant une agilité particulière, bien que sa conclusion manque de précision à la 56e minute.

Algérie

Les Algériens, incapables de perturber la Mauritanie dans le jeu, se tournent vers les coups de pied arrêtés. Toutefois, manquant de tranchant, ils rencontrent des difficultés, et Ba est tout près de doubler la mise, mais sa frappe heurte la transversale de Mandrea à la 83e minute. Malgré onze longues minutes accordées par l’arbitre aux Algériens pour se reprendre, il semble que le match aurait pu durer 111 minutes de plus sans changer le résultat en faveur de la Mauritanie.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Après cette défaite, plusieurs supporteurs de l’Algérie ont manifesté leur mécontentement. « Demain, je ne vais pas me rendre au travail, car je ne me sens pas bien. J’estime que le malaise s’étend à tous les Algériens, qu’ils soient de Marseille, de Lyon, ou de toute la France », déclare un supporter. Le nouvel échec des Fennecs, éliminés dès le premier tour de la CAN 2023, suscite une profonde émotion. Quelques moments après la défaite déterminante contre la Mauritanie ce mardi soir (0-1), un supporter algérien exprime sa tristesse et sa colère lors de l’émission After Foot sur RMC.

L’élimination de l’Algérie dès la phase de poule de la Coupe d’Afrique des Nations a même provoqué des tensions à Bouaké (Côte d’Ivoire). Des supporteurs se sont rendus devant l’hôtel de la délégation algérienne après la défaite contre la Mauritanie (1-0) pour exprimer leur colère et demander la démission du sélectionneur Djamel Belmadi en scandant « Belmadi, dégage ».

L’hôtel de l’équipe de l’Algérie prise d’assaut

Walid Sadi, président de la Fédération algérienne, a écouté leurs reproches, notamment la demande de départ de l’entraîneur. À l’arrivée des joueurs et du staff, escortés par la sécurité, certains supporteurs ont tenté d’entrer dans l’établissement, provoquant des tensions. Un individu a été refoulé énergiquement par les militaires, tandis qu’un autre a brièvement pénétré les lieux avant d’être expulsé dans un climat d’extrême tension.

Des supporteurs algériens ont cherché à pénétrer dans l’hôtel de la délégation algérienne pour exprimer leur mécontentement envers le président de la FAF, les joueurs et Djamel Belmadi. Ces scènes ont apparemment ému Djamel Belmadi, selon le média El Marma. Selon les informations de Walid Acherchour dans l’After Foot sur RMC, le sélectionneur aurait annoncé sa démission aux joueurs après le match. Malgré la victoire à la CAN en 2019, l’ancien joueur de l’OM et du PSG connaît deux échecs successifs en étant éliminé dès la phase de poule en 2022 et 2024.

Il n’a pas confirmé cette information en public, laissant planer un doute important. « Quand on va rentrer au bled on verra », a-t-il déclaré. « Pour la deuxième fois on est sortis, j’assume entièrement cette situation ». Interrogé sur une éventuelle fin de cycle, il a répondu : « Peut-être, oui ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *