toko1 1
dans , ,

Cameroun : Karl Toko-Ekambi jette l’éponge, Samuel Eto’o sort du silence

Par

le


C’est la fin de l’histoire internationale pour Karl Toko-Ekambi avec le Cameroun. Une décision prise au sortir de la CAN 2023. Samuel Eto’o a réagi à cette décision avec des mots forts.

Après une brillante carrière internationale au service de l’équipe nationale camerounaise, Karl Toko-Ekambi a annoncé sa retraite internationale à l’âge de 31 ans. Cette décision intervient après l’élimination décevante du Cameroun à la CAN 2023. Cependant, elle est accompagnée de témoignages de reconnaissance et de gratitude de la part de ses compatriotes, dont le président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT), Samuel Eto’o.

La dernière danse de Karl Toko-Ekambi

Après avoir représenté fièrement les couleurs du Cameroun sur la scène internationale pendant de nombreuses années, Karl Toko-Ekambi a choisi de mettre un terme à sa carrière en équipe nationale. Cette décision a été prise après une période de réflexion, suivant la déception de l’élimination prématurée de son équipe à la CAN 2023, un événement auquel il avait participé avec dévouement et passion.

 Karl Toko-Ekambi

« Déçu de ne pas aller plus loin, mais fier de mon équipe pour avoir tout donné ensemble. Un quatrième chapitre en Coupe d’Afrique des nations se referme, la fin d’une histoire. A jamais un Lion Indomptable », a posté l’attaquant camerounais sur Instagram, ce jeudi. A 31 ans, il a inscrit 15 buts en 61 sélections. Son moment fort demeure son but contre l’Algérie, qui a permis de qualifier le Cameroun pour la Coupe du Monde 2022.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

C’est à travers les réseaux sociaux également que Samuel Eto’o, légende vivante du football camerounais et actuel président de la FECAFOOT, a exprimé ses sentiments à l’égard de Toko-Ekambi. Sur son compte Instagram, il a partagé un message touchant, soulignant l’impact positif et la contribution inestimable du joueur à l’équipe nationale.

« Très cher Karl », a commencé Samuel Eto’o dans son message, « Tu as décidé de prendre ta retraite internationale à 31 ans après avoir tout donné pour le plus beau pays du monde. Merci de nous avoir permis de rêver, Merci pour ton leadership, Merci d’avoir orienté les plus jeunes, Merci d’avoir aidé le sélectionneur à construire un groupe au-delà des individualités. Bonne continuation Champion ».

Le message fort de Eto’o envers Karl Toko-Ekambi

Ce message émouvant témoigne de la reconnaissance de Samuel Eto’o envers Karl Toko-Ekambi, soulignant son dévouement, son leadership et sa contribution à la construction d’une équipe solide et unie. Au fil des années, Toko-Ekambi a été un pilier de l’équipe nationale camerounaise, inspirant ses coéquipiers par son talent et son professionnalisme.

La décision de Karl Toko-Ekambi de se retirer de l’équipe nationale marque la fin d’une ère pour le football camerounais. Son héritage restera gravé dans les mémoires des supporters et des passionnés de football à travers le pays. Alors qu’il tourne la page sur cette étape de sa carrière, Toko-Ekambi laisse derrière lui un exemple de détermination, de leadership et de fierté nationale pour les générations futures de footballeurs camerounais.

 Karl Toko-Ekambi

Il va rapidement se replonger dans le grand bain. En effet, Alors que son équipe d’Abha se trouve à l’avant-dernière place du classement en Saudi Pro League, les performances individuelles du Lion Indomptable ont attiré l’attention de clubs plus prestigieux. En cette période finale du mercato saoudien, le joueur est attendu par le club d’Al Ettifaq, dirigé par Steven Gerrard ! Les deux clubs ont trouvé un accord pour le transfert du Camerounais, selon les révélations de Foot Mercato ce mardi, et son arrivée devrait être officialisée dans les prochaines heures.

 C’est une belle avancée pour le joueur originaire de Paris, qui rencontrait des difficultés en France avant son départ vers le Golfe. À noter que, dans le cadre de cet accord, le défenseur central Marcel Tisserand fera le chemin inverse en quittant Al Ettifaq pour rejoindre Abha, comme le rapporte le journaliste Nabil Djellit.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *