nouveau format pour site bi 13 4
dans ,

CAN 2023 : Le récit glaçant et le geste fort des joueurs de la Gambie après l’incident d’avion

Par

le


Terrifiée et marquée après l’incident d’avion alors qu’elle se rendait en Côte d’Ivoire pour y jouer la CAN 2023, la Gambie s’est rapidement reprise. Après ces dernières heures éprouvantes, les joueurs de Tom Saintfiet ont rapidement rechaussé les crampons et se sont entraînés très tardivement dans la nuit du mercredi.

Le monde du football a échappé à un terrible drame ce mercredi. Alors que les 24 pays qualifiés pour la CAN 2023 se dirigent depuis le weekend dernier vers la Côte d’Ivoire où se jouera la 34e édition de la plus grande compétition du football sur le continent africain, le vol de la Gambie a connu un incident. En raison d’un manque d’oxygène, la panique s’est emparée de la délégation des Scorpions après quelques minutes de vol. Avec des joueurs évanouis, le commandant de bord a rapidement fait demi-tour pour éviter le pire.

Les éclaircissements de la Fédération gambienne

Atterrés comme nous le montrions (en vidéo), les joueurs de la Gambie risquent de reprendre un nouveau vol ce jeudi dans l’après-midi sans deux de leurs joueurs très marqués par l’incident. Dans la nuit de ce mercredi, la Fédération Gambienne de Football a communiqué sur le problème.

« La Fédération gambienne de football (GFF) regrette d’informer le grand public que le vol charter transportant les Scorpions vers la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2023) est revenu à Banjul en raison de problèmes techniques. L’avion était en vol depuis neuf minutes lorsque l’équipage a réalisé et a immédiatement demandé le retour à Banjul. À l’atterrissage, des investigations préliminaires ont indiqué une perte de pression cabine et d’oxygène. Cependant, l’équipe technique de la compagnie opératrice du vol, Air Côte d’Ivoire, évalue davantage la situation pour déterminer la cause du manque d’oxygène et de pression cabine », peut-on lire dans ce communiqué qui poursuit.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Il est important de noter que chaque membre de la délégation est en sécurité et en bonne santé. Le public sera tenu informé de tout développement sur cette affaire. Nous nous excusons pour tout inconvénient que cela pourrait avoir causé, tandis que nous cherchons une solution rapide pour que l’équipe puisse se rendre en Côte d’Ivoire dès que possible », poursuivait le message de la Fédération gambienne de football.

Le récit glaçant de Tom Santfiet et Janko Saidy

CAN 2023 : Le récit glaçant et le geste fort des joueurs de la Gambie après l'incident d'avion

A la tête de l’équipe gambienne depuis 2018, le Belge de 50 ans, Tom Saintfiet, a fait une sortie éprouvante pour évoquer la situation. « Nous nous sommes tous endormis rapidement, moi y compris. J’ai fait de courts rêves sur la façon dont ma vie se déroulait, vraiment. Au bout de neuf minutes, le pilote a décidé de faire demi-tour car il n’y avait pas d’alimentation en oxygène. Certains joueurs ne se sont pas réveillés immédiatement après l’atterrissage. Nous avons failli être intoxiqués au monoxyde de carbone. Encore une demi-heure de vol et nous serions tous morts« , a-t-il confié via Nieuwsblad.

De son côté, le défenseur des Young Boys, Saidy Janko, s’est lâché sur la petitesse de l’appareil. « Dès que nous sommes entrés dans le petit avion loué, nous avons remarqué l’énorme chaleur qui nous faisait transpirer », a-t-il déclaré sur les réseaux sociaux. « L’équipage nous a assuré que la climatisation se mettrait en marche dès que nous serions dans les airs. Mais la chaleur inhumaine, combinée au manque croissant d’oxygène, a causé de graves maux de tête et des étourdissements extrêmes. De plus, d’autres se sont endormis profondément quelques minutes après être montés à bord ou décollés de l’avion ».

CAN 2023 : Le récit glaçant et le geste fort des joueurs de la Gambie après l'incident d'avion

« Une fois dans les airs, la situation s’est aggravée, ne laissant au pilote d’autre choix que d’effectuer un atterrissage d’urgence à l’aéroport de Banjul neuf minutes après le décollage. Sinon les conséquences auraient pu être bien pires ! Si nous avions été exposés plus longtemps à cette situation dans un avion sans oxygène… », a poursuivi l’international gambien.

Le retour rapide des joueurs à l’entraînement

En attendant le nouveau départ de l’équipe des Scorpions, l’incident d’avion n’a pas en tout cas, anéanti la détermination des joueurs. En effet, après quelques heures de récupération à leur retour à l’hôtel, l’équipe nationale de football de Gambie s’est remise au travail dans la nuit, en vue de son prochain match contre le Sénégal.

Malgré cette situation, le groupe a poursuivi ses préparatifs, sauf deux joueurs dont l’identité n’a pas été donnée. Il s’agit probablement des deux joueurs sérieusement marqués par la situation en plein vol. Selon la presse locale, une autre séance d’entraînement se déroule ce jeudi matin avant le nouveau départ à 16h GMT vers la Côte d’Ivoire.

CAN 2023 : Le récit glaçant et le geste fort des joueurs de la Gambie après l'incident d'avion

Nonobstant la situation critique qui a commencé depuis mardi avec les revendications des primes avant le déplacement pour la CAN 2023 et l’incident d’avion par la suite, les joueurs font preuve d’une grande résilience. Par ailleurs, il faut noter que le ministre des sports de la Gambie a exigé un autre avion pour le transport de la délégation et Air Côte d’ivoire s’est rapidement exécuté en envoyant un nouvel avion.

En retournant aux entraînements quelques heures après la peur bleue, il faut dire que la Gambie n’est pas prête de lâcher prise. La concentration y est malgré les circonstances difficiles, et il va falloir donc compter sur les Scorpions qui rentrent en compétition le 15 janvier prochain contre le Sénégal, champion d’Afrique en titre.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *