senegal 1
dans ,

A 11 jours de la CAN 2023, l’équipe du Sénégal face à un gros problème

Par

le


A 11 jours de la CAN 2023, l’équipe du Sénégal fait face à un gros problème. La convocation de Youssouf Sabaly tend les relations entre la fédération et le Betis Seville.

La convocation de Youssouf Sabaly avec l’équipe nationale du Sénégal pour la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 crée des tensions entre le joueur, actuellement sous contrat au Real Betis, et le club espagnol. La décision d’Aliou Cissé de convoquer le latéral droit, malgré sa blessure prolongée, suscite des inquiétudes au sein du club espagnol.

Précisions autour de la convocation de Youssouf Sabaly avec l’équipe du Sénégal

Youssouf Sabaly n’a pas joué pour le Real Betis depuis le 27 août 2023 en raison de deux blessures, dont l’une a été contractée lors de sa participation en sélection nationale en septembre. Bien que le joueur soit censé être disponible dès le mois de janvier, sa convocation surprise pour la CAN 2023 a pris de court les dirigeants du club espagnol.

équipe du Sénégal

Les responsables du Real Betis, irrités par cette décision, expriment des préoccupations quant à l’impact potentiel de la participation de Sabaly à la CAN sur sa récupération complète et son retour en forme pour les compétitions du club. La priorité du club est de s’assurer que le joueur revienne en pleine condition physique avant de reprendre le jeu.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Cette situation soulève des questions sur la coordination entre les équipes nationales et les clubs, mettant en lumière le délicat équilibre entre les obligations internationales des joueurs et les intérêts de leurs clubs respectifs. Le Real Betis espère que la situation sera résolue de manière satisfaisante pour toutes les parties afin d’assurer la santé et la performance optimale de Youssouf Sabaly à son retour. La suite de cette saga sera à suivre de près dans les prochains jours.

Youssouf rejoindra tardivement l’équipe du Sénégal

À noter également que Youssouf Sabaly rejoindra le rassemblement des Lions en dernier pour la préparation de la CAN. En phase de reprise après plusieurs mois de blessure, Sabaly continuera à s’entraîner avec le Real Betis jusqu’au samedi 6 janvier, deux jours avant le match amical contre le Niger.

Son absence lors du déplacement à Vigo pour la 19e journée de LaLiga, le mercredi 3 janvier, souligne l’importance que le Real Betis accorde à sa récupération avant son engagement avec l’équipe nationale. La participation de Sabaly au match de Coupe du Roi contre le Deportivo Alavés, le samedi 6 janvier, demeure incertaine et sera cruciale pour évaluer sa forme avant le début de la CAN.

équipe du Sénégal

La situation entre le Real Betis et Youssouf Sabaly sera suivie de près, car elle soulève des questions sur la coordination entre les équipes nationales et les clubs, mettant en évidence les défis liés aux convocations des joueurs blessés pour les compétitions internationales.

L’équipe du Sénégal et le couac des équipements…

Mis à part ces tensions autour de Youssouf Sabaly, l’équipe du Sénégal est également chahutée pour une bourde lors de l’entraînement du lundi. Une révélation fracassante secoue actuellement l’univers du football sénégalais.

Lassana Camara, journaliste mauritanien, a mis à jour une situation pour le moins embarrassante concernant l’équipement des Lions de la Teranga. Selon ses informations, bien que la sélection sénégalaise soit officiellement sous contrat avec Puma depuis des années, des photos récentes montrent les joueurs s’entraînant en chasubles arborant le logo d’Umbro, un autre équipementier.

Les images publiées par la sélection sénégalaise montrent clairement les joueurs portant des équipements d’Umbro, en dépit de leur partenariat officiel avec Puma. Les supporters et observateurs du football sénégalais s’interrogent sur les conséquences de cette bourde étrange, notamment en termes d’image pour la sélection nationale. Une clarification rapide de la part de la fédération sénégalaise de football semble inévitable pour apaiser la situation et préserver les relations avec Puma.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *