FotoJet 14 1 scaled
dans ,

Erreur de Simon Hooper, Guardiola attaque Arteta : « Je ne ferai pas comme.. »

Par

le


Simon Hooper, arbitre du choc entre Manchester City et Tottenham, a été critiqué pour avoir annulé une chance de marquer pour Jack Grealish. Face à cette décision, Pep Guardiola a lancé une pique envers Mikel Arteta en répondant à une question relative à cette erreur.

Simon Hooper, une décision incompréhensible

Haaland fou de rage devant Hooper

Manchester City et Tottenham s’affrontaient ce dimanche pour clôturer la 14e journée du championnat anglais. Une rencontre qui s’est terminée par un match nul, 3-3. Un match riche en rebondissements avec du jeu et beaucoup d’intensité.

La fête a été belle jusqu’aux dernières minutes du match. Une décision très litigieuse de l’arbitre de la rencontre, Simon Hooper, a fait couler beaucoup d’encre. Il a notamment annulé un avantage. Sur une faute qu’il siffle à l’avantage des Skyblues, le ballon est rapidement joué et l’attaquant anglais file vers les buts… seul. C’est là que le sifflet anglais décide d’intervenir.

Pourtant, la balle a été jouée dans les règles de l’art (le joueur n’ayant pas dépassé le lieu où la faute a été commise, le ballon s’étant également arrêté de rouler au moment où il joue la faute). La décision de revenir sur la faute est donc incompréhensible pour Erling Haaland et les Cityzens. D’ailleurs, l’attaquant norvégien a crié son désaccord au visage de Simon Hooper. De son côté, Pep Guardiola a finement lancé des piques çà et là.

Cristiano Ronaldo doit-il prendre sa retraite internationale avec le Portugal?

Pep Guardiola en mode gâchette dissimulée !

Pep Guardiola en conférence de presse

Interrogé pour savoir s’il a reçu une justification à la décision de l’arbitre du match après l’erreur, Pep Guardiola ne s’est pas empêché de tacler le patron des arbitres anglais, Anthony Taylor. « Non, le maître du commandant Anthony Taylor sait tout dans cette affaire et ne m’a rien dit », a-t-il lancé sur beIN Sports.

« Question suivante, je ne ferai pas de commentaire à la Mikel Arteta », a-t-il ensuite lancé. Guardiola répondait ainsi à une question d’un journaliste relative à cette décision litigieuse de Simon Hooper. Il a ainsi lancé un message à son ancien numéro 2, Mikel Arteta. Récemment, l’entraîneur des Gunners d’Arsenal avait condamné l’arbitrage. Lors du match contre Newcastle, il avait notamment jugé que c’était une « honte » que de telles erreurs puissent être commises en Angleterre.

Dans son analyse de la décision de l’arbitre, Pep Guardiola pointe une incohérence. « Lorsque vous examinez l’image, l’arbitre siffle après avoir dit de continuer, puis après avoir sifflé la passe. C’est ce que je ne comprends pas sur l’action. Un bon match est la chose la plus importante, aujourd’hui il y a eu des performances incroyables dans tous les secteurs avec beaucoup d’occasions. Nous nous sentions agressifs. Dommage mais le football aime la vie et parfois on n’obtient pas ce que l’on mérite. Félicitations aux Spurs ».

Simon Hooper ne sera pas sanctionné pour son erreur

L’arbitre Simon Hooper va rapidement revenir aux affaires. Il a été sélectionné pour le match de Liverpool à Sheffield United ce mercredi. La commission des arbitres a jugé que ce qui s’est passé hier était une erreur humaine. Plus tôt cette saison, Simon Hooper a déjà été pointé du doigt après avoir refusé un penalty aux Wolves lors de leur défaite 1-0 à Manchester United sur une action litigieuse entre Andre Onana et Sasa Kalajdzic, dans le temps additionnel.

Simon Hooper, en Premier League

Ce dimanche, Simon Hooper a ressenti la colère de la foule de l’Etihad Stadium au coup de sifflet final. Chez les chroniqueurs de Sky Sports, Micah Richards et Roy Keane, également, c’était l’incompréhension totale.

« Les preuves sont là, à la vue de tous, il aurait dû laisser le jeu continuer », a déclaré Micah Richards. « Vous pouvez voir sur le visage du quatrième arbitre qu’il sait que l’arbitre a commis une erreur. Comment pouvez-vous l’expliquer ? », se demande-t-il. Roy Keane pense également que « l’arbitre a commis une erreur. C’est une mauvaise décision, il s’est trompé. Grealish allait au but et c’est tout à son honneur, il a joué l’avantage. Mais il a tort [la décision de le rappeler]. Nous pouvons tous le voir ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *