ca
dans , , ,

CAN 2023 : « Cette équipe choisit même les arbitres », la bombe d’Adel Amrouche

Par

le


Adel Amrouche surprend. Alors qu’il doit croiser le Maroc ce mercredi dans cette CAN 2023, le sélectionneur de la Tanzanie a lâché des accusations graves envers son adversaire prochain.

Le Maroc et la Tanzanie se rencontrent ce mercredi lors de la première journée du groupe F de la phase de groupes de la CAN 2023 en Côte d’Ivoire. En marge de ce match, Adel Amrouche, le sélectionneur algérien de l’équipe nationale de la Tanzanie, a émis de graves accusations à l’encontre du pays des Lions de l’Atlas.

Dans un premier temps, le technicien a soutenu que le Maroc exerce une influence significative au sein de la Confédération Africaine de Football (CAF). Il a déclaré lors d’une intervention en visioconférence sur une chaîne sportive algérienne : « Le Maroc a actuellement une force de frappe à la CAF. Par exemple, lors du match qui nous a opposé au Maroc, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 (0-2 en novembre), nous avons demandé de jouer à 14h. Mais la CAF a programmé le match dans la soirée ».

Le Maroc choisit les arbitres selon Adel Amrouche

Adel Amrouche

Ensuite, l’entraîneur de 55 ans a accusé plus explicitement le Maroc d’exercer une influence supposée dans le choix des arbitres, affirmant que « la fédération marocaine de football choisit même les arbitres. Elle est la décideuse au sein de l’instance africaine ». Sans mentionner son nom, le technicien faisait clairement référence à Fouzi Lekjaa, président de la Fédération marocaine de football (FRMF) et deuxième vice-président de la CAF.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

En plus de ces allégations, Amrouche a critiqué les changements de lieu du stage de préparation de son équipe, qu’il impute à l’influence marocaine. « J’ai programmé un stage de préparation en Algérie. J’ai même programmé des matchs amicaux face à la Mauritanie, au Cap-Vert et à Anderlecht. Mais ceux qui influent sur la CAF ont délocalisé notre lieu de préparation. Du coup, on a été contraint de se préparer au Caire, car j’ai refusé les Émirats Arabes Unis. », a-t-il déploré, avant de conclure de manière catégorique : « Notre qualification à la CAN 2023 est amplement méritée. Mercredi, on va défier une grande nation de football (le Maroc, ndlr) mais aussi les coulisses ».

Ces accusations, provenant d’un Algérien, créent une forte résonance au Maroc. Pourtant, Amrouche entretient une relation footballistique complexe avec son pays, à l’image de ses échanges tendus avec le sélectionneur algérien Djamel Belmadi. Une atmosphère pour le moins singulière précède ainsi le match de mercredi (17h heure locale, 16h en France) à San Pédro…

Adel Amrouche accuse, le Maroc reste focus

Les Marocains, eux de leur côté, restent concentrés sur leur entrée en matière. L’objectif est clair, remporter la CAN 2023 et ça, c’est Walid Regragui himself qui le dit.

Le sélectionneur de l’équipe nationale marocaine a affirmé sur le site officiel de la Confédération africaine de football (CAF) qu’il ne visait rien de moins que la victoire finale à la Coupe d’Afrique des Nations en Côte d’Ivoire en 2023. « On veut ramener le trophée au Maroc. On est venus pour ça », a-t-il déclaré. Le Maroc n’a plus remporté la CAN depuis 1976 et recherche un second sacre continental depuis 48 ans.

Adel Amrouche

Le sélectionneur s’est dit confiant quant aux chances de son équipe, qui compte un mélange d’expérience et de jeunesse. « J’espère avoir pris les meilleurs joueurs pour cette compétition », a-t-il ajouté. « On a des certitudes au départ mais la vérité sera par rapport aux résultats », croit-il. La campagne du Maroc à la CAN débutera le 17 janvier contre la Tanzanie. Les Lions de l’Atlas affronteront ensuite la RD Congo et la Zambie dans le groupe F.

Walid Regragui a assuré que son équipe était bien préparée pour la compétition et qu’elle était impatiente de commencer. « Tout se passe très bien. Très bien accueillis. Des conditions d’entraînement parfaites. On se sent chez nous et c’est important. On a hâte que la compétition débute », a-t-il terminé.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *