cam vs sadio
dans ,

CAN 2023 : Lumière sur cette malédiction qui poursuit Mohamed Salah

Par

le


 Mohamed Salah, auréolé de succès avec Liverpool, connaît une malédiction sous le maillot de l’équipe nationale égyptienne, accumulant les déceptions. Malgré le match nul de son équipe contre le Mozambique et sa blessure d’hier face au Ghana, le Pharaon ne renonce pas à son rêve de remporter une Coupe d’Afrique.

En club, il a tout remporté, mais en sélection, c’est le néant. En 2017 et 2018, élu joueur africain de l’année, il a subi deux défaites en finale de la CAN (2017 et 2022), a été éliminé lors des barrages pour la Coupe du monde 2022 et a joué blessé lors de sa seule participation à la Coupe du monde en 2018. La malédiction de Mohamed Salah a débuté lors de la CAN 2017 au Gabon.

Mohamed Salah, le malchanceux

Alors que l‘Égypte était en route pour son huitième titre, menant 1-0 contre le Cameroun grâce à un but de Mohamed Elneny où Salah avait offert la passe décisive, les Lions Indomptables ont inversé la tendance en seconde période (2-1), prenant ainsi leur revanche après deux finales perdues contre le même adversaire (1986 et 2008).

Mohamed Salah

L’année suivante, alors qu’il s’apprêtait à disputer sa première Coupe du monde, et seulement la troisième de l’Égypte après 1934 et 1990, Salah a été blessé par Sergio Ramos au bout de 30 minutes lors de la finale de la Ligue des champions 2018, perdue par Liverpool contre le Real Madrid (3-1). Malgré son absence lors du premier match en Russie, perdu contre l’Uruguay (1-0), les efforts du staff technique pour remettre l’idole sur pied ont été vains.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

 Il a joué les deux matches suivants mais était trop diminué. Bien qu’il ait marqué les deux seuls buts de son équipe, cela n’a pas empêché deux nouvelles défaites, contre la Russie (3-1) et l’Arabie saoudite (2-1). L’Égypte, détentrice du record de victoires en CAN (7), n’a toujours pas remporté le moindre match en Coupe du monde.

L’année 2019 semblait être la bonne. Les « Reds » de Salah ont finalement remporté la Ligue des champions, battant Tottenham 2-0, avec un but de Salah dès la deuxième minute sur penalty. De plus, l’Égypte organisait la CAN à domicile, compétition qu’elle avait remportée trois fois sur quatre lorsqu’elle était l’hôte en 1959, 1986 et 2006 (demi-finaliste en 1974). Malgré un premier tour parfait avec trois victoires et deux buts de Salah, les Pharaons ont été humiliés dès les huitièmes de finale par l’Afrique du Sud (1-0).

Lire aussi:  CAN 2023 : Les compositions officielles de la finale Nigéria – Côte d’Ivoire

L’échec en finale pour Mohamed Salah

En 2022, au Cameroun, pour l’édition décalée de quelques mois de la Coupe d’Afrique des Nations 2021, le principal talent égyptien semble sur le point de briser le sort qui le poursuit. Il guide son équipe jusqu’à une nouvelle finale, marquant deux buts et transformant un tir au but en demi-finale contre le vieux rival camerounais (0-0, 3 t.a.b. à 1). Cependant, Mohamed Salah se heurte de nouveau à l’obstacle ultime, perdant face au Sénégal (0-0, 4 t.a.b. à 2). Il vit l’amertume jusqu’au bout, car en tant que dernier tireur, il ne peut même pas exécuter son penalty, laissant Sadio Mané, son coéquipier à Liverpool, devenir le héros de son pays en convertissant le dernier tir au but.

Mohamed Salah

Pour aggraver la malédiction qui plane sur lui en sélection, le capitaine échoue à nouveau contre le même Sénégal lors des barrages pour la Coupe du Monde au Qatar (1-0/0-1, 3 t.a.b. à 1). Cette fois-ci, il rate également son tir au but…

Salah, qui sera absent de plusieurs matchs avec les Reds, dont un tour de la Coupe contre Arsenal et éventuellement un affrontement majeur en Premier League contre ces mêmes Gunners si l’Égypte progresse, se remet donc au travail. « Nous jouerons chaque match comme une finale », assure-t-il. Il est impératif de ne pas les perdre cette fois-ci, d’autant plus que la pression est déjà intense, jeudi à 21 h, face au Ghana, suite au match nul de l’Égypte lors de son premier match (2-2) contre le Mozambique.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *