FIFA The Best – Ballon d’Or : Sadio Mané les mérite-t-il vraiment ?

La FIFA a récemment désigné Lionel Messi comme le meilleur joueur du monde. Le choix de l’instance dirigeante du football mondial, appuyé par les capitaines de sélections et autres votants, souffrent de contestations. Beaucoup d’amateurs du football mondial auraient plébiscité Sadio Mané, zappé de cette course. Mais le Sénégalais l’aurait-il vraiment mérité ?

Le trophée FIFA The Best, catégorie masculine, prime le meilleur joueur de la saison écoulée. Pour cette année 2019, c’est Lionel Messi qui devance Virgil Van Dijk et Cristiano Ronaldo. Une décision inattendue. Le favori, pour beaucoup d’observateurs, restait le défenseur néerlandais qui sort d’une saison réussie avec Liverpool.

Toutefois, Virgil Van Dijk n’a pas été le seul à porter Liverpool vers ses sacres européens. Des joueurs comme Mohamed Salah et Sadio Mané y ont fortement contribué. Et pourtant, ces deux n’ont pas été sélectionnés pour le dernier carré du FIFA The Best et manqueront sans doute la dernière course au Ballon d’Or.

Comment expliquer une telle situation ? Les joueurs africain souffrent-ils d’une discrimination quelconque ? Sadio Mané a-t-il été au niveau pour prétendre à ces distinctions individuelles ? Quels critères régissent ces dites distinctions ?

Mais que faut-il pour remporter The Best et/ou le Ballon d’Or ?

« The Best », Joueur de la FIFA, est un prix remis chaque année par le conseil d’administration de FIFA. Il désigne donc le meilleur joueur du monde. Le prix est destiné à relancer le Joueur FIFA de l’Année, qui a fusionné avec le Ballon d’Or en 2010 pour devenir le FIFA Ballon d’Or dans un partenariat de six ans.

Les critères de sélection pour les joueurs de l’année sont les performances sportives, ainsi que la conduite sur et en dehors du terrain. Les votes sont décidés par les représentants des médias, les entraîneurs des équipes nationales et les capitaines d’équipes nationales. En octobre 2016, il a été annoncé que le grand public serait également autorisé à voter. Chaque groupe dispose de 25 % de l’ensemble des suffrages.

Lire aussi
Une pépite du PSG rejoint la sélection malienne

Pour le Ballon d’Or France Football, les critères ne sont pas si éloignés. Le trophée est attribué par un jury international de journalistes spécialisés à raison d’un représentant par pays. il est attribué en fonction de trois critères principaux. D’abord les performances individuelles et collectives (palmarès) pendant l’année. Ensuite, la classe du joueur (talent et fair-play). Et enfin, la carrière du joueur.

En plus, chaque juré désigne cinq joueurs par ordre décroissant de mérite à partir de la liste des 30. Les cinq joueurs cités se voient respectivement attribuer 6 points, 4, 3, 2 et 1.

Sadio Mané, une saison plus collective qu’individuelle

Cette saison écoulée, Sadio Mané a été meilleur buteur de la Premier League (22 buts), aux côtés de Salah et Aubameyang. Avec Liverpool, il a été vice-champion du championnat anglais. En Ligue des Champions, le Sénégalais a été acteur majeur du triomphe des Reds (4 buts en 13 matchs). Pour boucler la boucle européenne, il a été double buteur devant Chelsea en Supercoupe d’Europe.

En plus de cela, il a été vice-champion d’Afrique avec le Sénégal. Avec sa sélection nationale, il parvient à marquer 3 buts et une passe décisive en 6 sorties. Pièce maîtresse du jeu des « Lions », il est la star incontestée du continent cette saison.
Sadio Mané, en compétition officielle, c’est donc très loin de ses concurrents (attaquants) en termes de rendus individuels. En effet, le Sénégalais a marqué 29 buts pour deux passes décisives. C’est sans doute là où il aura pêché lors de la défunte saison. En plus, il n’a pas forcément joué le rôle de « sauveur » que Cristiano Ronaldo ou encore Lionel Messi aura joué cette saison avec leurs clubs.
Cette situation s’explique par le fait que Sadio Mané évolue dans une équipe au potentiel collectif plus conséquent que ceux du FC Barcelone et de la Juventus. Dans un tel contexte, difficile de sortir du lot. En guise d’exemple, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo font beaucoup mieux.

Sadio Mané relégué par Cr7 et Messi, sur le plan individuel

En comparaison, sur le rendu individuel, c’est un fossé qui sépare Sadio Mané et ses concurrents aux distinctions individuelles. Qui, comme l’indique son appellation, prime les performances individuelles.

Lire aussi
Willian : "Il y a meilleur que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo. C'est un joueur incroyable"

Pour la saison écoulée, Lionel Messi a enfilé les buts, premier critère chez les attaquants modernes. En effet, en Liga, il aura marqué à 36 reprises pour 13 passes décisives. Pour la Ligue des Champions, aussi, il a été flamboyant avec 12 buts inscrits en 10 matchs disputés. En Coupe du Roi, c’est 3 buts et 2 passes décisives en 5 rencontres. Ces chiffres impressionnants de l’Argentin ont ainsi influencé les choix des différents votants.

Pour l’autre concurrent de Sadio Mané, c’est également impressionnant. En Serie A, la star portugaise aura marqué 21 buts pour 8 passes décisives. Eliminé en quarts de finale de la Ligue des Champions, Cristiano Ronaldo parvient tout de même à marquer 6 buts en 9 matchs disputés. C’est sans doute moins que son ratio des années passées mais au bout du compte, individuel, il dépasse légèrement Sadio Mané. Son aura, son influence et sa célébrité aidant, il est mis devant le Sénégalais sans difficulté.

Les choix portés sur Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne sont donc supportés que par les performances individuelles. Cette méthode présente certainement des failles. Dans la mesure où le football reste un sport collectif, il serait peut-être temps de la réviser.

L'avenir de Sadio Mané à Liverpool menacé ? Jurgen Klopp cible un nouveau joueur I Revue de Presse ➔

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *