Affiche pour le site Motsepe
dans , , ,

CAF : Nouvelle révélation sur le match Côte d’Ivoire – RDC

Par

le


Après le match entre la Côte d’Ivoire et la RDC, des internautes ont pointé du doigt la CAF. Selon eux, des images de supporters de la RDC, dénonçant les exactions dans leur pays, ont été censurés. La CAF sort du silence.

Mercredi soir, la République Démocratique du Congo était soumise à l’examen de la Côte d’Ivoire lors de la deuxième demi-finale de la CAN 2023 (défaite 1-0). Les Léopards ont marqué le coup en attirant l’attention sur la situation de guerre à Goma, à l’Est du pays. Cédric Bakambu et ses coéquipiers ont entamé l’hymne congolais en plaçant la main sur la bouche et l’index sur la tempe.

Censure de supporters de la RDC, la CAF dément

 Les supporters, se fondant avec leur équipe, ont également envoyé un message au reste du monde depuis les tribunes. Cependant, contrairement aux joueurs, leur appel n’a pas été relayé par les images diffusées par la Confédération africaine de football (CAF).

57410

En effet, les images auraient été censurées par l’instance, probablement pour éviter tout conflit avec les États impliqués dans le conflit. Une allégation que le président Patrice Motsepe a rejetée lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi à Abidjan, deux jours avant la finale de la CAN 2023. « Le président de la CAF et son équipe soutiennent le peuple congolais. D’ailleurs, la CAF a récemment organisé un Festival CAN à Goma pour montrer sa solidarité avec les enfants déplacés par la guerre. Je ne pense pas que la CAF ait censuré les images des supporters congolais », a affirmé le dirigeant sud-africain.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Le peuple de la RDC est un peuple qui nous tient à cœur. Nous ferons tout ce que nous pouvons. J’irai personnellement à Goma pour témoigner de mon soutien et dire à cette population que nous sommes avec eux. Nous avons à cœur de les aider », a promis l’ancien président de Mamelodi Sundowns. Cédric Bakambu, qui avait été le premier à alerter à travers un message sur X (anciennement Twitter) avant la demi-finale, devrait apprécier cet engagement. Mais, concrètement, que se passe-t-il à Goma ?

Des violences inouïes en RDC

En fait, le Nord-Kivu est en proie à un conflit depuis fin 2021 opposant le M23 (« Mouvement du 23 mars »), soutenu par des unités de l’armée rwandaise, aux FARDC associées notamment aux « wazalendo » et à deux sociétés militaires privées étrangères. Les récentes hostilités signalées dans plusieurs villages opposent principalement le M23 à des membres de groupes armés se faisant appeler « patriotes » congolais (« wazalendo »). Les affrontements ont lieu dans le territoire de Nyiragongo, à environ vingt kilomètres au nord de la capitale provinciale du Nord-Kivu, ainsi que dans celui du Masisi, à une trentaine de kilomètres à l’ouest.

pmpmp

« Nous avons été réveillés par des détonations d’armes lourdes et nous sommes terrés chez nous », a déclaré un habitant de Rwibiranga, au nord de Goma, sous couvert d’anonymat. « La situation reste confuse et nous sommes en danger », a-t-il ajouté. Un responsable administratif de ce village a également affirmé que les combats avaient « repris à 06h00 (04h00 GMT) entre le M23 et les wazalendo« . Avec ces affrontements, le trafic est interrompu sur la route de Goma à Rutshuru, vers le nord, selon un représentant de la société civile, Thierry Gasisiro, qui a appelé la population à éviter d’emprunter cette voie.  

La veille, un climat de panique avait gagné Goma avec l’arrivée de milliers de personnes fuyant des affrontements qui s’étaient intensifiés entre les forces gouvernementales et le M23 autour de Sake, une ville du Masisi située à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Goma et considérée comme stratégique sur la route nationale 2. Selon une source sécuritaire et des chefs locaux, les combats se poursuivaient toujours jeudi à Sake.

Commentaires

3 réponses à “CAF : Nouvelle révélation sur le match Côte d’Ivoire – RDC”

  1. Avatar de
    Anonyme

    Quite ne venez pas chez nous sinon tu aura honte vraiment je te dis ça

  2. Avatar de Milambu Jamar
    Milambu Jamar

    Quite ne venez pas chez nous sinon tu aura honte vraiment je te dis ça

  3. Avatar de SALOMON GRACE AMANI
    SALOMON GRACE AMANI

    Après avoir manqué du respect,
    Apr avoir montré votre haine envers la RDC,
    Après avoir été complice avec notre ennemi, vous venez nous faire les yeux doux.
    Ceci ne passera plus en RDC .
    NOUS DISONS NO’ À VÔTRE VENUE CHEZ NOUS A GOMA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *