Affiche pour le site Emerse Fae
dans , ,

Emerse Faé : « Si je ne reste pas sélectionneur, ce que je ferai »

Par

le


La Côte d’Ivoire de Emerse Faé a soulevé, ce dimanche, sa troisième Coupe d’Afrique des Nations en battant le Nigeria (2-1), grâce à des buts de Franck Kessié et de Sébastien Haller. Après le match, l’avenir du sélectionneur intérimaire revient au premier plan.

Emerse Faé a été nommé meilleur entraîneur de la CAN 2023 par la CAF. Malgré la défaite contre la Guinée équatoriale, les Éléphants de Côte d’Ivoire ont réussi à se relever. Sous la direction d’Emerse Faé, l’équipe a décroché sa troisième étoile, une première à domicile. En tant que plus jeune sélectionneur du tournoi, Faé a adopté une position d’outsider.

Emerse Faé a évoqué son avenir

Cette stratégie s’est avérée payante, permettant à l’équipe de se défaire de la pression du public qui les considérait comme favoris. En modifiant le système de jeu depuis le départ de Jean-Louis Gasset, Faé a misé sur l’expérience et le talent de jeunes joueurs comme Simon Adingra, Sébastien Haller, Diakhité, Evan Ndicka Kossounou, entre autres. Après la victoire finale, Emerse Faé semble avoir dissipé les derniers doutes concernant sa confirmation en tant que sélectionneur de la Côte d’Ivoire.

Emerse Faé

Second de Jean-Louis Gasset au début de la CAN, Faé a terminé le tournoi en tant qu’intérimaire. Sa performance exceptionnelle devrait logiquement lui valoir le poste de sélectionneur permanent des nouveaux champions d’Afrique. Cependant, l’ancien joueur de Nice ne se préoccupe pas outre mesure de son avenir.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

« Si je ne suis pas confirmé après la victoire en finale, cela ne me décevra pas car j’aurai la coupe. Pour l’instant, la priorité est de bien préparer le prochain match pour remporter la coupe. Ensuite, nous aurons le temps de penser à l’avenir. J’ai demandé aux dirigeants de ne pas évoquer ce qui se passera après la compétition. Nous sommes concentrés sur la finale à venir », avait déclaré Emerse Faé la veille du sacre.

La grosse émotion pour Emerse Faé

Dans un tourbillon d’émotions indescriptibles, Emerse Faé a également réagi au sacre de son équipe, en conférence de presse d’après match. « C’est plus qu’un conte de fées, c’est indéniablement au-delà de cela. Honnêtement, je peine encore à réaliser que nous l’avons fait. Quand je repense à tout ce que nous avons vécu, à toutes les épreuves traversées pendant la compétition, les moments difficiles, les instants où nous étions menés, mais où nous sommes revenus à la dernière minute… C’est extraordinaire. C’est une chance immense. Nous sommes des miraculés », a déclaré avec émotion Emerse Faé lors de la conférence de presse qui a suivi la victoire éclatante de son équipe en finale.

Emerse Faé

Les Éléphants ont dû faire preuve d’une détermination sans faille tout au long du tournoi, surmontant des défis imprévus et des obstacles sur leur chemin vers la gloire. « Nous avons remporté la coupe parce que nous n’avons rien lâché, parce que nous nous sommes battus jusqu’au bout et avons démontré que nous étions des hommes capables de rebondir malgré les coups durs », a souligné l’entraîneur, évoquant la ténacité et la résilience de son équipe.

Emerse Faé, qui a lui-même connu une brillante carrière en tant que joueur, a exprimé sa gratitude pour cette opportunité unique de remporter la CAN en tant qu’entraîneur. « Ma joie est indescriptible. Franchement, c’est incroyable ce qui m’arrive. En tant que joueur, je rêvais de gagner la CAN, mais je n’ai pas réussi. Là, j’ai eu l’opportunité de le faire en tant qu’entraîneur », a-t-il partagé avec humilité et émotion.

Au vu de son parcours incroyable dans cette CAN 2023, l’entraîneur intérimaire devrait logiquement être reconduit à la tête de la sélection nationale. Sa victoire, c’est également la victoire de l’expertise africaine.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *