nouveau format pour site bi 2 1 1
dans , ,

CAN 2023 : Encore un très gros problème pour le Sénégal !

Par

le


Nous sommes à quatre jours de la CAN 2023, le Sénégal a perdu deux joueurs, dont Boulaye Dia. Seul attaquant de pointe « véritable » de cette équipe, son absence risque d’être un vrai problème. Explications.

Ce lundi soir, au stade Me Abdoulaye Wade, l’alerte a été donnée. Pour réaliser une bonne CAN 2023, le Sénégal devra être très réaliste devant les buts. Sauf qu’au rendu, on en est encore loin pour les « Lions » de la Téranga. Face au Niger, drastiquement plus faible, le Sénégal a peiné.

La CAN approche rapidement. Dans quatre jours, les meilleures nations africaines s’affronteront pour succéder au Sénégal, vainqueur de l’édition 2021. Les Lions de la Teranga sont d’ailleurs candidats à leur propre succession. Avec un effectif qui en impressionne plus d’un, les joueurs d’Aliou Cissé suscitent la crainte, bien que les grandes attentes placées en eux puissent les faire déjouer dans les prochaines semaines.

Le Sénégal peine face au Niger puis annonce deux forfaits

Ce lundi, l’équipe de Kalidou Koulibaly n’a pas rassuré face au Niger. Alors que les deux attaquants de l’OM, Iliman Ndiaye et Ismaïla Sarr, étaient alignés en attaque, le Sénégal a attendu la toute fin du match pour ouvrir le score. À la 90+9e minute, c’est Formose Mendy du FC Lorient qui a marqué sur un corner mal repoussé (1-0). Un succès qui ne suscite donc pas d’optimisme à quelques jours du début de la CAN.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Sénégal

À l’instar de Boulaye Dia, le gardien sénégalais du Middlesbrough FC ne participera pas à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations. Seny Thimothy Dieng a été contraint de se retirer en raison d’une blessure à la cuisse. Cette nouvelle a été confirmée par le sélectionneur des Lions, Aliou Cissé, qui a annoncé qu’Alfred Gomis, un habitué de l’équipe nationale, le remplacera.

Seny Dieng, deuxième dans la hiérarchie des gardiens de but sénégalais et champion d’Afrique avec les Lions, a réalisé une saison remarquable du côté du Middlesbrough FC, club de la Championship anglaise. Malheureusement, il est privé d’une seconde participation à la plus grande compétition du football africain en raison de sa blessure à la cuisse, survenue lors de la victoire de Middlesbrough face à Swansea (1-2) le 16 décembre dernier. Alfred Gomis, prêté à Lorient par le Stade Rennais, prendra sa place et participera à sa troisième CAN avec l’équipe d’Aliou Cissé. Il est attendu dans l’équipe nationale dans les jours à venir.

Un attaquant de pointe, le gros problème du Sénégal

Avec cette mauvaise nouvelle confirmée par Aliou Cissé, le Sénégal fait face à un vrai problème. Et pour cause ? Les attaquants de pointe, actuellement en sélection, ne sont pas au meilleur de leur forme.

Appelé à être le titulaire pour débuter cette CAN 2023, Nicolas Jackson, entré en jeu ce lundi, a encore montré ses limites. Il n’est pas le meilleur des finisseurs. À Chelsea, son club, il fait certes partie des meilleurs buteurs aux côtés de Cole Palmer, mais au vu des occasions nombreuses qu’il se crée par match, il aurait été à une quinzaine de réalisations si le réalisme suivait. De plus, en équipe nationale du Sénégal, il n’a pas encore livré de match référence. Tout ceci ne rassure pas avant la CAN 2023.

Sénégal

Un autre attaquant de pointe, présent dans cet effectif, Habib Diallo. Il y a un an, pourtant, il était l’un des meilleurs buteurs en Ligue 1. Toutefois, depuis son départ à Al-Shabab, en Arabie Saoudite, l’ancien Strasbourgeois n’est plus que l’ombre de lui-même. D’ailleurs, il n’est plus titulaire en club. En plein doute, il ne sera pas réconforté durant cette CAN 2023, du moins pas dès le début, puisque le sélectionneur sénégalais misera d’abord sur Nicolas Jackson.

Venu en renfort après le forfait de Boulaye Dia, Bamba Dieng souffre d’un retour de blessure qui l’aura privé de compétitions. On ne sait pas avec quel état de forme il débarquera dans la Tanière. Un peu trop d’appréhensions donc, qui font dire qu’il ne sera pas tout de suite lancé par Aliou Cissé. À l’instar de Nicolas Jackson, lui aussi, souffre d’un problème d’efficacité criant. La CAN 2023 sera plus qu’une épreuve pour cette attaque sénégalaise.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *