sen 1
dans , ,

Départ de la sélection : Une nouvelle annonce tombe pour Aliou Cissé

Par

le


L’avenir de Aliou Cissé continue d’être un sujet bouillant au Sénégal. Après l’élimination de la CAN 2023, le sélectionneur des « Lions de la Téranga » a été pointé du doigt comme principal responsable de l’échec des champions d’Afrique.

Dans ce match contre la Côte d’Ivoire, Aliou Cissé n’a jamais réussi à trouver la réponse tactique à la domination de l’adversaire. Dès le premier but marqué par Habib Diallo à la 4e minute, le Sénégal s’est retrouvé en difficulté. Pendant près de 70 minutes, l’équipe d’Aliou Cissé a subi la domination ivoirienne.

Aliou Cissé, une fin de CAN 2023 cauchemardesque

Les décisions du sélectionneur sénégalais de jouer avec seulement deux milieux de terrain contre l’armada ivoirienne ont été surprenantes. Seko Fofana, Ibrahim Sangaré et Jean Michael Seri ont eu la liberté de se déplacer sans véritable opposition.

Aliou Cissé

Cette faiblesse tactique a perduré pendant presque tout le match. Aliou Cissé a tardé à réagir et son équipe, épuisée, n’a pas pu faire grand-chose après le but égalisateur ivoirien. Pour beaucoup d’observateurs, la défaite porte donc la marque du sélectionneur.  C’est dans ce sens d’ailleurs que le technicien sénégalais a été rapidement interpellé sur son avenir, en conférence de presse d’après-match, il a tenu un discours « politiquement correct ».

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Lors de la cérémonie de remise du drapeau aux « Lions » de la plage, en partance pour la Coupe du monde de Beach-Soccer, le président de la Fédération sénégalaise de Football (FSF), Augustin Senghor, a abordé la délicate question de l’avenir du sélectionneur national, Aliou Cissé, suite à l’élimination du Sénégal en huitièmes de finale de la CAN 2023. Dans un discours riche en nuances et en soutien, Senghor a réaffirmé la confiance en l’équipe nationale tout en défendant le travail et le dévouement d’Aliou Cissé.

Aliou Cissé devrait continuer son aventure

Augustin Senghor a souligné que la relation de travail avec Aliou Cissé existe depuis 2011, et que la fédération continue de lui accorder sa confiance. Il a déclaré : « On est en échange continu avec Aliou Cissé. C’est dans la norme des choses, c’est notre relation de travail. Aliou, on est ensemble depuis 2011, ce n’est pas hier. La fédération lui a fait confiance très tôt ».  

Aliou Cissé

Après la défaite face aux Éléphants de la Côte d’Ivoire, Augustin Senghor a révélé avoir eu une discussion avec Aliou Cissé. « Après ce match-là (contre la Côte d’Ivoire) aussi, on a discuté. On a échangé des choses qu’on ne peut pas livrer ici », a expliqué le président de la fédération sénégalaise de football.

Malgré l’élimination décevante, Augustin Senghor reste convaincu que le Sénégal demeure l’une des meilleures équipes du continent. « L’équipe est à la place où elle était avant cette CAN-là. L’une des meilleures équipes indéniablement avec les meilleurs joueurs de ce continent, avec le meilleur encadrement, le meilleur entraîneur de ces cinq ou dix dernières années en Afrique », a souligné l’autorité du football sénégalais.

En défendant Aliou Cissé et en réaffirmant la confiance en l’équipe nationale, Augustin Senghor, président de la FSF, semble avoir déjà pris sa décision pour continuer avec le technicien sénégalais.  Le sélectionneur national du Sénégal devrait continuer l’aventure avec les « Lions » de la Téranga ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *