Diouf1
dans , , ,

Sénégal vs Côte d’Ivoire : Le pronostic très surprenant de El Hadji Diouf

Par

le


Sénégal vs Côte d’Ivoire, c’est dans quelques heures. Habitué à prendre la parole dans cette CAN 2023, El Hadji Diouf a fait son pronostic.

Alors que les pronostics et les analyses pullulent pour ce huitième de finale au sommet, une déclaration a captivé l’attention des fans ivoiriens et sénégalais. El Hadji Diouf, légende du football sénégalais, a récemment offert son pronostic sur l’affrontement à venir entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

Avec El Hadji Diouf, la prudence est de mise

Dans une vidéo diffusée en ligne, El Hadji Diouf a été interrogé sur le match entre les deux puissances du football africain. Le Sénégal, champion en titre, défendra son titre contre la Côte d’Ivoire, pays hôte de cette édition du tournoi. Alors que le Sénégal a brillé en accumulant 9 points lors des phases de poule, la Côte d’Ivoire a connu des difficultés en n’obtenant que 3 points, mais a finalement été repêchée en tant que l’un des meilleurs troisièmes de la compétition.

El Hadji Diouf

El Hadji Diouf a exprimé une réponse assez surprenante sur ce match à venir. Connu pour son franc-parler, il a déclaré que quel que soit le résultat du match, l’Afrique serait le seul vainqueur. « Ça va être un bon match. Une rencontre de l’hospitalité. Les « Lions de la Téranga » face aux Éléphants de l’hospitalité. Que du bonheur. C’est l’Afrique qui va gagner ce match », a-t-il déclaré.

Aliou Cissé doit-il quitter son poste de sélectionneur du Sénégal ?

Cette déclaration a suscité des réactions variées parmi les fans du ballon rond africain. Certains saluent le message d’unité et de fraternité véhiculé par Diouf, soulignant l’importance de l’esprit sportif et de la camaraderie au-delà de la compétition. D’autres, cependant, restent sceptiques quant à l’issue du match et estiment que la légende sénégalaise ne veut pas se faire rattraper par ses propos. Une posture qui souligne l’imprévisibilité du résultat dans cette rencontre.

Quoi qu’il en soit, la déclaration de Dioufy résonne au-delà du simple cadre du sport. Elle rappelle aux amateurs de football africain l’importance de l’unité et de la solidarité sur le continent. Alors que le Sénégal et la Côte d’Ivoire se préparent à s’affronter sur le terrain, la tension monte minute après minute. Toutefois, avec ce genre de messages véhiculés par le double Ballon d’Or Africain,, nul doute que tout se passera dans le fair-play. Même si Aliou Cissé, de son côté, veut arracher la victoire.

El Hadji Diouf prudent, Aliou Cissé veut sa revanche

Interrogé par les journalistes concernant les défaites antérieures du Sénégal à la CAN, Aliou Cissé a réagi en plaisantant sur les comparaisons faites par la presse avec la défaite en quarts de finale à domicile en 1992 contre le Cameroun, alors que la Côte d’Ivoire remportait le titre cette année-là.

El Hadji Diouf

« Nous leur avions confié quelque chose que nous avons l’intention de récupérer. Je pense que les Ivoiriens, nos frères, comprendront que ce que nous leur avons prêté en 1992, ils doivent nous le rendre demain (lundi) », avance le sélectionneur du Sénégal.

Le coach des Lions abordera le match contre la Côte d’Ivoire aujourd’hui au stade Charles Konan Banny de Yamoussoukro sans rien laisser au hasard, dans le but de se qualifier pour les quarts de finale. « C’est le début d’une nouvelle compétition. Il est impératif de gagner pour avancer ou de perdre et rentrer chez soi. Le match peut se conclure dans les 90 minutes réglementaires, les prolongations ou les tirs au but. Nous sommes préparés à toutes les éventualités. Nous mettrons tout en œuvre pour franchir cette étape », a déclaré le technicien sénégalais lors de la conférence de presse.

Aliou Cissé et ses joueurs affirment leur détermination à défendre leur titre. « La Côte d’Ivoire joue devant son public et aspire à aller jusqu’au bout, mais nous sommes déterminés à conserver notre titre », ajoute-t-il.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *