Connect with us

L’attaquant vedette du PSG sera opéré en fin de semaine au Brésil et manquera le choc contre le Real Madrid, mardi prochain.

Le verdict est tombé ! Neymar, qui souffre d’une entorse au pied droit et d’une fissure du cinquième métatarsien après le Classique contre l’OM dimanche, va être opéré en fin de semaine, a annoncé le PSG mercredi soir. Il ne participera donc pas au huitième de finale retour de la Ligue des champions contre le Real Madrid (défaite 3-1 à l’aller à Santiago-Bernabeu). Le PSG fait savoir que le «bilan (du joueur) a été effectué ce jour en commun par le staff médical du Paris Saint-Germain et celui de la sélection brésilienne». Il sera opéré par le médecin de la sélection brésilienne Rodrigo Lasmar, qui a fait le voyage de Sotchi à Paris pour examiner le joueur, accompagné sur place du professeur Saillant. Mardi, le père de Neymar avait précisé qu’il serait absent des terrains «au moins six semaines».

Depuis son communiqué médical laconique lundi soir, le PSG était resté énigmatique sur la durée de l’indisponibilité de sa star brésilienne. Tout comme l’entraîneur Unai Emery, plus qu’évasif lors du point-presse avant le Classique PSG-OM de mercredi, alors que la presse brésilienne évoquait déjà l’option d’une intervention chirurgicale. Mais Neymar Senior, père et conseiller du joueur, a fini par briser le faux suspense lors d’un entretien accordé à la chaîne ESPN Brasil mardi.

«Le PSG sait déjà qu’il ne pourra pas compter sur Neymar lors des prochains matches, pendant au moins six semaines, car ce traitement durera six à huit semaines. C’est ce qui est déjà défini, peu importe s’il y a (chirurgie) ou non», avait-il confié ajoutant que son fils serait de retour «fin avril». Face à la peur de manquer cet été la Coupe du monde en Russie avec la sélection brésilienne, la décision a finalement été prise d’opérer. «Tout ce que nous devons faire est de ne pas causer une nouvelle fracture dans le futur qui (lui) pourrait nuire», avait souligné le père de Neymar. L’inquiétude était telle au Brésil que l’annonce de la liste pour les matches amicaux de mars a été reportée de dix jours.

Hey @neymarjr. All of Brazil hopes that you recover as fast as last time! We have a World Cup to win so get well soon! // Todo o Brasil espera que você se recupere dessa lesão tão rápido quanto na última vez. Nós temos uma Copa do Mundo para vencer, então melhore logo! https://twitter.com/PSG_English/status/968301460940345344 

Pour Ney, qui veut avant tout briller au Mondial en Russie (14 juin-15 juillet), l’opération permet un rétablissement plus sûr. Au pays du foot roi, on ne pense qu’à ça : gagner une sixième Coupe du monde, avec le joueur de 26 ans, héritier désigné du roi Pelé. «Hey Neymar, tout le Brésil espère que tu vas te remettre aussi vite que la dernière fois ! On a une Coupe du monde à gagner, alors rétablis-toi vite !», peut-on lire sur le compte Twitter de Pelé, «O Rei» lui-même, en anglais et en portugais.

Lors de «sa» Coupe du monde, au Brésil en 2014, la Seleçao avait vécu un cauchemar : blessé en quarts, Neymar avait dû quitter l’équipe nationale, balayée 7-1 en demi-finale par l’Allemagne. La nation auriverde ne veut pas revivre ça. Le PSG, qui a dépensé un montant record de 222 M€ pour l’attirer cet été et passer un palier en Ligue des champions, se voit donc contraint d’écouter Neymar Senior et de sacrifier sa présence pour l’importantissime 8e de finale retour de Ligue des champions contre le Real Madrid…

Directeur de Publication à Afrique Sports

Advertisement
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les + lus aujourd'hui