F2IVUpRaEAAjqI9
dans

Une nouvelle révélation tombe : « Messi me l’a dit avant la demi-finale du Mondial 2022 »

Par

le


L’Argentine de Lionel Messi a réussi un très bon tournoi, lors de la Coupe de Monde 2022. Si « La Pulga » a été le plus en vue, d’autres joueurs ont dû se sacrifier pour ce trophée.

Lionel Messi demeurera probablement le nom le plus marquant dans l’histoire de l’Argentine pour sa victoire à la Coupe du Monde en 2022. Cependant, d’autres joueurs ont également été héroïques. Si un soldat s’est particulièrement dévoué à l’Albiceleste et à Messi au cours de cette compétition, c’était Rodrigo De Paul.

Le milieu de terrain argentin s’est montré infatigable, endossant par moments le rôle de protecteur de Lionel Messi. En fait, De Paul évoque le match des quarts de finale contre les Pays-Bas et les échanges avec Messi.

Lionel Messi a tenté de convaincre de Rodrigo De Paul.. en vain

En effet, le milieu de terrain de l’Atletico Madrid aurait pu ne pas disputer le quart de finale de la dernière Coupe du Monde. L’Argentine devait alors jouer les Pays-Bas. Rodrigo De Paul était gravement blessé et devait se reposer une semaine. Malgré les demandes de Lionel Messi de se reposer, il a tenu à jouer cette rencontre face aux Hollandais.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

Messi

« Je me suis blessé à l’entraînement (avant d’affronter les Pays-Bas au Qatar). J’ai passé une IRM et le médecin m’a dit que j’avais une déchirure musculaire de grade 1. Il m’a dit que je devais manquer le match, et que dans 5-6 jours, je serais rétabli. Mais je ne voulais pas manquer le match », a révélé Rodrigo De Paul.

« Je ne savais pas si nous allions éliminer les Pays-Bas. Je me disais que j’aurais pu jouer mon dernier match de Coupe du monde. Je ne savais pas ce qui se passerait dans quatre ans. Et puis Messi m’a dit : -Ne joue pas, je t’emmènerai en demi-finale. Ne prends pas de risque, tu vas jouer la demi-finale- », a-t-il révélé.

Rodrigo De Paul n’a pas joué l’intégralité de cette rencontre. Remplacé, il a pu tout de même voir Lionel Messi tenir sa promesse. Les Argentins repris au score en fin de match, ont pu gagner après la séance de tirs au but. Le match était plus qu’haché.

Messi

Argentine vs Pays-Bas, le jour où Messi a surpris

Durant cette rencontre, entre moqueries et mots aigres doux, les deux sélections ont livré un match très haché. Lionel Messi avait d’ailleurs joué les provocateurs face à Van Gaal et le banc néerlandais.

Rappelez-vous, Leandro Paredes a failli déclencher une bagarre générale en commettant une faute sévère, puis en lançant le ballon en direction du banc néerlandais. La fin du match a été marquée par cet incident, tendue et belliqueuse. Quelques secondes avant de marquer le tir au but décisif, Lautaro Martinez a été entouré par plusieurs joueurs néerlandais, comme le montre une vidéo aérienne.

Messi

La réaction initiale de ses coéquipiers a été une explosion de joie suivie d’une provocation envers l’équipe néerlandaise, qui se tenait à quelques mètres dans le rond central. Sur les photos, on voit les Argentins Otamendi, Paredes (encore lui), et Di Maria venir célébrer bruyamment leur bonheur devant les Néerlandais abattus.

Évidemment, vous devinez la suite : mécontents du comportement des vainqueurs du jour, les joueurs de Louis van Gaal ont immédiatement demandé des explications aux Argentins. Des altercations ont éclaté au milieu du terrain et les cartons ont fusé. Dans la confusion, le Néerlandais Denzel Dumfries a même reçu deux cartons jaunes consécutifs, ce qui l’a conduit à être expulsé à la… 129e minute de jeu.

Messi

Au final, 14 cartons jaunes et un rouge ont été distribués lors de cette rencontre, ce qui en fait la deuxième rencontre la plus sanctionnée depuis le célèbre Portugal-Pays-Bas de 2006 en Allemagne.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *