Affiche pour le site caf 1
dans , ,

Patrice Motsepe passe aux aveux sur la CAN 2023 : « Ça ne m’a pas plu »

Par

le


La CAN 2023 clôt ses portes sur une belle note : le pays hôte, la Côte d’Ivoire, a été sacré champion. Cette compétition, haute en suspens, a également été sujette à quelques soucis techniques, comme l’admet Patrice Motsepe.

C’est donc fini, la CAN 2023 est terminée. Une Coupe d’Afrique qui a vu les Éléphants remporter leur 3 trophée de leur histoire face au Nigéria. Après que William Troost-Ekong a ouvert le score, les Ivoiriens ont montré une grande détermination en égalisant grâce à Franck Kessié, avant de remporter la victoire finale grâce à Sébastien Haller. Dès les premières minutes, la Côte d’Ivoire a exercé une pression intense sur le Nigeria, se créant plusieurs occasions dangereuses.

La Côte d’Ivoire remporte la CAN 2023

Malgré les tentatives des Super Eagles de réagir, notamment par Victor Osimhen, la Côte d’Ivoire est demeurée dominante. Le premier but du Nigeria, marqué contre le cours du jeu par Troost-Ekong, a été un coup dur, mais les Ivoiriens ont rapidement repris le contrôle du match. En seconde période, ils ont intensifié leur pression et ont finalement égalisé grâce à Kessié. Par la suite, ils ont renversé définitivement le match avec un but de Haller en fin de partie.

CAN 2023

Cette victoire est d’autant plus remarquable qu’elle s’est déroulée à domicile, devant un public en liesse. La Côte d’Ivoire a ainsi remporté son troisième titre continental, après 1992 et 2015, dans un tournoi où elle a dû surmonter plusieurs obstacles pour parvenir à la victoire finale. Et en parlant d’obstacles, l’instance dirigeante du football en a connu dans cette compétition. Le président de la CAF a exprimé son mécontentement sur le problème lié à la disponibilité et à l’accessibilité des billets à quelques heures de la finale de la CAN 2023.

Emerse Fae doit-il continuer à la tête des Eléphants de la Côte d’Ivoire ?

D’après le journaliste ivoirien Fernand Dédeh, les billets pour la finale sont restés introuvables, ou ont été vendus à des prix exorbitants. Notre confrère a ainsi rapporté les propos tenus par le président de la Confédération africaine de football (CAF), Patrice Motsepe, lorsqu’on l’interroge sur la polémique des tickets.

La billetterie, tâche noire de la CAN 2023

« C’est un des points négatifs qui ne m’a pas plu dans cette CAN », admet-il. « Les gens m’appellent, on arrive à Abidjan, mais où sont les billets ?’ C’est problématique. Nous allons nous améliorer », ajoute-t-il. En conférence de presse, le dirigeant avait tenté d’expliquer la situation vendredi dernier. « Il y avait des places vides dans le stade lors du match d’ouverture alors qu’ils ont vendu tous les billets. La raison, les gens ont acheté des lots considérables de billets et les revendent à des prix hors de portée. C’est problématique », disait-il.

CAN 2023

Les organisateurs du tournoi ont reconnu dès le début des problèmes de billetterie mais n’avaient pas réussi à résoudre les problèmes potentiels empêchant les supporters d’assister aux matchs facilement. « Même s’il y a eu quelques problèmes d’impression le premier jour de la CAN en raison d’achats groupés de billets physiques de dernière minute, le système de billetterie a depuis été adapté pour répondre à de telles demandes », avait alors indiqué la Confédération africaine de football (CAF) dans un communiqué.

La CAF a déclaré que le système « fonctionnait bien » avec plus de 60 % des billets vendus via sa plateforme en ligne à l’international. Le comité d’organisation de la Coupe d’Afrique 2023 (COCAN) soutenait, lui, que la raison pour laquelle il y avait des sièges vides pour le match de la Côte d’Ivoire contre la Guinée-Bissau, lors du match d’ouverture au stade Alassane Ouattara, d’une capacité de 60 000 places, était due à des « sièges morts » : les lieux à visibilité réduite ou les sièges de sécurité. En excluant ces places, le stade aurait une capacité utile de 50 786 places. Mais comme dira l’autre, tout est bien qui finit bien puisque ce dimanche, les Ivoiriens ont fêté leur sacre, loin des tumultes liés à l’organisation.

Commentaires

4 réponses à “Patrice Motsepe passe aux aveux sur la CAN 2023 : « Ça ne m’a pas plu »”

  1. Avatar de Etienne Titsop
    Etienne Titsop

    Je ne peux pas m’empêcher de dire que cette CAN fut celle de la VAR, elle a rappelé beaucoup d’arbitres à l’ordre.

    1. Avatar de Albert
      Albert

      Le foitball s est bien deroule,une belle CAN ,quand a la billetterie ,quel est la part de la responsabilite du president de la CAF

  2. Avatar de
    Anonyme

    La CAN a été vraiment une belle réussite. Par contre la billetterie était vraiment difficile. Mes jeunes frères sont venus d Europe pour cette CAN mais ils n ont jamais eu de billets jusqu’à la fin de leur sejour

  3. Avatar de Felix
    Felix

    Il ny a pas que le probleme de billeterie !!
    Nous avons vu des jets de projectiles sur des joueurs, surtout camerounais. Jespere que les sanctions suivront!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *